d

19 janv. 2015 - Angael Heroes of the Storm

This is BÊTA : de gros changements sur Heroes of the Storm

This is BÊTA : de gros changements sur Heroes of the Storm

Amies gameuses, amis gamers, comme vous le savez tous, Heroes of the Storm est entré le 14 janvier dernier dans une nouvelle phase de son développement. Oui, je vous parle bien du passage à la bêta fermée.

 

L'arrivée des ranked ou simplement d'un draft mode ?!

Au-delà d'amener de nouveaux équilibrages, de nouvelles lignes directives et des modifications aux personnages, ce changement de phase de développement est également l'occasion d'insérer un nouveau mode de jeu : l'Hero League. Présenté dans le jeu comme étant les parties classées de Heroes, ce n'est pas encore, à bien des égards, ce dont Blizzard nous avait parlé lors de la BlizzCon en novembre dernier. Certes, le système de rang est déjà présent au sein du jeu, mais il n'y a pour le moment aucune séparation entre le classement « SoloQ » et celui en équipe. En effet, que vous vouliez jouer seul ou à cinq, vous n'avez actuellement d'autre choix que de lancer votre partie dans ce fameux nouveau mode.

La communauté réagit déjà concernant la Hero League, mais avant d'aborder les divers points ou divers sujets à controverse, rappelons qu'il ne s'agit encore que d'une bêta fermée (ou restreinte) et que ce mode n'est encore qu'à ses balbutiements. Alors effectivement, actuellement ce nouveau mode pourrait n'être considéré que comme l'ajout d'un mode Draft, c'est-à-dire où la sélection des champions se réalise via une phase de pick lors de laquelle chaque joueur choisit son héros à tour de rôle sachant qu'un personnage ne peut être pick qu'une seule fois. La légitimité des rangs peut être contestable dans le sens où, que l'on joue seul ou à cinq, il n'y a qu'un unique rang qui progressera ou baissera.

Ensuite, Blizzard a également pris des décisions concernant cette phase de pick que certains joueurs habitués aux autres MOBAs pourraient critiquer. Trois exemples semblent sortir du lot.

Premièrement, il y a l'absence des bans, ce qui peut nous amener à penser que les prochains tournois n'exploiteront pas le mode draft implémenté dans les parties personnalisées.

Un autre parti pris de Blizzard a été de ne pas permettre aux joueurs de switch de héros. Pour les non-initiés, je vais tâcher de clarifier ce que ça veut dire et ce que ça implique. Le switch lors d'une phase de pick et ban permet au premier joueur de l'équipe de pick un personnage pour l'un de ses coéquipiers afin de l'échanger avec lui avant le début du match. Cela permet de gérer stratégiquement cette phase en sécurisant tel ou tel pick pour votre équipe, mais cela permet aussi de faire du mindgame en laissant ouvert des picks afin de les contrer directement après. Les possibilités sont légion et je ne prendrai pas le risque de vous en faire une liste exhaustive.

Enfin, dans une moindre mesure, le dernier « souci » que certains pourraient reprocher au mode actuel est qu'il est possible de savoir dès l'entrée dans le lobby quels sont les joueurs que nous affrontons. Cela n'a actuellement que peu voire pas d'impact dans le sens où le pool de champions, le niveau général ainsi que le nombre de joueurs ne sont pas encore extrêmement développés. Mais cela pourrait en devenir un dans un cas simple : tel joueur est connu pour ses capacités à utiliser tel ou tel champion et à pouvoir impacter énormément les parties avec, or si vous savez cela et que cedit joueur est en face de vous, vous serez ainsi en mesure de lui prendre son personnage favori afin de le contrer.

Une nouvelle étape dans la réglementation des tournois

Avec cette nouvelle phase de développement et l'attrait dont avait déjà fait preuve la communauté esport, Blizzard se devait d'y répondre et de faire évoluer le règlement en vigueur.

Pour rappel, lors de la BlizzCon, le studio de production avait annoncé officiellement son autorisation pour l'organisation de tournois à cashprize sur son nouveau jeu. Ces compétitions doivent tout de même respecter les règles en vigueur pour les tournois StarCraft 2, mais cela n'est que temporaire.

En effet, même si le débat fait rage pour savoir si Heroes doit être considéré ou non comme un MOBA, il ne fait aucun doute qu'il fait son entrée dans le paysage esportif en étant considéré en tant que tel. Il doit alors se frotter à divers concurrents dont les deux géants League of Legends et Dota 2 dont les cashprizes des finales annuelles atteignent des millions de dollars. Or, le dernier-né de Blizzard ne sera en mesure d'attirer les joueurs professionnels et les projecteurs sur lui que s'il est en mesure d'offrir des gains plus ou moins équivalents, ce que le règlement utilisé jusqu'alors ne lui permettait pas.

Et bien sûr, un patchnote massif

Cette nouvelle phase est naturellement accompagnée d'une énorme mise à jour dans laquelle les changements sont légion. Qu'ils soient directement inscrits dans le patchnote ou qu'il s'agisse de conséquences sur des personnages affectés indirectement par le nerf ou up d'autres, il ne fait aucun doute que le metagame et le jeu seront drastiquement modifiés. Afin de vous aider à en saisir l'essence, je vous laisse aux soins de notre ami Karma que vous avez sûrement eu l'occasion de connaître lors des émissions de Lorgard sur la chaine O'Gaming Généraliste.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.