d

04 juil. 2016 - Hexdrell League of Legends

Un mot, un move #2 : Le Roaming

Un mot, un move #2 : Le Roaming

Bienvenue, chers lectrices et lecteurs, pour ce deuxième épisode de « un mot, un move ». Nous allons aujourd’hui parler du roaming et des rotations.

Le roaming, c’est quoi?

Le roaming, c’est le nom donné au fait de se déplacer sur la map de façon stratégique. Accomplir un objectif, aider ses laners, placer des wards… Toutes ces actions sont ce qu’on appelle roamer.

C’est bien souvent le jungler qui a pour rôle de roamer dans une partie, même si l’on peut aussi confier ce rôle à quasiment tout les postes de l’équipe. L’AD carry est le seul n’étant pas réellement apte à accomplir ce rôle, son objectif étant en priorité d’apporter de l’or à son équipe.

Les exemples de roaming.

Le gank

Le gank fait partie de cette catégorie. Un gank, c’est quand le jungler arrive sur une lane et essaye de prendre son adversaire par surprise à l’aide de son laner. Un gank se prépare à l’avance en réduisant la vision globale de l’équipe adverse, ou en forçant les laners adverses à avancer légèrement de façon à ce que la distance nécessaire pour qu’ils soient en sécurité soit plus longue. En général, l’objectif du gank est de sécuriser un « premier sang », de donner l’avantage à ses laners ou encore de prendre une tour. Il peut aussi servir à rendre fou un joueur, ce qui marche particulièrement bien.

Il est important de couper la retraite de l'adversaire

La meilleure façon de ganker est de prendre l’adversaire par surprise puis de l’encercler pour couper sa retraite. Attention tout de même à ne jamais ganker un adversaire qui a plus de vie que vous, sauf avec certains champions pouvant infliger des dégâts rapidement comme des assassins, car ceci pourrait très certainement se retourner contre vous.

L’enchaînement d’objectifs

On peut appeler roaming un enchaînement d’objectifs de jungle et de lane. Une bonne équipe sait quand faire ses objectifs et quand rester en lane. Une maîtrise des objectifs permet de prendre un sérieux avantage quand on voit la puissance d’un Baron, de certains des dragons infernaux ou terrestres sur certaines compos. Les buffs rouges et bleus comptent également beaucoup.

Voici un exemple d'enchaînement d'objectif pour le jungler

Les rotations

Pour les rotations c’est un peu différent car elle ne concernent que les lanes, mais de même que pour les objectifs de jungle avoir de bonnes rotations permet vraiment de prendre l’avantage sur l’adversaire. Pour faire de bonnes rotations c’est assez simple, il faut être rapide, groupé et imprévisible. Moins l'ennemi connaîtra votre position, moins il sera capable de défendre ses bâtiments. Faire constamment des rotations implique tout de même des risques. En effet, plus on se balade sur la carte, plus nos propres bâtiments sont exposés, de même pour les objectifs de la jungle.

En conclusion, il est nécessaire d’avoir un bon équilibre entre tenue de lane et roaming, il faut aussi s’adapter en fonction de la composition adverse. Certaines sont facilement roamable, d’autres ne se feront pas dégager si facilement.

N’oubliez pas que League of Legends est un jeu de stratégie, et la stratégie implique le contrôle. Il est très rare de gagner par un coup de chance ou par la faute de l’adversaire, il faut donc imposer son jeu et obliger l’adversaire à jouer de votre façon. Et c’est là que le roaming intervient.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.