d

02 mars 2013 - Kere StarCraft 2

Un samedi à l'ESWC

Un samedi à l'ESWC

L’ESWC se concluait samedi dans l’antre du Paris Games Week. Une foule impressionnante, de grands joueurs et une victoire polonaise pour MaNa, au nez d’un Stephano favori.

Intense journée que ce samedi sur le stand de l’ESWC. Après les phases de groupes de la veille, tout l’arbre final a été joué en quelques heures, nous privant, il est vrai, de nombreux beaux matchs qui n’ont pas eu la chance d’être commentés. La bande O’Gaming assurait le spectacle sur les scènes, avec le retour d’Anoss en papa heureux.

TargA se défait de Bly avant de tomber contre MaNa

Les huitièmes de finale ont été l’occasion de voir un des grands favoris tomber : Squirtle. Le Coréen de StarTale s’est incliné 2-0 contre SortOf, se plaignant de ne pas avoir eu le temps d’aller aux WC et de s’échauffer les mains. Rythme soutenu à l’ESWC. Bly est également éliminé. Le joueur Acer est tombé sur un ZvZ, son point faible, et un excellent TargA. Le choc entre TitaN et MaNa a tourné à l’avantage du futur champion polonais. Très logiquement, MiNiMath s’est incliné face à ForGG et conclut tout de même le tournoi de fort belle manière.

NeOAnGeL, la bonne surprise française

Les quarts de finale n’ont pas eu le droit aux scènes de l’ESWC puisqu'il y avait beaucoup de jeux à présenter. Nous avons donc assisté à de beaux matchs dans le carré des joueurs. NeOAnGeL a créé la grosse surprise en sortant SortOf (2-1) alors que Stephano s’est imposé dans la douleur face au surprenant Sud-Africain PandaTank. ForGG et MaNa ont complété le Top 4 de ce tournoi comprenant deux Français !

Duel entre amis et victoire Protoss

Malheureusement pour eux, les demi-finales ont été fatales aux Tricolores. Sans surprise, NeOAnGeL n’a pas tenu face au joueur Millenium ForGG. Supérieur, le Coréen déroule et s’impose 2-0. Mais que dire de Stephano, grand favori ? Il s’incline face à son ami MaNa de belle manière, le Protoss warp des sentinelles dans la B1 alors que le Zerg est bloqué. Le spectacle était au rendez-vous dans ce match, une finale avant l’heure en somme. Finalement, Stephano n’aura pas réussi à gagner aisément ce tournoi et se saisir des 20000$ qui lui tendaient les bras. C’est aussi ça Starcraft II, un sport où rien n’est écrit à l’avance.

ForGG, imperturbable avant la finale...

Les deux joueurs français se sont donc rencontrés dans la Petite Finale avec une victoire logique du joueur Evil Geniuses, dans son meilleur Match-Up face à un NeOAnGeL qui aura réalisé une superbe compétition. MiNiMath, CENSURE, Nex et lui auront montré le visage séduisant de la relève tricolore.

Quoique...

Faute de temps, la grande finale ne s’est jouée qu’en Bo3, laissant perplexe beaucoup d’observateurs. Il est vrai que quasiment aucune compétition ne se conclut sur ce format. MaNa et ForGG se sont affrontés devant plusieurs milliers de personnes sur la grande scène, avec Pomf et Thud aux commentaires.

MaNa, patron de l'ESWC

Tout ce petit monde a alors assisté à une démonstration polonaise, une victoire expéditive, nous laissant incontestablement sur notre faim. MaNa déroule et remporte ce tournoi, après avoir pris la seconde place l’année passée.

La remise des prix, tout un symbole

Avec son titre de « champion du monde » et ses 20000 dollars en poche, MaNa a le sourire. Après sa jolie victoire à la DreamHack Summer et une GSL correcte, il montre qu’il fait partie des meilleurs foreigners actuels.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

2 commentaires

coyote37
coyote37 - 07/11/2012 00h12
J'ai une petie vidéo résumé de mon passage à la PGW aussi!

http://www.youtube.com/watch?v=f2exkJXsvpM&feature=plcp
B0nZ
B0nZ - 07/11/2012 09h02
La finale a eu lieu à quelle heure au final? Parce que j'ai tout raté j'étais vert vu que le salon n'était pas à la hauteur de mes attentes...

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.