d

19 sept. 2016 - Mantrente StarCraft 2

Underdogs Saison 27 Semaine 2 : le survol de Semper

Underdogs Saison 27 Semaine 2 : le survol de Semper

Cette semaine c’était au tour des joueurs du groupe B de faire leur entrée dans cette saison des Underdogs Starcraft II. Qui de Semper, Clem, Denver ou HinO a obtenu son billet pour rejoindre ShaDoWn et FunK en demi-finales ? Qui a fait la meilleure impression lors de cette soirée ? Retour sur ces matchs et aperçu de la suite !

Quatre joueurs, deux places en demi-finales !

Pour sa première participation aux Underdogs, Semper, un Terran, a fait une entrée remarquée et remarquable dans la compétition. Vision de jeu, multitask, adaptation au jeu adverse, autant d’éléments qui ont permis de comprendre pourquoi ce jeune homme est actuellement classé dans le top 15 du serveur NA. Pour débuter sa soirée le canadien, le premier de l’histoire des Underdogs à atteindre les Playoffs, a vaincu Clem sur un score de 2-0. C’est lors de son deuxième BO, face à hinO, que Semper a dû s’employer à montrer l’étendue de son talent. Lors de la première partie hinO manque son all-in et donne rapidement la victoire à Semper. Sur la seconde carte ce sera tout à fait différent. Un match serré dans lequel les joueurs se rendent coups pour coups et où l’on sent que la moindre faute donnera la victoire à l’adversaire. Mais aucun ne fera d’erreur. La victoire revient à Semper grâce à une gestion de ses unités sur toute la carte qui a noyé hinO, auteur tout de même d’une très belle prestation.

Clem, qui a chuté face à Semper s’est donc retrouvé dans le match des perdants tout comme Denver, dit « Le dinosaure », ce dernier ayant perdu face à hinO 2-1 lors de sa première rencontre.
Le match Clem, Terran, contre Denver, Zerg, était un bis repetita de la saison dernière où les deux joueurs s’étaient rencontrés en demi-finales. Lors de ce match le Terran avait obtenu la victoire sur le score de 3-1. Croyez-moi, cela n’est pas sorti de la tête de Denver qui a vu là l’opportunité de prendre sa revanche. Pourtant, le véritable enjeu de cette rencontre dépassait la simple envie de remettre les pendules à l'heure. En effet le perdant était éliminé des Underdogs et devra repasser par les phases qualificatives de la saison 28.
C’est alors qu’a débuté le plus intéressant BO de la soirée. La décision dans ce match s’est faite en trois parties qui ont toutes duré plus ou moins vingt minutes. Denver utilise son build, le « Denver Build », à chaque partie tentant ainsi de s’approprier les débuts de parties et orienter le jeu dans son intérêt. Mais Clem connaît Le Dinosaure et ne tombe pas dans ce piège grâce à une micro appliquée durant toutes les parties. Il faut reconnaître que l'expérience de Denver a fait la différence grâce notamment à un focus sur les VCS, coupant ainsi toute économie pour le Terran qui finira la dernière partie avec zéro ouvriers. Fin d’une rencontre passionnante lors de laquelle Denver s’impose 2-1 et où l’ensemble des spectateurs salue le très bon niveau de jeu proposé. Ainsi Clem se retrouve dernier du groupe B et devra passer par les phases qualificatives s’il veut de nouveau intégrer les Underdogs la saison prochaine.

Une fois ce long et fatiguant BO passé pour Denver, ce dernier dû affronter hinO, défait un peu plus tôt dans la soirée par Semper dans le winner match. Et ce fut très rapide. hinO, connu pour sa philosophie de jeu agressive s’est retrouvé pris à son propre jeu face à Denver qui parvient à gagner ce match 2-0. Résultat de cette soirée, Denver se qualifie aux côtés de Semper pour les demi-finales de la saison 27 des Underdogs.
 


 

Dernière ligne droite pour remporter les Underdogs
 


 

Nous connaissons les noms des quatre joueurs qualifiés pour les demi-finales de la saison 27 des Underdogs. ShaDoWn, FunK, deux Protoss, ainsi que Denver, un Zerg, et Semper un Terran.
Les deux affiches seront donc ShaDoWn contre Denver et Semper contre FunK. À noter que pour les demi-finales, la petite-finale et la grande finale, les matchs seront joués en BO5.

Le premier match sera un réel défi pour Denver qui affronte un ShaDoWn donné favori par certains. Le Protoss, tenant du titre, s’est facilement extrait de son groupe en terminant premier contrairement à Denver. En effet le joueur Zerg a dû affronter trois adversaires pour obtenir la deuxième place du groupe B. Le dinosaure surprendra-t-il tout le monde en se qualifiant ? Réponse lundi 19 septembre !

La seconde rencontre opposant Semper à Funk, quant à elle, ne comporte pas de réel favori. En effet d’un côté nous retrouvons Semper qui a montré un niveau de jeu très intéressant lors des rencontres du groupe B mais qui reste inexpérimenté dans la compétition. De l’autre côté se trouve FunK, un habitué des lieux, huitième participation aux Underdogs cette saison, qui est plusieurs fois monté sur le podium.

À l’approche de ces matches les casters du crew O’Gaming Starcraft II, TKL et Yogo se sont prêtés au jeu des pronostics. Et selon vous quels seront les résultats de ces phases finales de cette 27e édition des Underdogs ?
 


 

« Le plus dur reste à venir »

Au lendemain de sa qualification pour les demi-finales des Underdogs, Denver a accepté de répondre à nos questions :


Denver (Source : romandy-gaming.com)

Bonjour Denver, félicitations pour ta qualification en demi-finale ! Comment analyses-tu tes performances en ce début de saison Underdogs ?

Bonjour, je suis relativement content dans l'ensemble, je pense que j'étais dans le groupe le plus dur de cette saison et je savais que ça allait être difficile. Mon ZvZ est vraiment flou et très dépendant du style de mon adversaire. Je devais affronter hinO qui est très agressif dans ce match-up, ce qui m'arrangeait plutôt car j'étais beaucoup plus confiant à l'idée de sortir une grosse micro en early game que de devoir dérouler un plan de jeu sur une macro game. Je me fais surprendre pendant le premier match sur des BO plutôt greedy de sa part, mais le second match qu'on a joué a été nettement plus à mon avantage. Et puis contre Clem c'était une sorte de revanche, il m'avait battu en demi la saison précédente, donc une motivation de plus pour le battre en plus du fait que le perdant était éliminé de la compétition ! Donc je dirais que le plus dur reste à venir, mais le début du run est déjà satisfaisant.

ShaDoWn est ton prochain adversaire. À quel genre de BO t’attends-tu face à lui ? Et comment prépare-t-on une demi-finale des Underdogs ?

Je dirais que ShadoWn est un joueur polyvalent, il est capable de tout faire, donc je dois me préparer à toutes les possibilités. Les builds à base de pression adeptes sont quand même la base de son jeu, mais je sais qu'il sait varier et je ne doute pas qu'il le fera.
Ce n'est jamais simple de jouer quelqu'un dans un format dépassant le BO3. Quand on joue en BO3, on a trois maps, trois strat' différentes, on les fait et c'est tout. Tout va très vite et l'adaptation a très peu sa place. Lors d'un BO5, on doit avoir un plan de jeu solide sur chacune des maps, quelques stratégies sur des maps précises, et surtout être capable de s'adapter en fonction de son adversaire. Je pense que c'est plus le cas en Zerg que dans les autres races car c'est lui qui a tendance à devoir défendre une certaine agression pour ensuite sortir de sa base. Donc pour moi ce sera ça, avoir un early et mid game solides pour dérouler mon plan de jeu jusqu'en late game. Je m'inspire pas mal des tournois actuels pour varier mon jeu et développer de nouvelles stratégies. Se borner sur un unique style de jeu n'est à mon sens pas du tout efficace, mieux vaut s'ouvrir à tout type de stratégies pour devenir un joueur redoutable. C'est comme ça que je compte préparer cette demi-finale.

Parlons maintenant du « Denver Build ». Yogo et TKL l’ont nommé ainsi durant la diffusion des Underdogs car tu en es le créateur. Peux-tu nous présenter ce build ? Quel est son intérêt ? Comment as-tu eu cette idée ?

Avec plaisir ! Mon build varie selon la map mais le principe reste le même. J'ai tendance à faire pool first sur des maps où le mass reaper est classique, sinon hatch first. Mon but principal est d'avoir deux  infestateurs à environ cinq minutes de jeu avec 75 d'énergie pour fungal l'armée terran. C'est le timing standard pour les push double médivacs avec 16 marines stimpack. Donc ma compo d'armée est de trois queens, des zerglings et ces deux infests lorsqu'il arrive chez moi. Vous imaginez la suite ... (Rire). C'est à la base pour ce push terran que j'ai voulu trouver une alternative à la défense à base de roachs ou lings queens. Je trouve qu'elle est peu efficace et que l'erreur peut te faire perdre une game très facilement.
En fait ça m'est venu en commençant à jouer Terran il y a un peu. C'était dans le but de mieux connaître les timings terrans de manière générale et pouvoir abuser des points faibles en Zerg. J'avais remarqué que la transition après le push double médivac était lente, et surtout que la B3 terran était construite lorsqu'il sortait de sa base. Donc je me suis dis que si j'arrivais à tuer beaucoup voire l'intégralité de ses unités pendant son push, j'avais quasi-gagné la game. D'où l'idée des infests ! En tuant ses unités dès le début, j'avais le map control, la possibilité de prendre des bases, de continuer ma tech ... Donc plein d'options qui s'offrent à vous. Et voir des infests à cinq minutes de jeu pour le Terran n'est pas forcément très rassurant (Rire). Voilà comment m'est venue cette idée de build. Je veux juste préciser au passage qu'il fonctionne également contre tous les autres BO terran. Il faut juste faire quelques ajustements. Mon build n'est pas simplement un « blind-counter » du double médivac drop.

 

Nous vous donnons rendez-vous lundi 19 Septembre à 19h pour vivre ensemble ces quatre matchs à enjeux. La soirée commencera par les demi-finales puis la petite finale et enfin la grande finale. Qui selon vous remportera la 27e édition des Underdogs ? Réponse lundi sur O'Gaming TV SC2 !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.