d

15 août 2018 - Camthug League of Legends

Une semaine en Europe

Une semaine en Europe

À une semaine de la fin du championnat, la course aux demi-finales s'intensifie en Europe et les équipes abattent leurs dernières cartes. Quels joueurs ont brillé ce weekend, quels autres ont déçu ? Éléments de réponse avec votre récap' hebdomadaire.

Classement et résultats
 

 
 

Dans une semaine marquée par le retour de Rekkles, Fnatic signe deux nouvelles victoires et s'empare de la tête du classement pour la première fois du split. Derrière, les Rabbits continuent de céder du terrain après une défaite logique contre G2 et devront batailler pour décrocher leur place en demi-finale. Très en forme depuis quelques semaines, les Schalke poursuivent leur série de victoires et confirment qu'il faudra compter sur eux dans la course à la deuxième place. Toujours en embuscade, les G2 continuent de monter en puissance avant les playoffs et feront eux aussi partie de la bataille. Pour Vitality, la tâche s'annonce plus compliquée, malgré le retour de Kikis, puisque les Abeilles croiseront la route de Misfits et G2 cette semaine. Côté Splyce, les playoffs sont désormais assurés et les joueurs de Duke devraient profiter de leurs dernières rencontres pour accumuler de la confiance. Enfin, Roccat, Giants, UOL et H2K pourraient jouer les trouble-fête durant cette dernière semaine, avant de partir en vacances.

L'équipe de la semaine

Crédits : Moufff @kohaGames
 

Top : Vizicsacsi (S04)

Pour sa quatrième et cinquième Poppy du split, Vizi a une nouvelle fois impressionné et conservé son invincibilité sur le champion. Très en forme à l'aube des playoffs, l'ancien toplaner des Unicorns of Love semble avoir renoué avec ses premiers amours : les mouvements décisifs en teamfights. Charges héroïques millimétrées, ultime inspirés dans l'antre du Nashor, Vitality et Giants ont eu le droit à la totale ce weekend.

Jungle : Broxah (FNC)

Un KDA de 31, deux smites décisifs face à Splyce et une Elise impressionnante contre Giants, papa Broxah a encore rendu une copie impeccable ce weekend. Pourtant, sans le calme du Danois, ces deux parties auraient pu tourner au bain de sang sous l'impulsion de coéquipiers bien moins disciplinés. Pour le voir en difficulté, il faudra probablement attendre les championnats du monde cet automne, où il rencontrera enfin des adversaires à sa hauteur.

Mid : Caps (FNC)

Pour Rasmus aussi, la ligue européenne ressemble de plus en plus à un terrain d'entrainement. Cette semaine, c'est avec Akali et Wukong qu'il a fait plier ses adversaires en multipliant les coups d'éclats et les kills (15 au total, ce qui fait de lui le joueur le plus meurtrier de la semaine). En pleine forme à l'aube des playoffs, difficile d'imaginer un joueur capable de lui tenir tête et de le priver d'un deuxième titre consécutif. 

Bot : Hjarnan (G2)

Souvent critiqué, à juste titre, Hjarnan est sorti de l'ombre ce weekend et offre aux samouraïs deux victoires capitales dans la course aux demi-finales. Un KDA de 22, premier aux dégâts infligés, impérial en lane face à Hans Sama, le tireur suédois a montré qu'il faudra compter sur lui pour les playoffs.

Support : Hylissang (FNC)

Pour Hyli, les semaines se suivent et se ressemblent. De nouveau sur Pyke, il a multiplié les Harponnages réussis et les déplacements inspirés pour étendre son invincibilité sur le champion à huit rencontres. À une semaine du terme de la saison régulière, ses adversaires sont prévenus : laissez à Hylissang la capacité d'engager des combats depuis n'importe quelle position et vous en paierez le prix.

Mention spéciale : Nukeduck (S04)

2018 est-elle l'année de Nukeduck ? En tout cas, les ingrédients semblent réunis pour que ça soit le cas. Entouré de joueurs très expérimentés, Erlend partage le rôle de carry avec un autre talent européen : Upset. Ce weekend, les deux artilleurs bleus et blancs n'ont laissé aucune chance à Giants et Vitality, remportant au passage leur huitième et neuvième victoire en dix rencontres.

Le flop

Maxlore (MSF)

Depuis leur première défaite du split face à Fnatic, les Rabbits n'y arrivent plus, à l'image de leur meneur de jeu. Impliqué dans tous les bons débuts de partie de son équipe lors des premières rencontres, Maxlore peine désormais à faire la différence et son duo avec Sencux est régulièrement mis en difficulté. Cette semaine, le jungler britannique termine avec un KDA de 1,5 et une présence sur la carte tout aussi faible, une performance plus qu'inquiétante à quelques semaines des playoffs.

Pour ne rien rater du dénouement de la saison régulière, rendez-vous ce vendredi à partir de 18h sur O'Gaming LoL !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.