d

31 mars 2018 - Strift League of Legends

TL - Fox : les clés du match

TL - Fox : les clés du match

Après avoir battu Cloud 9 en quart de finale la semaine dernière, Team Liquid affrontera samedi Echo Fox en demi-finale des LCS NA. Quels sont les enjeux clés de la rencontre à venir ?

Une draft autour du mid

Le patch 8.5 ne dérogeant pas à la règle, la voie du milieu continue d'accueillir des picks puissants tels que Swain (94 % de présence), Ryze (79 %) et Azir (66 %). Comme mis en avant par l’analyste de Riot Josh « Jatt » Leesman, la victoire pour Liquid nécessite une stabilisation de la midlane. Pour ce faire, l’équipe fournit toujours à Eugene « Pobelter » Park l’un de ces trois picks ; en huit parties, il n’a joué qu’une fois un champion sorti de ce top trois (Cassiopeia) et accusait un retard de dix CS à dix minutes. Pour créer une ouverture sur la voie du milieu, il peut être avantageux pour Echo Fox de cibler le midlaner de TL dans la phase de ban. En jeu, il serait bon que Joshua « Dardoch » Hartnett cherche à avantager son propre midlaner, pour permettre à ce dernier d’effectuer des roamings fréquents pour mettre en difficulté la botlane de Liquid.

Doublelift a besoin d’attention

Ce n’est une surprise pour personne, Team Liquid joue principalement autour de Yiliang « Doublelift » Peng. Premier du classement en différence de PO à quinze minutes, le carry AD est partisan d’un style de jeu basé sur la domination en lane. La recrudescence de champions à grande portée tels que Caitlyn et Jhin dans les patchs récents lui est donc favorable. Néanmoins, maximiser l’efficience de l’ADC au sein d’une partie requiert un investissement notable de la part de l’équipe : vision, proximité avec le jungler, etc. Cependant, l’équipe pourra compter sur Doublelift pour être en pleine forme s’il continue sur sa lancée des quarts de finale : sur l’ensemble du match contre Cloud 9, il a cumulé un KDA parfait de 15/0/8.

Contre C9, l’équipe a investi trois de ses quatre pink wards pour protéger la voie du bas en early.
Crédits : Riot Games

Un late game en faveur de TL

Team Liquid réalise les parties les plus courtes des LCS NA, avec une moyenne de trente-quatre minutes. Son score de 0,8 Nashor par partie (huitième de la ligue), à la lumière de leurs 66 % de Nashor tués (premier de la ligue), souligne la capacité de l’équipe à clôturer les parties lorsqu’elle possède un avantage, en particulier le buff du baron. En utilisant la puissance de siège de Caitlyn, l’équipe est même parvenue à stall sa première partie contre Cloud 9 et surmonter son déficit – chose qu’elle n’avait pas su faire durant la saison régulière. Par ailleurs, c’est en fin de partie que peut le mieux s’exprimer le carry AD, atout majeur de TL. Du côté d’Echo Fox, le seul fait que Johnny « Altec » Ru soit à 25,3 % de participation aux dégâts (dernier de la ligue), témoigne de la faible priorité mise par l’équipe sur ce rôle et de leur style de jeu centré sur l’early à mid game.

Pas de carry pour Huni ?

Eh oui, lorsque ces deux générations de toplaners de SK Telecom T1 s’affronteront, Echo Fox devra s’imposer autrement que par la voie du haut. En effet, si l’on s’intéresse aux deux victoires de l’équipe face à Liquid en saison régulière, on constate qu’elles ne sont pas dues aux prouesses de Seung-hoon « Huni » Heo. Comme l’a montré Eon-yeong « Impact » Jung en quarts contre Cloud 9, il ne se laissera pas désorienter facilement. En effet, malgré des bans systématiques (trois en moyenne) à son égard, le champion du monde s’en est toujours sorti – et plutôt bien, considérant ses 100 % de participation aux kills avec Singed. Sans pour autant parler d’un « playoff buff » pour Impact, il demeure peu probable qu’Huni parvienne à abuser mécaniquement de ce dernier. Il aura donc un autre rôle à jouer que celui du « carry toplaner ».

Echo Fox devra faire confiance à Huni pour se débrouiller contre Impact et jouer le reste de la carte.
Crédits : Riot Games

En bref, pour cette première demi-finale il faudra surveiller les bans sur la midlane et l’évolution du match-up botlane ; mais bon, gardez un oeil sur Huni, parce qu’on ne peut jamais vraiment le sortir de l’équation ! On se retrouve à 23h00 ce samedi sur notre stream pour connaître notre premier finaliste des LCS NA.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.