d

22 févr. 2015 - MMC Divers

Total War : Attila ou Jo le rigolo ?

Total War : Attila ou Jo le rigolo ?

Total War est une licence assez mythique dans le milieu des jeux de stratégie, notamment pour d'excellents titres qu'on ne peut que conseiller, et pour d'impitoyables déceptions. Ce qui est assez inquiétant, c'est que la dernière en date est Rome 2 Total War, le dernier de la série justement. Ce qui est assez rassurant, c'est que Creative Assembly a la même réputation que Microsoft, c'est à dire réussir un opus de sa série sur deux. Penchons-nous donc sur Total War Attila et ses promesses.

Un monde nouveau

400 après Jésus-Christ. Le monde méditerranéen est gouverné par les deux Empires Romains. L'Occidental, corrompu, malade, agonisant même, et l'Oriental, glorieux, riche et convoité. Les barbares de tout poil montrent les leurs (de poils) aux frontières, et les haches menaçantes qui vont avec. Francs, Saxons, Angles, Pictes, et autres voisins ancestraux sont plus menaçants que jamais. Mais pas seulement, car des hordes de Vandales et de Goths dévalent depuis l'Est, poussés jusque-là par l'avancée inexorable du Fléau de Dieu. Attila les fait fuir, à la tête de la horde des Huns.

Dans ce contexte réjouissant, vous avez le choix entre différents protagonistes. Première bonne nouvelle : on peut prendre le contrôle de la plupart des civilisations les plus intéressantes. Les deux Empires Romains, mais aussi leur voisin Sassanide, les Goths, les Vandales, les Francs et Saxons, et bien sûr les Huns eux-même. Autre bonne nouvelle : chacune de ces civilisations se joue différemment. Les Empires se contrôlent de façon classique, les Sassanides ayant la particularité de contrôler beaucoup d'états fantoches, et les Romains d'Occident de faire face à beaucoup de sécessions dès le début. Les Francs et les Saxons se jouent normalement, mais en s'axant (quel jeu de mots !) sur le pillage et en offrant la possibilité de devenir des hordes.

Les hordes justement, principale particularité du jeu, sont gérées de façon extrêmement intéressantes. Vous pouvez ainsi survivre sans ville, juste avec des armées, les installant pour former des campements nomades, ou pillant les villes aux alentours, avec la possibilité bien sûr de les capturer. Sauf pour les Huns. Nomades dans l'âme, ces derniers ne peuvent pas devenir une civilisation sédentaire classique, soyez-en prévenus.

Un jeu nouveau : qu'est-ce à dire que cela ?

Au niveau gameplay donc les nouveautés sont intéressantes, le reste suit-il ? Plutôt bien en fait. La musique est épique ou mélancolique selon les instants, transposant parfaitement l'ambiance d'une fin de monde imminente, d'un fléau apocalyptique. Les cinématiques envoient du lourd pâté de campagne, et ça ne m'était pas arrivé depuis longtemps de les laisser même la deuxième ou troisième fois. Quand aux graphismes, il faut bien avouer que si je préfère Medieval 2 Total War au niveau du gameplay, les batailles, comme la carte de campagne, ne laissent pas l'ombre d'un doute, ça a bien progressé et c'est beau. Vraiment.

Mais je dis que je préfère Medieval 2 Total War ? Je me dois de clarifier ce point. Car les défauts d'Attila sont en fait les mêmes que Rome 2 Total War et durent depuis Empire, si ce n'est que le reste étant plus joli, et grâce aux nouveautés de gameplay, on s'en accommode plus facilement. Les soucis d'IA sont toujours là, avec des batailles réglées de manière automatique que l'on perd sans raison valable (alors même qu'on était sensé avoir un avantage écrasant), et pas une ou deux fois, mais systématiquement. Du coup, on les joue, bien forcé qu'on est, mais on se rend compte que le général d'en face a eu son insigne de commandant dans une pochette surprise, ou qu'ils ont pris le paysan simplet en guise de chef pour affronter Attila. Pas malins les gars, et pas très intéressants à combattre, sauf à la limite à un contre quatre. Et encore.

Passons sur la gestion des cités via des emplacements de bâtiments plutôt que des files de production, qui n'ennuie sûrement que moi, mais qui crée quand même des villes aux productions militaires nettement moins conséquentes, et donc des armées bien plus réduites. Pour un jeu de « guerre totale », le choix est peut-être logique (et encore) mais en tout cas assez décevant à jouer. J'apprécie également une très jolie carte de campagne aux effets variés et agréables. Mais j'aurais aussi apprécié d'avoir accès à une vue de cette carte plus claire et moins encombrée, à la manière d'une carte de campagne sobre et simple.

Conclusion : Total War Attila est-il hunnique ?

Plutôt que de continuer à lister tout ce que je reproche à ce jeu, et à pas mal des récents Total War, je vais donc me contenter de passer à la conclusion. Et c'est un bilan mitigé. Oui, ce jeu est meilleur que Rome 2 Total War, et il est probable que bon nombre de ceux d'entre vous qui furent déçus préféreront cet opus. Notez toutefois que Sega persiste dans l'idée des DLC Day One avec les cultures nordiques à débloquer via un pécule supplémentaire. Et, j'ai un peu l'impression qu'en l'occurrence ça passe comme une lettre à la poste alors que c'est fait de manière honteuse et au vu de tous. Je ne comprendrai peut-être jamais les communautés de joueurs PC.

Mitigé aussi parce que s'il est beau, magnifique même, et qu'on y retrouve certains des plaisirs que j'ai pu avoir par le passé sur des Total War, j'y retrouve des choses des précédents opus qui ne me plaisent toujours pas. Je trouve certains aspects confus, brouillons, et qui me laissent le sentiment que Creative Assembly s'essaye à ajouter trop de choses en même temps. Cela concerne plein de petits détails qu'il serait trop long de lister, mais c'est un sentiment général qui ressort après avoir jouer. Et donc ? Et donc, ce jeu vaut mieux que Rome 2 Total War, dont le pré-achat fut de toute façon la pire erreur de ma vie, et il vaut également mieux que Shogun 2 Total War. Mais à mon sens, ça n'est le meilleur Total War que par ses graphismes, même si c'est enfin le retour d'un vrai bon Total War.

Total War : Attila 710Points positifs
  • Les hordes : un nouveau gameplay très sympa, en les jouant ou les subissant
  • Les graphismes : une claque, des cinématiques à couper le souffle, bref, ce jeu est beau et prenant, vraiment
  • Des musiques très bonnes, une bande son en or
Points négatifs
  • Une IA toujours aussi demeurée
  • Des défauts de gameplay et d'interface toujours présents (carte, icônes, gestion des cités)
  • Une politique DLC très discutable

La série des Total War n'a pas de concurrent à proprement parler sur son gameplay mixte tour par tour et temps réel. Et cela, notamment parce qu'elle s'est imposée avec de très bons titres par le passé. Total War Attila est un bon titre, mais il n'entrera pas dans la légende. Les amateurs apprécieront, les autres moins. Et les nostalgiques attendront le retour d'une vraie guerre totale.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

5 commentaires

Arribeth
Arribeth - 22/02/2015 21h10

Je ne peux pas laisser un test aussi mitigé de mon jeu préféré sur mon site préféré sans réagir!

Vétéran des "Total War", et ayant vu l'évolution des jeux depuis rome 1, medieval 2, shogun 2, rome 2 et Attila, je peux dire sans aucunes hésitations que c'est le meilleur opus de la série (c'est d'ailleurs ce qu'on attend vu que c'est le plus récent).

Je ne sais pas où tu as vu une IA demeuré, mais fait une bataille en difficulté légendaire et tu vas bien la sentir la puissance militaire de l'ennemi. (ça n'a rien avoir avec le gameplay à chier de medieval 2, titre que j'ai suradoré mais qui est mnt vraiment obsolète).

Mais plutôt que de le comparer à Medieval 2, qui n'arrive même pas à la cheville de Attila, tellement le jeu à mal vieillit, comparons le à Rome 2. Pour un stand alone, les nouveautés et les améliorations du gameplay sont innombrables et toutes vraiment appréciables et utiles. L'IA n'a jamais été aussi bonne sur aucun autres titres de la série, la difficulté est vraiment présente, l'ambiance est parfaite et le jeu est très beau.

Quant à la politique de DLC, il faut bien trouver un modèle économique, c'est pas un jeu où on peut faire une extension pour augmenter la durée de vie (car la durée de vie est illimitée), les nouvelles campagnes qu'apportent les dlc sont vraiment appréciables pour un prix quand même raisonnable. à côté de ça, Creative Assembly met en place plein d'outils de modding pour permettre à la communauté de modifier, de modeler le jeu comme elle le souhaite, mais ça bien sûr on en parle pas et on crache dans la soupe.

moi je lui met 10/10, mais je suis un amateur qui apprécie comme tu l'as dit

Di4na
Di4na - 22/02/2015 22h00

Alors étant amateur de ce genre, et ayant eu à me battre avec MMC pour le test de celui ci, voilà my 2 cents.

Je rejoins MMC sur l'IA. L'IA des batailles est la même depuis M2 (qui reste le meilleur selon moi et qui n'a pas du tout vieilli je trouve). C'est à dire pourrie. Et l'auto resolve c'est toujours de la merde.

A coté de ça, je suis plutôt d'accord pour dire que c'est le meilleur de la série en dehors de M2.

Quand à la comparaison avec Rome 2, je tiens a rappeler que faire mieux que l'un des pire épisode de la série ne doit PAS être un objectif suffisant. J'aurais personnellement collé un 8 pour les batailles qui méritent toujours un gros travail selon moi.

Korlis
Korlis - 23/02/2015 01h28

«-On dit que là où il passe, l'herbe ne repousse pas !
-ça tombe bien ya pas d'herbe dans la salle du trône.»

TheCrazySquirrel
TheCrazySquirrel - 23/02/2015 09h33

Attendez-vous à une réponse du genre : "Un vrai test, qui n'engage que la parole du testeur. "
Au passage, je précise que dans ce cas il ne s'agit pas d'un test, mais d'une critique je crois !

YgdiraneMMC
YgdiraneMMC - 23/02/2015 14h36

Di4na a donné la majeure partie de ma réponse à ma place, donc je ne m'attarderais pas sur la partie batailles.

J'ajouterais simplement que si je mets 7 et non 8 c'est parce qu'en plus des soucis liés aux batailles (parce que le simple fait que tu arrives à battre une IA en légendaire sans être dans une position écrasante de supériorité est une preuve que cette IA est déficiente) le jeu est pour moi non pas même au niveau de Medieval 2 Total War au niveau de l'interface de campagne, mais inférieur, en presque tous les points.
La carte est plus jolie mais en devient moins lisible car trop détaillée (on en arrive à un point où certains rament sur cette portion du jeu, c'est dire). Je ne demande pas forcément une carte moche, mais l'option d'en avoir une claire et sobre, facile à lire, quitte à être bien moins jolie.
L'interface de gestion n'est pas plus clair à mon sens, tout au plus est-il équivalent.
La gestion des cités, comme je l'évoque dans l'article, est pour moi moins claire et moins efficace, limitée par un nombre de bâtiments artificiel et sans sens, et par des technologies, concept apparu dans Total War dans l'épisode Empire.
Il y a des plus, bien sûr, comme les régions contenant plusieurs villes, ou encore les multiples bâtiments et types de bâtiments ajoutés, surtout par rapport à Rome 1er du nom. Et, comme évoqué dans l'article, les hordes, grosse nouveauté de cet opus qui laissent augurer du meilleur tant pour Total War Warhammer que pour un futur Total War médiéval.

Enfin, oui les batailles de Medieval Total War 2 ont vieilli, mais pas pour l'IA (qui continue à faire des choses stupides et à agir stupidement) mais juste pour l'apparence, les graphismes du jeu. Et concernant la carte de campagne, je continue à considérer M2TW supérieur à tous les TW suivants.

Je suis subjectif sur ce point, tout comme tu l'es concernant Total War Attila semblerait-il. Si je devais noter M2TW il me serait difficile de ne pas lui mettre 10, même si je sais qu'il a des défauts. Il semble que tu sois dans les mêmes conditions avec Total War Attila, mais je ne partage pas cela. Total War Attila rejoint pour moi les bons Total War qu'étaient Rome 1 ou Medieval 1. Et il a le mérite d'être plus récent et donc plus joli.
Par contre, je réitère ma critique de son modèle économique, car les DLC ne sont apparus qu'avec Rome 2 Total War, et la série se portait très bien avant cela. Les civilisations non disponibles au début se débloquaient en les détruisant dans le jeu, c'était fun et motivant.
Et la communauté moddait déjà intensivement Medieval 2 Total War, c'est dire si là encore ça n'est pas un atout du jeu mais bien une simple continuité.

TheCrazySquirrel: cette formule n'est utilisée que lorsque des lecteurs ne comprennent pas qu'un jugement subjectif comme "ce jeu est pour moi le jeu de l'année" n'engage que le testeur, et non tout Ogaming. De plus, on ne va pas faire un cours de philosophie sur la subjectivité et l'objectivité, ainsi que sur la possibilité d'un jugement objectif d'une œuvre culturelle (comme un jeu vidéo), mais la frontière entre critique et test n'est pas aussi tranchée que ce que tu laisses entendre.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.