d

11 nov. 2014 - Stabillo StarCraft 2

Time of my Life

Time of my Life

Le cru 2014 StarCraft II s'est achevé avec la victoire finale du Zerg Life. Bien qu'il n'a remporté aucun tournoi WCS pendant l'année, le petit prince de chez StarTale est sorti de sa boîte au meilleur moment pour s'adjuger le titre de champion du monde.

Depuis 2012, Life n'a pas toujours été le meilleur Zerg du monde, et son parcours en GSL 2014 a été plutôt décevant puisqu'il n'a atteint qu'une seule fois les demi-finales, stoppé par soO 3-4. Néanmoins, il est celui qui gagne le plus, qui est le plus régulier et surtout qui est le plus génial. Doté d'un game sense incommensurable, Life noue avec le public une relation très particulière grâce à la beauté de son jeu, au rythme imposé à chaque partie et à ses statistiques incroyables. Bref, Life, c'est de la folie en barre.

À 17 ans, il passe au quatrième rang dans le classement des vainqueurs des tournois de premier plan (et devant MC) avec désormais huit trophées remportés ainsi que deux finales et quatre demi-finales atteintes. Parmi ces trophées, on notera ses deux GSL et donc son titre de champion du monde depuis ce samedi. Life est un monstre et déjà une légende.

Des World au parfum d'eSF

Les seize meilleurs joueurs mondiaux au classement WCS cette année sont tous coréens : six évoluent au pays - dont cinq Kespas - les dix autres participent aux WCS Europe et Amérique. Si Blizzard réforme encore ses WCS pour 2015, la raison est ici : les Coréens dominent le monde, mais surtout le classement WCS est en faveur des plus riches – entendez par là ceux qui peuvent voyager – et non des meilleurs. Comme un grand bras d'honneur fait à la KeSPA qui refuse d'envoyer ses génies à l'étranger. Résultat : on a une phase finale WCS qui ne ressemble pas franchement au All-Star rêvé. Mais bon, y a quand même du talent, des mecs chauds et surtout les stars connues comme MC, MMA, etc. On a donc quand même pris du plaisir ce week-end.

En plus d'annoncer la nouvelle extension du jeu LotV, Blizzard a vu les choses en grand pour son tournoi chéri. La scène est surréaliste, les grands casters habituels tels que Day[9], Artosis, Apollo ou encore Tasteless sont évidemment sur place. Tout le monde est là pour ambiancer le plus gros tournoi de l'année, le dernier sur Heart of the Swarm ? Espérons.

MMA Top 2 mondial, vraiment ?

Ce qui est assez étonnant, c'est cette finale. Comment peut-on avoir en finale deux joueurs qui ne font pas partie de la KeSPA ?

La première surprise de la soirée est MMA. Jadis meilleur joueur du monde, MMA peine encore et toujours à retrouver son meilleur niveau depuis IronSquid I. Donc retrouver ce MMA dominateur lors de ces phases finales WCS, c'est d'abord un plaisir aussi grand qu'inattendu.

Pour en arriver là, MMA s'est défait de StarDust. Le joueur Protoss évolue en Europe – zone géographique la plus faible du monde – et ne s'entraîne pas tellement depuis plusieurs mois. La défaite est donc nette et sans bavure. MMA est de toute manière un joueur d'une autre classe que StarDust.

L'obstacle suivant n'est autre que le poulain chéri par RedBull : Bomber. Toujours aussi irrégulier, Bomber avait beaucoup galéré au tour précédent et a eu recours au proxy 2 racks pour se débarrasser d'un Jaedong dont l'année 2014 fut médiocre. La rencontre entre MMA et Bomber tourne à une démonstration de force du joueur Acer, trop fort, trop rapide et trop précis pour ce Bomber-là. MMA se qualifie en demi-finale pour rencontrer un vainqueur de GSL : Classic.

Classic est au fond du faitout depuis les nerfs Protoss. Le patchtoss, le vrai, c'est lui. Pourtant, Classic a surpris pour arriver à ce stade de la compétition en battant Polt et surtout herO. La rencontre face à MMA trahira néanmoins son talent. Trop intelligent, MMA fait tourner en bourrique le Protoss de chez SKT T1. Rares sont les demi-finales d'un niveau aussi faible. MMA joue bien et juste, mais n'a même pas à forcer son talent tellement les décisions et les positions de Classic sont faibles. MMA gagne 3-1 et va en finale.

L'ancien joueur SlayerS arrive en finale des WCS en pleine confiance et en jouant très bien. Néanmoins, il n'a à aucun moment donné l'impression d'avoir eu une véritable opposition. Son parcours n'a pas été facile, mais il n'a pas rencontré un vrai cador de la scène mondiale. Ni StarDust, ni Bomber, ni Classic ne font aujourd'hui partie des huit meilleurs joueurs du monde.

Ce tournoi est l'histoire d'un mec vraiment bon qui est là au bon endroit au bon moment. Puisque personne dans son bracket n'a voulu aller en finale, MMA a joué simplement, sans faire d'erreur et a composté son ticket pour la finale. Au passage, il prend 50 000 $. Pas si mal, la BlizzCon.

L'heure de Life

Le parcours de Life est beaucoup plus tumultueux. TaeJa, Zest, soO, INnoVation, HyuN : tous les favoris sont dans le bracket du bas à l'exception de herO. Le gagnant viendra de cette moitié de l'arbre, on le sait presque déjà tous, mais impossible de savoir qui il s'agira. Les joueurs KeSPA Zest, INnoVation et soO semblent quand même au-dessus en GSL. Si on devait mettre une pièce, on la mettrait sur l'un d'entre eux.

Mais on a assisté à un coup de tonnerre dès les huitièmes de finale : TaeJa défonce soO 3-1. Trop sûr de lui, trop macro et pas assez inventif, le meilleur Zerg de l'année 2014 est battu. TaeJa a toujours un drop ou une mine qui finissent par faire la différence, et il finit implacablement par battre soO. Quant à Life, la lumière s'est allumée et la magie a opéré. Ses doigts se sont mis à danser sur le clavier et il nous a offert face à Zest un Bo5 des plus incroyables tant par le scénario que par l'intensité présente dans chaque game. Beau, trop beau, au bord de l'impossible, Life repousse un canon rush grâce à une micro gestion fantastique. Les mots manquent pour qualifier le génie qui peut habiter ce type. Greedy quand il faut, cheesy quand il faut. Sur autant de games, ça ne peut être de la chance, c'est forcément du talent et une vision de jeu aiguisée. Life vient de se défaire d'un des grands favoris de la compétition. Forcément, le prochain round sera facile.

Pour les quarts de finale, Life devra battre San, joueur coréen inscrit aux WCS Europe cette année. Autant dire une formalité administrative. 3-0 et les fesses rouges, San se voit montrer la sortie. Life peut avancer vers la demi-finale qui a un goût de finale. TaeJa s'est défait d'INnoVation et semble enfin à son meilleur niveau pour les WCS. Il a battu deux des trois favoris et a montré un jeu au top du top du top. Oui, TaeJa est certainement celui qui exécute le mieux les build-orders sur StarCraft II.

Le match est incroyable, techniquement comme tactiquement. Forcément, comme Life a le sens du spectacle, ça se termine en 3-2. Comme toujours, lors des grandes victoires du Zerg, c'est serré et dramatique. TaeJa écrase Life en macro game lors de la première map. La seconde map est le tournant : TaeJa lance un 8-8-8 sur Sejong (amis bronze, cette stratégie tourne souvent à la freewin contre Zerg si vous voulez monter en ladder) alors que Life opte pour une proxy hatch. Finalement, Life ne fait que peu de dégâts mais réussit l'exploit de ne pas perdre de drones face aux Faucheurs du Terran. La game est folle, finit par partir en macro game et marquera les esprits. À la fin, Life gagne. La suite du Bo5 confirme la volonté du Zerg de refuser la macro game face au Terran. Baneling burst sur Deadwing, proxy hatch sur Overgrowth. On en est à 2-2, Life décide alors de faire un triple hatch avant pool sur Merry-Go-Round pour contrer le CC first de TaeJa. À 9 minutes 30, Life sort les queens pour assiéger la B3 du joueur Terran et arrive à piéger l'armée du joueur Liquid avec ses Zerglings. Oui, encore eux, les fameux Zerglings de Life. L'équilibre des forces est rompu. Life atteint ainsi la grande finale, prêt à affronter MMA dans une finale à la saveur d'IronSquid.

Hélas, cette finale ne sera pas aussi folle que les rencontres face à TaeJa ou Zest. Elle tourne à la raclée, Life est trop fort dans chaque mouvement ou chaque décision. MMA n'arrive à prendre qu'une map sur Foxtrot grâce à un drop hyper sexy où un Maraudeur protège les Marines des Zerglings et des Banelings. 4-1, score final. Et 100 000 $ qui vont dans les popoches du joueur StarTale. Life a permis à chacun de se rincer l'œil devant des games de StarCraft II sans Swarm Hosts et autres trucs chiants à voir. Bon, par contre, faudrait vraiment se mettre à l'anglais, gamin...

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

6 commentaires

Pierot
Pierot - 11/11/2014 17h40

 Bon, par contre, faudrait vraiment se mettre à l'anglais, gamin...

Ouai, un peu (beaucoup) déçu qu'Ogaming ne puisse suivre la compet'  :( (d'ailleurs, il y a une raison particulière qui explique cela?)
Sinon on sent quand même que le système des WCS a ses limites avec à la Blizzcon, c'est vrai, des grosses pointures mais aussi des joueurs qui n'ont rien à faire là(c'est pas que j'aime pas MC ou StarDust m'enfin...).
C'est dommage qu'aujourd'hui il soit plus aisé de gagner la Blizzcon que la GSL(toute proportion gardée bien sûr).

M0L0K0
M0L0K0 - 11/11/2014 17h55

Life ne perds pas ton temps dans les cours d'anglais comme ces Kor en pré-retraite en WCS NA/EUR, continue d'élever ton niveau de jeu et défonce tout en Proleague/GSL en 2015, pour le swarm B)

MMA
MMA - 11/11/2014 20h18

Très bon article, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire, merci Stabillo. :-)

Déçu de la défaite de MMA même si je m'en doutais un peu, j'espérais qu'il mette au moins une ou deux game de plus à Life, il aurait pu, mais comme l'a dit Artosis, MMA ne s'attendait surement pas à rencontrer un zerg en finale, il s'est préparé principalement contre terran, ça lui a coûté cher.

Il y a plusieurs moments dans cette finale où MMA aurait quand même pu bien mieux réagir, il sait bien que Life est très agressif et joue beaucoup avec des baneling bust et plein de zergling, par exemple sur la dernière map j'ai pas compris pourquoi il a pas lancé des bunker quand il a vu le baneling nest ou encore pourquoi il n'a pas fait un petit écart avec son armée pour regarder derrière la ligne de minerai de sa b3 pour voir les baneling en préparation, il aurait pu quasiment avorter l'attaque de Life.

Vraiment dommage, bon il aurait très certainement perdu quand même mais je pense qu'il avait largement le niveau et les capacités pour mettre 2 ou 3 game à Life, ou du moins l'empêcher de gagner aussi facilement et faire durer le match et mettre plus de suspens et d'intérêt dans cette finale.

J'espère qu'il va gagner la DreamHack Winter Championship, le seul gros tournois officiel auquel il participe pour la fin de l'année, après on passe en 2015. Dommage qu'il soit pas présent à la HSC X :/

GO GO GO MMA !! :D

Baragood
Baragood - 12/11/2014 02h15

Super article ! par contre , objectivité et impartialité du dimanche de rigueur..

=> Classic le patchtoss ... certe à son époque , mais quand on voit la difference de jeu entre son BO5 contre polt  et herO et celui contre MMA , on voit de loin la différence, le mec n'était  plus du tout dans le coup . il n'a quasiment jamais joué face à un grand public,qui dans le cas présent n'était pas du tout en sa faveur, c'est pas très motivant.

On ajoute à cela les fantastique rails de SCV pull ,la qualité technique (2 déconnexions et une pause de 45 minute en pleine game). et des spawning positions défavorable pour le protoss et hop un Bo5 dans la poche(3 games)...MMA était juste mieu préparé sur ce match, , et a eu un peux de chance,Mais sur un nombre plus elevé de game Classic explose de loin MMA(car il faut savoir que ses contre-performances en Code S étaient du à son PvZ,)    .. Donc dire que le niveau était faible en demi finale NON .Juste un joueur constant et un autre pommé au moment T...

 

Ensuite dire que Bomber ne fait pas partis des 8 meilleurs du monde ....: 2 podiums en WCS NA et 2 Victoire en Redbull fàce à du Kor en herbe pour ne citer qu'eux....

Puis si on regarde  avec une autre approche les résultats , il y toujours moyen de crier au scandale  : On constate qu'un joueur WCS NA qui ne dépasse pas les phases de pool défonce un triple top 2 de GSL , qui sera battu à son tour par un life quasi  inexistant  ces deux dernières saisons en GSL. Drôle de paradoxe non?On pourrais en citer d'autres .

 

Tout ça pour dire qu'on ne peut pas se retrouver avec un arbre finale qui aille dans le sens du classement fait par l'opinion de chacun sur la forme actuel des joueurs .

 

Car qu'un arbre à élimination directe suppose que sur un coup de chance , un cheese, l'odre des maps ... on peut renverser un BO5 , et un challenger peut vaincre un mec bien plus fort sur la durée.Ce qui à tendance a avantager les outsiders qui n'ont pas montré leurs jeu depuis belle lurette , à l'inverse d'un Zest ou d'un soO qui passe toute l'année à affronter des gros calibre.

Et ainsi les soit disant favoris sont vaincus car ils n'ont pas l'habitude de jouer contre tel ou tel en particulier car forcé de constamment affronter tout le monde, et se sont fait avoir car leurs adversaire s'étaient préparé rien que pour eux .

Ainsi sur un nombre limité de games(genre BO3) un joueur A peut être meilleur  qu'un joueur B et puis sur un BO5 c'est l'inverse , et Bo7 le contraire . 

 

Par conséquent si on fait rejouer les WCS global finals 3fois ,5fois... On obtiendrais souvent des combinaisons différentes .

Au delà des considérations techniques et temporelles , c'est pour permettre ce genre de surprise que les matchs sont en BO5 .

Si c'était du BO17 répartis sur plusieurs jours, on aurait naturellement les joueurs les plus forts et constants sur l'année qui seraient au top du bracket.

 

Life à gagné non pas parce qu'il est le meilleur joueur de l'année , mais parce qu'il a le mieux tiré parti du format BO5 dans ce tournois.Exactement comme son prédécesseur .

VincentBarrillet
VincentBarrillet - 12/11/2014 16h03

Baragood a assez bien résumer la situation : la BlizzCon est faite pour faire du spectacle, d'où le format BO5, arbre a élimination directe etc...

Ce qui récompensera les meilleurs joueurs de l'année, ce n'est pas la BlizzCon, c'est leur gains pendant la-dite année tout simplement. Globalement le brackett est formé avec ceux qui ont le mieux perf, je suis désolé mais des joueurs KesPA font maintenant les RedBull BG et autres, on n'est plus à l'époque du microcosme totalement fermé qu'était la KesPA il y a quelques années. Bomber a mis 4:0 à Cure en finale d'un RB BG et pas pour rien, mieux préparé, plus endurant face aux conditions, le Bomber tourne depuis quelques années en inter, il commence à connaître.

Ces paramètres font aussi partie de la préparation, si on veut des compétitions qui ne les prennent pas en compte il en existe déjà, ça s'appelle la Pro-League et la GSL.

Après je sens chez Stabillo un peu du sentiment qui a pu m'habiter quand j'ai vu se dessiner le brackett au fil des semaines : pas de Flash, pas de Rain, et d'autres. Oui, Flash est meilleur que MMA à StarCraft II, c'est un fait et personne n’oserait dire le contraire. Mais MMA s'est mieux exporté, et la BlizzCon, c'est pas franchement un événement local.

Le tournois de la BlizzCon remplis sont but : un tournois à rebondissement, avec un brackett formé de joueurs ayant un gros ratio skill/fanbase international, du spectacle en somme.

Stabillo
Stabillo - 12/11/2014 19h05

Ha ha vos commentaires m'ont fait plaisir.

Désolé Pierot, je n'en sais rien. Espérons mieux pour 2015 !

Life ne perds pas ton temps dans les cours d'anglais comme ces Kor en pré-retraite en WCS NA/EUR, continue d'élever ton niveau de jeu et défonce tout en Proleague/GSL en 2015, pour le swarm B)

=> C'est pas faux ! Ha ha !

Super article ! par contre , objectivité et impartialité du dimanche de rigueur..

Pour l'objectivité, j'essaie d'être objectif ! Pour l'impartialité, je fais tout pour être partial ! Je souhaite que mes articles retranscrivent ma manière de penser le jeu, mes sentiments et pas quelque chose d'absolument neutre et impartial. Après, on peut débattre ! 

Ensuite dire que Bomber ne fait pas partis des 8 meilleurs du monde ....: 2 podiums en WCS NA et 2 Victoire en Redbull fàce à du Kor en herbe pour ne citer qu'eux....

Bomber a battu Heart, Check, Alicia (et que 3-2...), Pigbaby et Polt. Bon, c'est bien, je ne dis pas que c'est un manche du tout. Mais pour moi aucun de ces joueurs ne font partie du Top 8 mondial. Si Bomber s'est d'ailleurs exilé, il y a une raison ! Bomber est un joueur exceptionnel que j'adore, mais il n'est pour moi en aucun cas dans le Top 8 en 2014. Il peut gagner 20 fois les WCS NA, ça ne me donnera jamais l'impression d'être au-dessus de Maru, INnoVation, Rain, soO, Zest, SoulKey, Flash, Life, PartinG ou herO.

En revanche, je suis d'accord sur tous les autres points. Y compris le fait que j'aurais pu parler davantage des erreurs de déconnexion de Classic - MMA. Mais même si je comprends les raisons de la pauvreté de la demi-finale, je ne me suis pas régaler lors de match.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.