d

07 avr. 2014 - Mbxx StarCraft 2

Une finale de GSL haute en couleurs

Une finale de GSL haute en couleurs

Première des trois régions à arriver à son terme pour cette première saison des WCS 2014, la GSL nous promettait un match haut en skill avec deux monstres qui se préparaient depuis plusieurs jours à ce qui allait être leur plus gros match de ce début d’année. Retour sur cette finale.

soO, le Zerg aux mutas

Une mise en scène toujours incroyable bien que la finale soit dans les studios

Premier joueur de cette finale, soO vient d’ajouter un nouveau record à son palmarès, puisqu’il est l’un des rares joueurs à avoir atteint deux fois d’affilés une finale de GSL (c’est le deuxième après MVP) et la précédente s’étant soldée par une victoire de Dear 4-2. La question est de savoir s’il est capable de venir à bout d’un Protoss ou si le sort va en décider autrement.

Les Protoss, je m'en fais mon petit déjeuner

Son run cette saison a été remarquable  et il a du se défaire de beaucoup de protoss comme le montre l’image précédente (dont entre autre $O$ ou Trap), son match de Ro8 contre PartinG a tourné à la fessée pour ce dernier qui n’a pas pu faire grand chose façe à son co-équipier. Ses chances d’enfin emporter un titre en GSL sont donc bien présentes.

Coucou, tu veux voir mes gros records ?

Son équipe, SK T1, comporte un paquet de Protoss aussi pour son entrainement dans l’optique de la finale (au hasard, Rain ou encore Classic, qui fait des ravages en SPL) bien que son adversaire soit assez imprévisible. Le joueur Zerg a montré qu’il est à l’aise avec tous les types de stratégie (des timings roachs-hydra-viper aux transitions mass muta si chères à JD) et il n’a pas beaucoup d’amour pour les all-ins, montrant surtout des macros games très propres. Cela suffira-t-il pour stopper la “Royal Road” de son adversaire ?

Zest, l’arme secrète de chez KT Rolster

88.9% de win rate, petit chiffre

Il y a encore quelques mois, personne n’aurait mis une pièce sur Zest pour arriver en finale de GSL, ses records en SPL 2013 était pourtant déjà un bon indicateur (8-1) pour son ascension en ligue individuelle. Et puis est arrivé son all kill sur … SK T1 ! Cette finale a donc aussi un goût de revanche pour l’équipe du Zerg.

Un joli Rolster chez KT

C’est donc sur une hype de Royal Road que le joueur de chez KT Rolster aborde cette finale, avec un record hallucinant, n’ayant perdu qu’un Bo3 contre le prince Maru en Ro16 et si l’on prend en compte ses résultats en Proleague, il a défait Soulkey sur ses quatres dernières rencontres avec lui, ainsi que soO sur leur dernière rencontre, ça donne le ton.

Un souvenir qui fait mal pour SK T1

Son style de jeu est particulièrement solide et il n’hésite pas à utiliser tout l’arsenal Protoss contre ses adversaires. On remarquera d’ailleurs ses come backs de l’espace face aux swarm hosts de Soulkey et il est peu probable qu’on ait droit à ce genre de jeu venant du Zerg. Il faudra donc s’attendre à un match très disputé.

Le Bo7 complet, salade tomate et oignons

Un match des plus disputés


Passons directement sans transition à la finale en elle-même et je ne peux que vous conseiller de la regarder en entier pour ceux qui ont souscrit à GOMexP, ou alors d’attendre la release des VOD sur Youtube, parce que c’était franchement 3h de grand jeu. Tous les matchs auront donc été joué pour finir sur le score de 4-3 en faveur de Zest.

Une petit douche au champagne, fallait pas gagner !

Mais ce qui a surtout frappé sur les matchs, c’est le fait que soO soit parti quasi tout le temps sur de l’aérien (mutas/corruptors), délaissant les autres stratégies (passont la première game qui se sera bouclé en moins de 10 minutes, suite à une contre attaque en réponse à un cannon rush qui aura tué Zest très rapidement), le contrôle du joueur de chez SK T1 étant très impressionnant.

Il ne l'aura pas volé son trophée

Dans la finalité, Zest emportera la victoire avec des come backs encore une fois sortis de l’espace, revenant derrière un déficit de 80 de pop (comme dans la dernière game sur Deadalus) et il emportera donc son premier titre en ligue individuelle, donnant d’ailleurs à soO sa deuxième finale consécutive de GSL perdue (il est le seul joueur à avoir ce titre actuellement).


Et le reste du monde

Snute contre la Corée, bientôt sur vos écrans

Maintenant que cette première saison est finie en Corée, les yeux sont rivés sur les deux autres régions qui arrivent quasiment à leur fin aussi (les phases finales étant la semaine prochaine), et il se pourrait qu’on est des surprises, surtout en WCS EU avec un Snute au meilleur de sa forme !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

2 commentaires

Swarming
Swarming - 06/04/2014 18h07

j'avoue que j'ai un peu de mal avec les mots anglais au milieu d'une phrase en française, surtout lorsqu'il existe dans les deux langues avec un sens complètement différent, je cale notamment sur le "record"

avec un record hallucinant, n’ayant perdu qu’un Bo3

dans ce genre de phrase pourquoi ne pas remplacer "record" par "historique"? j'ai l'impression que ça donnerai plus de sens à la phrase, car ne perdre qu'un bo3 en GSL est loin d'être un record (big up à papy Nestea). Après  c'est de l'ordre du détail mais ça peut casser le rythme de la lecture dans ces articles vachement bien écrits.  :D

ChuckNoChris
ChuckNoChris - 08/04/2014 13h58

Allez là !! :)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.