d

16 oct. 2017 - Haggus Divers

Uncharted : The Lost Legacy

Uncharted : The Lost Legacy

Uncharted : The Lost Legacy vous permet d'incarner Chloé Frazer, l'emblématique partenaire de Nathan Drake, le temps d'une aventure à la recherche d'une ancienne relique hindoue : la défense de Ganesh. Entre l'armée indépendante du dangereux chef de guerre Asav et l'exploration de ruines qui n'ont jamais passé la visite de conformité des travaux, vous finirez vite écrasés sous un éboulement, que dis-je ? Une avalanche de dangers mortels ! Mais alors qu'un an s'est écoulé depuis la sortie d'Uncharted 4, quelles richesses reste-t-il encore réellement à vol... découvrir dans ces contrés pas si inexplorées ?


Et comme on n'est jamais assez préparés quand il s'agit de partir en expédition, Chloé (qui a dépensé sans compter) s'est offert les services de Nadine Ross, toujours aussi encline à donner un coup de main (ou de pied) si la paye est bonne. Mercenaire avec un grand R comme dans les redoutables raclées qu'elle a infligées aux frères Drake et aujourd'hui ex-dirigeante de Shoreline, Nadine profite de l'occasion pour renouer avec ses deux grandes passions : gagner de l'argent et briser des genoux.

Un duo chic et choc donc, de quoi sérieusement rééquilibrer la partie face aux hommes d'Asav qui, équipés de leur armes machomatiques, chercheront par tous les moyens à mettre fin à la carrière de ces deux aventurières pilleuses de tombes !
 


Asav et son armée vont Rossevoir une bonne correction !

 

Notez qu'il ne s'agit pas d'un DLC mais d'un stand-alone. Cela signifie qu'il n'est pas nécessaire de posséder Uncharted 4 pour pouvoir y jouer, mais aussi que The Lost Legacy a hérité des qualités (et des défauts) qui ont fait le succès de son prédécesseur, avec toutefois quelques surprises en réserve. Donc si vous aimez les cités perdues, les trésors antiques et ridiculiser les mégalomanes à lunettes d'un bon coup de poing sur les « i », n'hésitez plus ! Prenez le train en marche, dernier arrêt – l'aventure ! – avec un changement toutefois à la gare du déjà-vu.

 

Curry-culum

Surfant sur le succès mérité du 4, Naughty Dog nous sert cet épilogue à la conclusion des aventures de Nathan Drake et met en scène deux personnages emblématiques de la série le temps d'une petite virée dans l'inde sauvage. La recette reste la même :  un savant mélange d'énigmes, d'infiltr-action sauce varappe et de comédie, le tout servi accompagné de sa portion d'archéologie « à la Hollywood ».

Juste le temps d'une introduction dans laquelle vous seront expliqués les contrôles et les raisons de votre présence en Inde avant de plonger dans l'action, littéralement. Un volant d'un 4x4 dans une main, une carte de la région dans l'autre et face à vous, une jungle en semi monde ouvert à explorer, un peu à la manière de la carte Madagascar dans Uncharted 4. Partant de là, vous êtes libres d'alterner entre zones de conflits et exploration de ruines perdues à la recherche des nombreux trésors enfouis, ces derniers le plus souvent protégés par un large choix d'énigmes originales et  dans l'ensemble plutôt agréables à résoudre. On sent ici une volonté de la part des développeurs de s'essayer à d'autres styles et on ne peut qu'espérer y voir là une promesse pour l'avenir.
 


J'en ai pas pour long, vas-y Nadine, occupe-les !


Un bon départ qui s’essouffle au fur et à mesure que vous progressez, la faute à une intrigue qui manque de ressort. La bande originale (signée Henry Jackman) rythme toute votre aventure avec justesse et parvient à créer la bonne atmosphère d'action/exploration, mais ne possède pas la même puissance que celle d'Uncharted 4.
Les combats n'apportent rien de neuf et s’enchaînent sans grande saveur. Si les ennemis peuvent parfois faire preuve d'une intelligence redoutable; la moindre erreur de placement devenant vite synonyme de fin de partie, il n'en reste pas moins que la plupart des armes mises à votre disposition ne suffisent pas à pimenter l'action qui en devient un peu monotone. Mais peut-être que le plaisir réside justement dans un système de combat qui oblige votre personnage à courir entre les balles en changeant d'armes toutes les trois rafales à la manière d'un film d'action des années 90.

Dans l'ensemble, ce long chapitre voit sa durée de vie rallongée par le biais des différentes collections à réunir, ces secrets seront nombreux et des surprises attendent ceux qui auront la patience de tous les collecter. Comptez également sur de nombreux éléments à débloquer déjà présents dans le 4 : apparences supplémentaires, modes de jeux et également sa myriade de filtres. Ajoutez à tout cela la possibilité d'accéder aux modes multijoueur et survie, pour des heures d'amusement supplémentaires.
 

Et les fans d’Asie ?

Ne vous y trompez pas, tout n'est pas gris au pays du Lassi. Le soleil sublime les couleurs de l'arc en ciel et le vent emporte le parfum des épices jusque dans les feuilles du figuier. Même Nadine se fend d'un sourire à l'approche de cette bande de langurs (oui, elle aime bien ça les singes). Alors pourquoi ne pas vous accorder une petite pause entre deux fusillades afin d'apprécier la vue ?
 


Un véritable travail d'orfèvre.

 

Et pour son apothéose, Naughty Dog met les petits plats dans les grands en nous proposant une jungle luxuriante entourée de montagnes. Cette zone ouverte (la plus grande jamais créée pour la série) nous délivre ses panoramas dynamiques à couper le souffle, débordants de vie et de couleurs. De l'envolée de flamants roses aux plaques de boues qui se collent sous les roues de votre 4x4, le souci du détail est tel qu'il est facile de passer à coté si l'on ne s'arrête pas un instant pour en profiter. On prend donc très vite un plaisir indéniable à se promener sans but au milieu de ces décors plus vrais que nature. Quinze mois auront été nécessaires pour améliorer un moteur déjà techniquement bluffant, mais le résultat parle de lui-même; Un pan entier de l'Inde sauvage s'en vient jaillir de l'écran et vous emmène en voyage.

Qui dit voyage dit également souvenirs. Les photographes amateurs pourront s'en donner à cœur joie grâce à un mode capture très complet et curieusement addictif. L'effet secondaire plutôt inattendu de l'utilisation poussée du mode photo sera de très vite finir par se rapprocher du personnage de Chloé. De voir ses mimiques, tantôt loufoques, tantôt sérieuses, participe grandement à bâtir cette image que l'on se fait d'elle et ainsi, à chaque prise de vue, c'est un peu de nous qui vient se mélanger à sa personnalité unique, la rendant plus humaine, plus authentique.

 


Ce mode photo fut pour moi une source d'amusement coupable.

 

Bon Karma

En définitif, que vous soyez fan de la première heure ou que vous découvriez la licence pour la première fois, The Lost Legacy ne s'éloigne pas vraiment du chemin tracé par Uncharted 4, en ce sens qu'il n'apporte rien de bien nouveau au genre mais a néanmoins le mérite de prolonger l'aventure le temps d'une courte escapade, ainsi que de nous offrir l'opportunité d'incarner un autre protagoniste que Nathan Drake.

Plus appréciable est le fait qu'il s'agisse d'une protagoniste qui se démarque des caricatures croftiennes souvent utilisées dans ce genre d'aventures. Chloé Frazer poursuit sa quête personnelle, érigeant un mur d'humour désinvolte et de charisme pétillant pour camoufler une certaine souffrance intérieure. À l'instar de Nadine Ross qui se montre naturellement plus antipathique et à qui il faudra un certain temps d'adaptation avant de se laisser apprivoiser par le charme de sa partenaire. Bien que ce duo peinera par conséquent à prendre son envol, une belle alchimie finira par voir le jour entre ces deux femmes complémentaires et finalement pas si différentes. Asav quand à lui bénéficie d'un design accrocheur (qui n'est pas sans rappeler un autre mégalomane à lunettes rondes) ainsi qu'une certaine présence à l'écran qui font de lui un méchant plutôt réussi, à ne pas sous estimer.

The Lost Legacy est la promesse d'une expérience filmique interactive graphiquement alléchante et techniquement réussie. L'intrigue pas toujours palpitante est grandement compensée par l'opportunité d'en apprendre plus sur certains personnages emblématiques de la série.

 

Uncharted : The Lost Legacy 810Points positifs
  • Graphismes sublimes
  • Nouveau duo de protagonistes
  • Personnages travaillés
  • Prolonge la saga
  • Stand-alone avec accès au multijoueur d'Uncharted 4
Points négatifs
  • Intrigue mollassonne
  • Combats répétitifs

The Lost Legacy est un casse-croûte frugal qui parvient à combler brièvement ce grand vide laissé par la conclusion de la saga décennale, mais ce n'est là qu'un moyen de retarder l'inéluctable moment des adieux.

Indispensable si vous êtes fan d'Uncharted, il proposera également un contenu conséquent à un prix raisonnable pour ceux qui découvriraient la licence.

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.