d

01 juin 2016 - Shadrood Divers

Total War : Warhammer, l'alliance parfaite

Total War : Warhammer, l'alliance parfaite

La saga des Total War est de retour et elle amène dans ses bagages un nouvel univers, celui de Warhammer. Mais le résultat est-il aussi niveau des attentes des joueurs ?

Le studio de développement The Creative Assembly, sous la tutelle de SEGA nous propose aujourd'hui d'aller fouler de nouveaux royaumes, dans un univers totalement nouveau. Sur les traces de Total War : Atilla, il est désormais l'heure pour nous de choisir notre camp.

Je mets ça la pour attirer votre regard, j'ai votre attention maintenant ?

 

L'alliance des quatre

Nous ne sommes pas encore sur le champ de bataille, cependant une chose me trouble déjà. Le jeu nous laisse le choix entre quatre factions ( cinq en incluant le Chaos du DLC ), j'ai nommé les Nains, les Peaux-Vertes (regroupant Orcs et Gobelins), l'Empire (les Humains) et les Comtes Vampires. C'est très peu quand on le compare au choix des anciens opus, mais qu'à cela ne tienne, je choisis les Nains ! Choisissons maintenant notre héros, parmi deux disponibles (trois pour le Chaos)... Et, euh bah ok peu importe de toute façon ils sont pas bien différents, si ce n'est pour les unités fournies au départ.

Cinq factions pour cinq gameplay !

Les Nains ont pour particularité de générer plus facilement de l'or, en contrepartie du fait que leurs unités coûtent plus cher que pour les autres factions. Ils ont aussi accès à un arbre technologique plus développé et ont le commerce dans le sang. Leur petite taille cependant les empêche de chevaucher des montures, alors à la place vous avez le droit à des gyrocoptères du plus bel effet.

Les Peaux-Vertes sont pas là pour commercer, mais plutôt pour foncer comme des bourrins sans réfléchir à l'arbre technologique et au développement économique qui n'est pas leur fort. D'ailleurs, va vraiment falloir foncer si vous voulez jouer cette race, car leur évolution est basée sur un système de combativité, plus elles tapent d'ennemis plus elles deviennent fortes, et si vous ne tapez pas assez souvent sur vos voisins, ils se rabattront sur des batailles internes, tant que ça tape après tout...

Les Comtes Vampires sont la race de mages du jeu. Basé sur la magie au point que ça en devienne leur monnaie à la place de l'or, il va falloir compter sur les vents magiques pour vous développer comme il se doit. Dotés d'unités peu puissantes à l'instar de zombis ou de chauve-souris, leur habileté à relever les morts afin de vous donner l'avantage lors d'une bataille rangée va réellement s'avérer un atout des plus précieux. Pour ce qui est de la diplomatie, vous allez pouvoir étendre la corruption vampirique afin de corrompre vos voisins sans avoir à lever le petit doigt.

L'Empire quand à lui est équilibré, mais repose sur une parfaite maîtrise de la diplomatie, leur territoire de départ étant le centre de la map, il va falloir rapidement vous faire des alliés solide si vous souhaitez passer les premières heures de jeu.

Les nains aussi ont le droit à leur unité bourrine, le sobrement nommé « Tueur ».

Un gameplay multiplié

Comme vous avez pu le lire, chaque race a vraiment une identité propre, et son gameplay associé. Les fondations restent les même entre deux partis, mais l'évolution est complètement différente. Le choix des Nains profite d'une position géographique en bordure de map, dans les montagnes, plutôt avantageuse, mais nous voilà vite emmené dans un conflit millénaire contre les Peaux-Vertes que les quêtes proposées nous encourage à dégager en premier. Les habitués de la série vous prendre leurs marques presque instantanément, car chaque élément ou presque est rapporté d'un opus précédent, et adapté à la licence de Games Workshop. Côté nouveautés vous pouvez compter sur l'arrivée des combats souterrains pour les Nains et les Peaux-Vertes, qui n'apporte hélas rien de plus qu'un changement de décors, et les unités aériennes pour chaque faction. La plus grosse nouveauté réside dans l'utilisation de la magie sur le champ de bataille. Que ce soient des pluies de météores ou l'invocation de monstres, avoir un mage de haut-rang de son côté est souvent un gage de succès.

Pour ce qui est du déroulement de la partie, il est toujours en deux temps. Une carte de campagne ou vous gérez au tour par tour vos armés, villes et provinces, et des phases en combat réel, qui arrivent lors d'affrontement entre plusieurs armées.

Un interface qui ne transcende pas mais qui fait son boulot.

Avec ceci ?

Rien de nouveau côté graphisme, du déjà vu sans réelle amélioration. Finis les zooms à outrance de Shogun pour être aux premières loges durant les combats, et c'est bien dommage quand une bataille oppose de fiers nains à des chevaucheurs de loups ! Le seul avantage, c’est que le jeu est stable day-one, et c'est assez rare dernièrement pour être signalé. Côté multijoueur, on reste sur du classique également avec des cartes personnalisables. De quoi vous faire de sacrés bonnes parties avec vos potes.

La lutte aura été longue et difficile, mais le peuple Nain a montré sa supériorité !

 

Total War : Warhammer, On veut du sang ! 810Points positifs
  • Les unités volantes
  • Des batailles multi-armés vraiment incroyables
  • Bien optimisé (pas étonnant vu la vieillesse du moteur graphique)
  • L'univers Warhammer vraiment bien implanté
  • Une carte qu'on a plaisir à arpenter
  • La magie !
  • Cinq gameplay complètement différents (incluant le Chaos)
Points négatifs
  • Mais ça ne fait que cinq factions même avec le DLC
  • Le moteur graphique trop vieux
  • Les souterrains vraiment sous-exploités
  • Un interface qui date
  • OÙ EST LE SANG ?

Une pari risqué qui semble porter ses fruits pour SEGA, mais qui n'est pas sans défauts. Comptez plus de 20 heures de jeu pour venir à bout d'une seule des campagnes, qui disposent chacune d'une grande rejouabilité. Ajoutez quelques factions, des graphismes nettement plus poussés et du sang et on aurait eu un sans faute. À voir ce que les DLC nous réservent, toutefois le jeu en l'état mérite largement d'être joué, et j'ai vraiment pris mon pied à le tester. D'ailleurs j'y retourne, j'ai encore des campagnes à faire !

3 commentaires

Iric
Iric - 01/06/2016 20h54

Ca va faire comme pour Attila, 4€ le dlc pour le sang ^^

Shadrood
Shadrood - 01/06/2016 21h31

J'en ai bien peur...

lapouletteauxyeuxdor
lapouletteauxyeuxdor - 05/06/2016 01h39

Le très bon test http://www.jeuxactu.com/test-total-war-warhammer-sur-pc-104216.htm t'as été d'une grande inspiration a ce que j'vois :D

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.