d

15 mars 2013 - LeLfe StarCraft 2

Un nouveau pilote dans l'avion EG-TL

Un nouveau pilote dans l'avion EG-TL

Toute puissante sur la scène internationale, l’équipe Evil Geniuses n’y arrive pas en Corée. Fort d’un partenariat avec Team Liquid, les deux rivaux se sont lancés dans la folle aventure de la ProLeague.. Après trois rounds, les performances sont en dessous des attentes et pour se relancer, EG a trouvé celui qui devrait être l’homme de la situation.

Prémisses

Compétition reine de la KeSPA, fédération coréenne, la tâche s’annonçait compliquée pour EG-TL. Fort de la grande expérience sur StarCraft II de leurs joueurs à laquelle était additionnée  l’immense connaissance de la ProLeague de JaeDong, recrue-choc au moment de l’annonce, les attentes étaient grandes autour de l’alliance occidentale.

EG met une grosse machine en route pour essayer d’y arriver : ouverture d’une gaming house, « l’EG Lab », recrutement de Hwanni (ancien Fnatic) comme coordinateur et de trOt, venu tout droit de chez SKT, comme coach principal. Et surtout EG signe JaeDong, monstre sacré de la KeSPA, qui quitte Team 8 pour un an. Ajoutons à ça l’arrivée de RevivaL et l’effectif semble paré.

Claque d’entrée

Extrêmement attendus par des millions de fans de StarCraft, les premiers pas de EG-TL en ProLeague virent au drame. Dans le match d’ouverture, ils affrontent KT Rolster, l’équipe de Flash, et se prennent une véritable correction : 4-0.

Pas de quoi décontenancer les hommes en bleu qui redressent bien la tête lors de ce premier round. A l’exception de cette fessée, EG-TL ne perdra plus de match avec un score sous les 4-3, et finira le premier round avec un bilan raisonnable de trois victoires pour quatre défaites, et un roundaverage positif.

All kill ? All dead…

Le deuxième round se joue au format du survivor. Avec une préparation spécifique à un adversaire ou une map limitée, et des serial killers (des quoi ?) comme TaeJa et Stephano, le round devait être celui de EG-TL. Raté. Encore une fois tout commence par un 4-0 encaissé face à KT Rolster, Flash réalisant le « all kill », et encore une fois EG-TL va relever la tête. Avec de nouvelles défaites 3-4, EG-TL montre une inquiétante et récurrente fébrilité dans le match décisif. L’équipe enchaine le bon et le moins bon et finit encore une fois à 3-4, mais avec cette fois une roundaverage négatif. Si EG-TL n’a pas été ridicule à ce deuxième tour, l’équipe n’a clairement pas eu le rendement espéré. Une contre performance partiellement due à l’absence de TaeJa qui subissait un traitement médical et se réservait uniquement pour la GSL.

Le naufrage

Le round 3 se passe beaucoup moins bien, c’est même un cauchemar. EG-TL aligne les défaites et ne parvient qu’à sauver l’honneur en battant 8th Team sur un beau come back. 1-6, le bilan est catastrophique pour l’équipe qui pointe à la dernière place du classement général. Véritable machine de guerre, EG a cherché durant tout le round 3 les raisons de cet échec et est arrivé à ce constat : les moyens ne sont pas assez conséquents.

Vers des jours meilleurs

Hwanni étant débordé par tout ce qu’il a à gérer et trOt n’ayant comme expérience que celle de second, il manquait une pièce maitresse à EG-TL. Comme d’habitude, les choses n’ont pas été faites à moitié, EG ne prend que ce qu’il y a de meilleur. Pas d’exception pour le nouveau coach, le plus gros palmarès de Pro League prend les rênes de l’équipe. Yong Woon Park a gagné pas moins de trois Pro League, auxquelles on peut ajouter deux médailles d’argent. Le deux fois lauréat du titre de manager de l’année n’avait plus qu’un rôle de consultant depuis le retour de BoxeR chez SKT. EG-TL accueille donc une légende du coaching, qui devrait aider l’équipe à quitter cette triste dernière place. Pour qu’il puisse atteindre ses objectifs, il a également été précisé que l’effectif serait surement étoffé, l’alliance ayant notamment souffert du manque de Terran pendant la blessure de TaeJa.

Dans ces conditions, il y a de quoi reprendre espoir !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

roolyo
roolyo - 15/03/2013 09h49

Mais ou EG trouve tout cet argent ???

Le proprio est Qatari ??

Mauti
Mauti - 15/03/2013 10h02

C'est la plus grosse équipe non kor. Donc forcerment, sponsor à gogo, gros joueurs donc gros stream, et très bonne gestion médiatique.

Gworkag
Gworkag - 15/03/2013 13h13

C'est la plus grosse équipe non kor. Donc forcerment, sponsor à gogo, gros joueurs donc gros stream, et très bonne gestion médiatique.

Ca + overmédiatisation de leurs joueurs.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.