d

04 juil. 2018 - Maginn League of Legends

Une semaine en Europe

Une semaine en Europe

Après trois semaines de compétition, le classement européen commence déjà à se dessiner. Que s'est-il passé cette semaine ? Quels joueurs ont brillé, quels autres ont déçu ? Éléments de réponse avec votre récap' hebdomadaire.

Résultats et classement
 

résultats et classmeent lcs eu summer 2018 week 3
 

Le moment le plus attendu de cette semaine était évidemment le Fnatic-G2 de vendredi, qui a tourné court en faveur des samouraïs. Ils caracolent toujours en tête du classement, accompagnés par des Misfits, eux aussi toujours invaincus. On peut également souligner la semaine très convaincante des Vitality qui s'offrent un 2-0, tandis que les Splyce parviennent enfin à débloquer leur compteur avec leurs deux premières victoires. Il était temps, car la formation défendra les couleurs de l'Europe avec Fnatic et G2 aux Rift Rivals à partir de jeudi. En bas du tableau, la dégringolade continue pour H2K et les Giants, qui peinent à trouver leur jeu en ce début de saison.

L'équipe de la semaine
 

équipe type lcs eu summer 2018 week 3
Crédits : Moufff (@kohaGames)

Toplane : Cabochard (VIT)

La Caboche était en grande forme cette semaine. Loin d'être un sac à main, il est décisif sur ses téléportations avec Renekton, humilie ses adversaires par deux fois en remportant un 1v3 et réussit à faire disparaître Exileh de la surface de la carte en moins d'une seconde. Avec Mundo, le toplaner français va où il veut et c'est souvent au même endroit que ses machettes : dans la « che-bou » des Schalke 04. Et ça fait mal.

Jungle : Xerxe (SPY)

Auteur d'un steal crucial face à H2K, Xerxe a été très inspiré sur ses ganks cette semaine et tout ça, sans concéder une seule mort lors de ces deux parties. Le rookie du Spring Split 2017 est enfin de retour, juste à temps pour les Rift Rivals.

Midlane : Jiizuké (VIT)

L'étalon italien s'est essayé au Darius avec succès puisqu'il compte entre autres deux solo kills, un 1v3 gagné et surtout un flash-grab sur deux personnes remportant à lui seul un teamfight. Puis il s'est dit que jouer des bruisers, ça manquait un peu de skillshots et a donc ressorti sa fameuse Zoé – et ses mécaniques par la même occasion –  puisqu'il a brillé par ses Astro-pongs, dont un pour outplay Amazing et un autre pour aller chercher un kill venu de l'espace sur Upset. Bel lavoro Daniele.

Botlane : Kobbe (SPY) - Joueur de la semaine

Le Danois est notre joueur de la semaine après deux superbes performances sur des AD Carrys « classiques ». Auteur de deux teamfights parfaits au Baron contre H2K, Kobbe nous a gratifiés d'un Barrage Térébrant très inspiré, permettant d'annuler les backs de quatre joueurs adverses et d'emporter ainsi gratuitement un inhibiteur. Il s'est en plus permis le luxe de ne concéder aucune mort dans ces deux parties, malgré un gameplay agressif et un nombre de dash-in qui rappelleront un certain WildTurtle, avec le côté suicidaire en moins.

Support : Mikyx (MSF)

Et pour compléter cette équipe de rêve, Mikyx rejoint son ancien camarade de botlane chez Splyce. Le Slovène est précieux pour son équipe depuis le début de la saison et il nous a montré pourquoi, en déployant sa palette de jeu du parfait petit support : après un sauvetage miraculeux de Hans Sama avec Braum, il va museler complètement la Irelia de Nukeduck, comme N'Golo Kanté le fera le lendemain avec Lionel Messi. Mais Mikyx, contrairement au capitaine argentin, est parvenu à trouver le chemin des cages avec Morgana et a ouvert à chaque fois une voie royale vers le kill pour son équipe. On termine avec deux petites statistiques illustrant pourquoi Mikyx est le meilleur support européen depuis le début de la saison : il termine avec seize assists sur les seize kills de son équipe contre Schalke et n'est pas mort de tout le weekend. So-lide !

Flop : Exileh (UOL)

Certes, cette semaine les UOL affrontaient deux équipes très en forme : Vitality et G2 Esports. Mais cela n'enlève rien à l'absurdité de certaines décisions d'Exileh, qui a tout simplement « int ses grands morts » comme on dit dans le jargon. On a pu notamment observer un TP pour mourir et un facecheck très douteux face aux Vitality. Exileh termine la semaine avec un KDA cumulé bien triste de 1/9/1 et va devoir sérieusement se remettre en question pour la suite.
 

Et voilà pour cette troisième semaine ! Les LCS reprennent le 13 juillet, mais en attendant vous pourrez suivre les Rift Rivals entre l'Europe et l'Amérique du Nord, à partir de jeudi 5 sur O'Gaming !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.