d

31 juil. 2014 - Grabouh StarCraft 2

Une journée de dingue au Trianon

Une journée de dingue au Trianon

Ah les Nation Wars II, qu'est-ce que c'était bon ! Ah, qu'entends-je ? Vous auriez raté cette journée de malade et vous voulez savoir ce qu'il s'est passé ? Non, ça, je ne peux pas y croire. Ah, vous êtes nostalgiques et vous souhaitez revivre cette journée de dingue ? D'accord, là, on se comprend. En tout cas, la rédac' O'Gaming vous propose ici de vous remémorer cette phase finale des Nation Wars II côté scène, mais aussi côté coulisses !

8h29. Arrivée au Trianon, la file d'attente commence déjà à se former.

8h53. Derniers réglages, tout le monde est sur le pont.


Crédits : Charlotte Lindet

8h56. Dayshi se pose dans un coin de la salle, dernier moment de détente avant d'attaquer la journée.

9h03. Arrivée des casteurs, MoMaN est déjà prêt dans son costard.

9h10. Pomf et Thud en pleine concentration sur scène.

9h15. Loris Lolo Hof, le batteur d'In Uchronia, envoie la sauce pour les tests son, Anoss est à fond dans le flow.

9h24. Les joueurs redescendent en loge, ils ont saisi ce qu'ils vont faire pour cette intro.

9h34. La file d'attente s'est considérablement allongée dehors et fait tout le tour du pâté de maison désormais. Les badauds du matin se demandent ce qu'il se passe. Un concert ? Un spectacle de danse ? Eh non, juste un gros tournoi de Starcraft 2 !

9h45. Les joueurs passent un à un par la case maquillage. Lorsque vient le tour de Maker : « Ok, mais ne me faites pas ressembler à une fille, hein ! ». Ses coéquipiers mexicains sont hilares. Dans la même loge, les Polonais sont à fond dans l'échauffement et les dernières mises au point.

9h58. C'est au tour de Stephano d'aller se faire maquiller. Le joueur français paraît confiant, comme à son habitude.

10h00. Ça y est, les spectateurs entrent enfin dans le Trianon.

10h16. Snute s'échauffe sur Osu, un jeu de rythme et de musique. Il est déjà très concentré.

10h18. La salle continue de se remplir petit à petit.

10h21. MoMaN apparaît au premier balcon, les « Wouallez ! » fusent de part et d'autre.

10h32. Le public s'échauffe lui aussi avec les boudins gonflables qui leur ont été remis à l'entrée.

10h46. LeLfe et FunKa aux pronos. Le premier : « La France, évidemment. Ou Snute. ». Le second : « Ouais, ça va être dur quand même. ».

10h50. MoMaN chauffe encore la salle, les spectateurs répondent en chœur par un bon gros « Wouallez ! » général.

11h07. Le show commence, le batteur d'In Uchronia envoie du lourd sur son instrument, Pomf & Thud apparaissent sur la scène ainsi que les joueurs au second balcon. La foule est en délire.

11h17. Vidéo d'intro de la Norvège, TargA adresse le premier taunt envers les Polonais : « S'ils ont besoin d'argent, je peux les aider à trouver un job d'été en Norvège, comme ramasser des fraises. »

11h21. Les premiers joueurs s'avancent pour la première game de cette première demi-finale entre la Norvège et la Pologne, et ce seront Eiki et Tefel qui s'affronteront !

11h33. Tefel pète la barre d'espace de son clavier devant une salle et des casters amusés.

12h05. Eiki remporte la première game de la journée, il a bien géré les fameux hydralisks et les Vipers de son adversaire. La tâche pour tenter d'égaliser revient à MaNa.

12h45. Trade base sur ce PvP extraordinaire, MaNa tente de tomber les derniers bâtiments adverses avec son Warp Prism et ses deux Immortels alors qu'Eiki ne trouve pas le Nexus du joueur polonais planqué dans le coin inférieur gauche de la map, en dehors des lignes de minerai. Mais Eiki a plus de troupes, il finit par défendre ses derniers bâtiments tout en envoyant des unités ratisser toute la map. Le joueur Eiki l'emporte finalement au prix d'un gros coup de stress dans une situation peu habituelle face à un MaNa qui aura usé de toute son expérience pour tenter de rafler la victoire. Cela fait donc 2-0 pour la Norvège, le public est agréablement surpris par ce jeune joueur. Nerchio va devoir colmater les brèches de la barque polonaise.

13h04. Différentes pancartes sont levées dans la foule en attendant le match suivant. Mention spéciale au « You want beef homie ? » !


Crédits : Charlotte Lindet

13h09. Nerchio commence sa mission « Sauvons la Pologne ! ».

13h18. Eiki est chaud bouillant ! Il s'offre maintenant Nerchio sur un build-order Blink Stalkers ! Il est désormais sur le point de réaliser un all-kill sur l'équipe de Pologne. Nerchio revient sur le siège : il sera donc le dernier joueur pour son pays et aura la lourde tâche de réaliser un reverse all-kill pour accéder à la finale. Eiki, de son côté, s'est mis le public dans la poche.

13h26. LeLfe lance le challenge « Marseillaise » à un spectateur, la salle l'accompagne en chœur instantanément.

13h29. Challenge hymne polonais cette fois-ci, un autre spectateur trolle LeLfe, mais celui-ci le repère et se dirige expressément vers le trolleur fou qui ne se démonte pas et assume. Inutile de vous préciser que c'est un massacre. Pour éviter tout incident diplomatique, nous adressons toutes nos excuses au peuple polonais, le contrevenant sera châtié.

13h30. C'est peut-être la game du 4-0 qui se lance entre l'inattendu Eiki et le revanchard Nerchio !

13h49. MoMaN tient peut-être LA phrase du jour : « Regardez ces Zealots, ils mongolisent, on dirait des joueurs de LoL ! ». En tout cas, ça a fait mouche dans la salle qui applaudit volontiers.

13h50. All-kill du Norvégien Eiki sur l'équipe de Pologne ! Il y a des Zealots dans tous les coins de la map, plusieurs couveuses sont détruites. Nerchio n'arrive pas à sauver la Hive, et il est donc obligé de s'avouer vaincu, faute de rentrées suffisantes de minerai. Sur scène, Eiki se présente face à la salle. Tout le monde est debout, la standing ovation est amplement méritée pour le joueur norvégien dont on ne s'attendait pas à ce qu'il réalise une performance de ce type.

14h02. Les Polonais débriefent le match en loge. Ils sont déçus mais ils gardent le sourire, ils reconnaissent leur défaillance.

14h08. Après le devoir rempli, les Norvégiens décident d'aller manger à l'extérieur du Trianon, dans Paris.

14h20. Le show redémarre, Dayshi taunt MajOr dans la vidéo de présentation de l'équipe de France : « On va les défoncer ! ». Les premiers joueurs de chaque équipe s'avancent, et la première game opposera... Dayshi à MajOr. Sur scène, le Français de l'équipe Millenium réitère ses propos avec amusement et sans animosité évidemment.

14h47. La première game de la seconde demi-finale entre la France et le Mexique démarre enfin sous un vacarme assourdissant.

14h49. Dayshi, à propos des chapeaux en place sur la tête des ouvriers à l'occasion du quatrième anniversaire de Starcraft 2 : « Ils sont moches ces chapeaux. ».

14h58. Dayshi tombe face au counter-push de MajOr à base de beaucoup de Hellions. 1-0 pour le Mexique, Lilbow sera le second Français à affronter le taulier mexicain.

15h30. L'impeccable MajOr prend un second point pour son équipe face à Lilbow qui a malheureusement pour la France été trop friable dans son jeu. Cela fait donc 2-0, ça commence à faire lourd pour nos Français. Stephano entre donc en piste pour tenter de réduire l'écart.

15h40. Pomf lance la ola, le public est toujours chaud.

15h49. Stephano contre MajOr, c'est parti ! Les « Stephanooooooo » descendent des travées du Trianon à la présentation in game des joueurs.

16h01. MajOr engrange un troisième point contre tout attente, le public est désabusé. Chacun y va de son petit commentaire pour son voisin, le brouhaha est perceptible. Stephano, pas du tout satisfait de sa game, revient sur le poste de jeu : c'est lui qui va prendre la destinée de l'équipe de France sur ses épaules.

16h08. Le début du reverse all-kill de Stephano ?

16h15. Le push Hellions de MajOr est avorté, le public reprend de la vigueur...

16h29. … mais assistera à une nouvelle défaite de Stephano. Le joueur Zerg aura été vaillant dans sa seconde partie, mais MajOr est décidé à montrer tout son talent à la France. La foule, fair-play, applaudit chaleureusement la performance du Terran mexicain comme il se doit.

16h38. Le Norvégien Eiki donne son avis sur le match France-Mexique qui vient de s'achever : « La France avait pourtant un meilleur effectif, mais les joueurs ont réalisé une contre-performance, surtout Lilbow qui est normalement bien meilleur. ».

16h43. Les Norvégiens remettent le bleu de chauffe, maintenant qu'ils savent quel sera leur adversaire en finale. Quant aux Mexicains, ils ont faim et cherchent à manger.

16h54. La petite finale se met en place. Dayshi et MaNa s'avancent respectivement pour la France et la Pologne.

17h17. MaNa prend le premier point du match en vainquant le joueur Terran français. Stephano prend la suite et va tenter de briller avec son ZvP dans un « classique » de la scène européenne entre le Zerg français et le Protoss polonais.

17h32. Le public pousse derrière Stephano après que la B3 Protoss est réduite à néant.

17h38. Stephano égalise à 1-1, la France ne sera pas fanny ! Tefel sera envoyé pour un ZvZ qui s'annonce tendu.


Crédits : Charlotte Lindet

18h05. Stephano se débarrasse du dernier bâtiment de Tefel et remporte un second point pour la France. C'est désormais à Nerchio qu'incombe la tâche de stopper le champion français.

18h35. Nerchio réussit à prendre le dessus sur Stephano, 2-2.

18h40. Les Norvégiens et les Mexicains préparent la finale... ensemble dans la même loge, en se tapant la discute. Snute le Zerg explique à MajOr le Terran comment... on joue Protoss ! Si si, vous avez bien lu.

18h43. Lilbow se lance dans la game 5 stratégique, car quel que soit le vainqueur, celui-ci sera en position de force et ne sera qu'à un point du gain du match.

18h50. Mais Lilbow se fait malheureusement encercler ses unités de son 7-Gates au milieu de la carte. Sans aucune possibilité réelle de remonter, Lilbow s'incline face à Nerchio. Cela fait donc 3-2 pour la Pologne ! Daychaud est alors désigné pour sauver la patrie !

19h04. Spire à moitié scannée, mais le jeu la considère comme non révélée, gros manque de chance sur ce coup. Mais le Terran français se doute de la manœuvre en constatant la grosse quantité de gaz pompée par le Zerg sur les extracteurs. Des tourelles et des mines sont alors construites en prévision.

19h15. Dayshi vient à bout de Nerchio ! 3-3, le public adresse des applaudissements nourris au joueur français. On aura droit à une game ultime et décisive dans ce match, et c'est MaNa qui s'y colle côté polonais !

19h42. Daychaud vainc MaNa, la France l'emporte sur la Pologne et finit troisième des Nation Wars II. La foule est en délire, elle adresse une grosse ovation pour l'équipe de France. Mais elle n'oublie pas non plus d'acclamer les Polonais qui n'ont pas démérité, surtout MaNa qui a du mal à contenir sa déception.

19h55. Sarah Kerrigan (époque Ghost) est parmi nous ! Au moins, on est en sécurité, il n'y aura pas de Haut-Templier pour venir stormer le public du Trianon !


Allez jeter un coup d'œil sur sa page Facebook, elle le mérite !
 

20h09. Pomf & Thud, en préambule de la grande finale, annoncent l'arrivée de la GSL sur O'Gaming ! Ça, c'est une fat annonce !

20h14. L'équipe de Norvège et son homologue mexicaine apparaissent à nouveau sur scène. Les deux équipes ont all-kill leur adversaire en demi-finale, ça promet donc une superbe confrontation. TargA et Maker s'avancent et se serrent la main : ce sera le premier duel de cette grande finale !

20h26. TargA avait prévu le bunker rush de son adversaire, et tient aisément dans la défense de sa B2. 1-0 pour la Norvège, c'est maintenant au tour de JimRising d'entrer en scène.

20h49. Très beau jeu de concave de JimRising qui préfère traverser la choke adverse avec ses roachs et se positionner en haut. Il limite ainsi le nombre de roachs attaquants chez son adversaire norvégien. En prenant définitivement le dessus sur l'armée de TargA, JimRising remporte un premier point pour son pays, et remet les pendules à l'heure. 1-1. À Eiki désormais de jouer !

21h00. Eiki est clairement le joueur le plus acclamé, son all-kill a enflammé le cœur des Français. On peut dire que le Protoss norvégien s'est révélé ici en France, à Paris, lors de ces Nation Wars II !

21h06. FunKa fait faire un barnum monumental au public du Trianon en attendant que la game suivante se lance. Les murs de la salle de spectacle tremblent, on se demande si le toit ne va pas s'écrouler sur tout ce beau monde !

21h10. La game se lance !

21h22. Superbe encerclement de la part de JimRising sur l'armée d'Eiki : Zerglings d'un côté, Nuisibles de l'autre, ça déménage !

21h25. En difficulté après le bon engagement de JimRising, le joueur norvégien réussit toutefois à contrer le gros switch Mutalisks de son adversaire dans un premier temps...

21h30. … mais devra tout de même s'incliner face à la persévérance du Zerg mexicain à produire encore plus de ces rapides volatiles. Le grand Snute va donc pouvoir jouer sa première game au Trianon !

21h35. Les « JimRising » scandés par la foule commencent à atteindre les décibels livrés pour les « Eiki » que l'on a pu entendre plus tôt.

21h48. Les roachs de Snute maîtrisent la stratégie de JimRising. 2-2, on aura droit au duel tant attendu dans cette finale : Snute-MajOr ! Malgré sa défaite, JimRising reçoit son ovation méritée.

21h53. En bons trolls, les spectateurs placés en orchestre envoient tous les ballons de baudruche sur la scène.


Crédits : Charlotte Lindet

21h59. Anoss et son flow mettent le feu à la salle, Pomf et MoMaN n'y échappent pas non plus et nous sortent une danse dont eux seuls ont le secret.

22h02. La game 5 de cette finale est lancée.

22h09. Barbecue-time, by MajOr.

22h20. Double réseaux de Nydus en formation de la part de Snute, le Trianon se prépare au fameux cri « Canal de Nydus ! ». Malheureusement pour le public, MajOr interrompt la seule tentative adverse de sortir un Ver de Nydus dans sa base.

22h25. Mass Fungal sur une grosse grappe de Vikings, le public acclame l'initiative. Eiki se joint aux clameurs, il est à fond dans le jeu derrière son compatriote Zerg.

22h43. Cette game 5 entre MajOr et Snute atteint l'heure de jeu (horloge SC2) !

22h52. MoMaN à propos des capacités de récolte de MajOr : « Oui mais là, MajOr, il n'a que dix CC ! ».

22h54. Gros chain Fungle sur les unités aériennes du Terran, la salle accompagne chaque Fungle du joueur norvégien jusqu'à ce que tout soit détruit. MajOr abdique, le public exulte avec la fin de cette partie. 3-2 pour la Norvège, mais il a droit à sa revanche : il sera le dernier joueur mexicain de la finale.

23h09. MajOr ne réussit pas à infliger des dégâts significatifs avec ses deux Banshees et ses Hellions, il abandonne la game n°6 ! Snute apporte ainsi le dernier point ! La Norvège conserve donc son titre après une demi-finale cadenassée et une finale haletante !

23h12. Les Norvégiens sont longuement acclamés, Eiki et Snute en tête. Les Mexicains ne sont pas en reste, surtout MajOr. La sublime Sarah Kerrigan vient remettre le trophée aux vainqueurs.

23h16. L'identité des trois joueurs coréens qui affronteront début septembre le vainqueur des Nation Wars II est connue : il s'agira de MC, Jaedong et Life. Du lourd. TargA réagit à cette annonce par un ultime taunt : « En fait, cela fait des semaines qu'on s'entraîne pour ce match, donc oui, on sera prêts. ». Quant à Snute, il a confiance en son ZvZ alors qu'il y a deux Zergs en face, il pense donc que la Norvège peut faire quelque chose contre la Corée.

23h25. Fin de l'event, les joueurs sortent pour les dédicaces. Pendant ce temps, le compte à rebours a déjà débuté pour toute l'équipe technique qui est à pied d'œuvre pour remballer tout le matos au plus vite.


Crédits : Charlotte Lindet


Crédits : Charlotte Lindet

Tous nos remerciements à tous les sponsors, à commencer par vous, les crowdfunders, qui avez rendu cet évènement possible. Que vous ayez placé un euro ou que vous soyez notre Frank Underwood, c'est simple, sans vous, on n'aurait pas vécu ce bon trip ! Et les joueurs ne se seraient pas donnés à fond sans ce public d'allumés que vous avez composé au Trianon ! GG WP !
Un grand merci à Blizzard qui a assuré tout son soutien aux Nation Wars, à LDLC qui a fourni toutes les machines de guerre pour placer les joueurs dans des conditions optimales, et aussi à Need for Seat pour ses sièges-baquets. On n'oublie évidemment pas Dailymotion qui a assuré un relais parfait pour le stream, Cereza Management, Eveneo, et bien évidemment les bars gaming Meltdown !
Enfin, un merci personnel à Stabillo pour son soutien et à Djow sans qui je n'aurais pas fait mes premiers pas de photographe improvisé !

WOUALLEZ !


 

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

3 commentaires

Desnoss
Desnoss - 29/07/2014 13h08

Enorme journée, vraiment content d avoir pu enfin participer à un évènement ogaming

Nous sommes arriver à 7H alors l attente fut assez longue mais quel plaisir de voir l Elfe, Moman, Anoss venir nous saluer !!

Une journée inoubliable !! plein de souvenirs !!

Les ptits bémols : la chaleur, les sièges nous étions trop serrés et le gros gros bémol le fait de nous demander à l entrée de JETER sandwichs bouteilles d eau etc... Jeter de la nourriture très peu pour moi, nous n avions eu que peu d informations sur l organisation, nous avions donc prévu de quoi manger et que j ai demandé au vigil s il y avait un vestiaire au pire, il m a dit non alors qu il y en avait.. Donc ça pas terrible surtout quand on vient du sud ouest de la France exprès.

Mais mise à part ça cela reste une journée fantastique

Bravo ogaming, les kiss bankers et Franck Underwood

WOUAAAAAAAAAAAAALLLLLLLLLLLLLLEEEEEEEEEEZZZZZZZZZZZZZ

EhToilabas
EhToilabas - 29/07/2014 19h09

"le gros gros bémol le fait de nous demander à l entrée de JETER sandwichs bouteilles d eau etc... Jeter de la nourriture très peu pour moi"

Pourtant, ça a été dit pas mal de fois sur les streams que la bouffe était pas autorisée, il me semble :)

Desnoss
Desnoss - 29/07/2014 22h16

Peut etre mais aucune info par mail notament et pour ceux qui ne sont pas toujours devant le stream et ben c était la loose car on a été beaucoup dans ce cas là pourtant mais bon tout est rentré dans l ordre finalement

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.