d

21 mars 2014 - Plax & Zaboutine Divers

Titanfall: le double test !

Titanfall: le double test !

Il faut l'avouer, Plax et Moi même ne sommes pas vraiment le même type de joueur: Je ne cesse de lui dire qu'il est un consoleux casu endoctriné par l'industrie vidéoludique pour convaincre les jeunes à gober la diarhée CoDesque qu'on leur sert chaque année et lui dit  que je suis un vieux con réac élevé à Counterstrike qui a décidé que le FPS était mort depuis la sortie de Quake III et de Counterstrike alors qu'il joue à un jeu à 4 touches. Alors face au monument Titanfall, on s'est amusés à vous filer notre avis, et vous allez voir qu'on est pas forcément d'accord.

Zaboutine

Nice graphics would play

Le jeu est pas mal du tout, sans être une claque visuelle. En même temps, le fond de commerce de Titanfal n'est pas celui de Crysis, on nous a vendu le jeu comme étant une révolution de gameplay, il ne fallait pas s'attendre à avoir le moteur du siècle. Le bon point, c'est que sur ma config vieille de 2 ans et demi, le jeu tourne très bien sans la moindre chute de framerate ce qui est vraiment plaisant comparé à un BF4 où il faut appeler son banquier avant de pouvoir faire tourner le jeu.

Au niveau du leveldesign, il faut reconnaitre que les environnements sont relativement bien pensés, avec une alternance de végétation et d'entrepots futuristes qui fait du bien à voir. Je ne suis pas un grand partisan des jeux qui se déroulent dans un bunker de métal du coup c'est plutot plaisant de patauger dans l'eau et de caler un joli Headshot entre deux palmiers, même si l'action ne laisse pas vraiment de temps à la découverte des environnements.

Chute de titan ou envol de pilote ? Maniabilité à deux vitesses

Concernant la maniabilité je suis vivement partagé. Si l'on prend la première expérience de jeu, lors du tuto par exemple, on voit immédiatement la dichotomie de Titanfall: à pied, on devient le champion du monde de Parkour grâce notamment aux courses sur les murs ainsi que le double saut. En effet, après quelques secondes de jeu à peine on se retrouve à faire des enchainements de fou.

Course sur un mur > Saut sur un autre mur > Double Saut sur une corniche > Resaut sur un mur....

Et vu que la maniabilité des armes est excellente (même si j'apprécie que la sensation de recul soit plus poussée) on se dit que Titanfall frappe un grand coup et a les atouts pour devenir un super jeu d'action qui reprend vraiment tout ce qu'on aime dans les FPS multijoueurs, avec des titans en plus. Le hic c'est que autant je suis enchanté par la maniabilité au sol, autant je m'ennuie pas mal dès que je suis aux commandes d'un titan.

Alors ok, je ne suis pas fan des robots, je n'ai pas de posters de Gundam dans ma chambre, et je me suis toujours demandé comment j'avais fait pour passer des heures sur Zone of the Enders sur ma PS2 étant jeune... mais là je trouve que le côté des mechas est raté: c'est lent, débilement puissant et vulnérable à la fois, les différents titans n'offrent que très peu de spécificités... On passe subitement d'un Mirrors Edge à un combat de Megazord façon Power Rangers. Alors on pourra reconnaitre que la visée est bonne, que le systeme de Dash est bien pensé et que le concept est original, mais étant la clef du titre, il est difficile de comprendre comment ce système n'a pas été approfondi un tant soit peu afin d'offrir au joueur de VRAIES spécificité de gameplay ? Ici on a l'impression d'avoir l'arsenal de l'URSS dans une boite de conserve qui peut faire des dash de temps en temps, et personnellement, je prends soin de rarement sortir mon titan en multi de peur de m'ennuyer un petit peu.

Top jeu ou top marketing ?

Pour ce qui est de la durée de vie, on est sur du jeu next-gen donc ne vous attendez pas à avoir la durée de vie d'un Monster Hunter mais le fun immédiat et l'action donnent quand même envie de revenir jouer régulièrement. On s'amuse donc, mais on est assez loin de la révolution promise, même si la base de Titanfall peut laisser entrevoir des mises à jours offrant de plus grandes capacitées de customization, de nouvelles cartes et quelques modes de jeu sympas. Pour ce qui est de l'eSport, on sait que le FPS a ajourd'hui du mal à s'imposer au même niveau qu'un jeu comme LoL et vu la concurrence de CoD BF et CS il va être difficile de trouver un public, même si c'est peut être lors de matchs officiels que le jeu prendrait tout son intérêt.

Plax

Qu'il s'agisse de Call Of ou Battlefield, les derniers FPS sortis ne m'ont pas vraiment amusés et j'étais même un peu lassé. C'est avec impatience que j'attendais Titanfall, un titre dont tout le monde parlait depuis sa version jouable à la Gamescom 2013. Après avoir passé plusieurs heures dessus, je dis OUI !

Jubilation instantanée ?

D'une part parce que le titre de Respawn se prend en main très facilement, et on s'amuse dès les premières parties. Toutes les commandes sont intuitives, on se lance dans l'arène sans réfléchir et on jubile dès les premiers instants. La premier appel d'un Titan est une consécration, on monte dedans et on se retrouve fièrement au milieu de la map avec une sensation de toute puissance.


"Vise les noix John ! Les robots ont les noix fragiles !"

Une sensation vite mitigée puisque nos méchas ne sont pas si forts que ça, et c'est tant mieux. S'ils peuvent s'avérer décisifs, ils sont loin d'être indestructibles, et c'est une très bonne chose pour l'équilibrage. Globalement, même si le fusil à pompe reste vraiment fort à bout portant, l'ensemble tient la route et on a jamais l'impression d'être laisé avec une arme ou une autre. Une équilibrage crucial, qu'il était important de respecter surtout lorsqu'on fait intervenir de puissantes machines comme les titans.

6v6, et alors ?

Eh oui, les map ne laissent place qu'à 12 joueurs, soit des affrontements en 6v6. On note ainsi la présence de bots, et malgré ce que peuvent dire certains, je pense que la formule est très bonne. D'une part, tout ça est très vivant. Même s'il y a peu de joueurs humains, il y a de l'action dans tous les sens et ça pète de partout. D'autre part, les bots apportent un vrai côté tactique, et je pense que la comparaison avec des sbires de League of Legends est très bonne. On peut les farmer très rapidement, pour faire grimper les score et obtenir un Titan plus rapidement. Je pense donc que Respawn a su trouver avec Titanfall, une nouvelle manière de jouer aux FPS, sans faire dans la surenchère de la map la plus grande avec le plus de monde possible !


Do you even lift ?

Enfin du côté des graphismes, nous n'assistons pas à une révolution avec l'utilisation du Source Engine. Mais comme le dit Richard Backer, ils ont préféré donner de l'importance au gameplay, et je trouve l'initiative très bonne, d'autant plus que cela permet à des PC plutôt modestes de faire tourner le jeu très correctement. Pour autant, visuellement Titanfall est une réussite, les persos puent la classe et je ne parle même pas des méchas.

Conclusion

Plax

Titanfall est une vraie réussite. En misant uniquement sur du multi et un gameplay jouissif, Respawn Entertainment fait un sans faute. Le titre est nerveux, complet, accessible et ne laisse aucune place à la frustration comme peuvent le faire certains FPS. Clairement un Must Have et une exclusivité dont Microsoft doit se réjouir.

Zaboutine

Titanfall est clairement un bon jeu: joli et fun dès les premiers instants de jeu, il offre au joueur une expérience rafraichissante du FPS multijoueur même si l'écart entre la bombe annoncé et l'expérience de jeu après quelques heures refroidit un petit peu. Respawn Entertainement offre ici ce qu'on attend, mais comme le disait aristote, "La surprise est l'épreuve du vrai courage" et c'est peut être ce qu'il a manqué pour offrir la petite bombe annoncée.

 

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.