d

09 févr. 2016 - Hatnuz League of Legends

UOL : une réussite inattendue

UOL : une réussite inattendue

Amputés de plusieurs joueurs avant ce début de split, on prédisait aux Unicorns of Love et à leurs nouvelles recrues des semaines compliquées. Mais une licorne ne se soucie guère des pronostics mon bon monsieur. Avec l’art et la manière, voilà l’équipe sur le podium devant des formations comme Fnatic ou Origen. Coup d’œil sur des Unicorns qui pourraient bien réitérer leur exploit du Spring Split 2015.

Un roster de départ douteux

Avant de se lancer dans l’analyse des performances UOL, il convient de se rappeler l’état d’esprit dans lequel nous étions en découvrant le roster aligné par l’équipe. PowerofEvil parti chez Origen, nous découvrons autour de Vizicsacsi et Hylissang des joueurs qui, s’ils ne nous sont pas inconnus, n’ont pas spécialement brillé ces derniers mois.

Anciennement chez SK Gaming, Fox a connu un Summer Split désastreux  – à l’image de son équipe – et était en perte de confiance. Et que dire du légendaire Diamond, souvent critiqué durant toute la saison et particulièrement en fin de Summer Split. Beaucoup le voyaient prendre sa retraite. Quant à Steelback, il n’a pratiquement pas fait parler de lui après l’épisode Fnatic, puisqu’il jouait en challenger series NA.

Ces trois joueurs avaient donc en commun les six derniers mois à oublier.

Une équipe triomphante…

Au vu des précédents, notre surprise n’en est que plus grande lorsque nous découvrons une équipe solidaire et complète. Victorieuse contre Splyce et Giant lors de la première semaine, l’équipe perd contre Origen et leur ancien coéquipier PoE mais l’emporte face à Fnatic. Emmenés par une grosse botlane, les Unicorns of Love sont réguliers et utilisent leurs solo-laners pour faire la différence. À ce titre le cas de Fox est extrêmement intéressant.

Seuls Origen et G2 se sont imposés contre les UOL.

À chaque fois que l’équipe s’est imposée, Fox jouait un midlaner de type carry. C’est le seul midlaner occidental à jouer du Zed, un pick qu’il adore et cela se ressent dans son style de jeu qui est à l’exact opposé de ce que SK lui demandait de jouer durant l’intégralité du Summer Split où, coincé sur des Lulu ou des Azir, il n’a pu faire la différence. Et si l’on regarde encore quelques mois auparavant, Fox était laissé sur ses picks de confort, comme Zed qu’il jouait abondamment. Et SK avait fini premier du Spring Split…

Avec l’aide de Vizicsacsi – que l’on a apprécié sur son Ryze ou sa Poppy – Fox attire à lui toute l’attention et permet au jeune ADC français d’être intouchable. Sur Ezreal, Lucian ou même Kalista, Steelback impressionne par son positionnement et tient la dragée haute à Rekkles, Zven ou Hjarnan. Le bougre a même été sacré MVP de cette semaine de compétition.

…malgré les problèmes de visa.

Et pourtant, la chose la plus incroyable dans la performance des Unicorns of Love, on n’en a pas encore parlé. Alors que Diamond semblait enfin retrouver son style de jeu, le couperet tombe avant la 3e semaine de compétition sous la forme d’un tweet. Cinglant et injuste, mêlant l’incompréhension et la colère, Diamond est forcé de retourner en Russie pour des problèmes de visa. VISA. Quatre lettres qui sonnent comme un cauchemar pour de nombreux joueurs qui ne sont pas originaires de l’Union européenne (on citera aussi Ryu et Edward). On ne peut évidemment que déplorer que le contexte géopolitique impacte à ce point l'esport.

Et voilà donc UOL forcé de remplacer leur jungler au pied levé. La tâche est très difficile pour Djoko, le joueur français de l’équipe Millénium mais cela n’a pas spécialement semblé affecter la communication dans l’équipe. Les Unicorns battent Elements et offrent une belle résistance face aux G2,  leaders de la compétition. Mais Djoko ayant uniquement été prêté, il doit retourner chez Millénium et le coach Sheepy se retrouve à l’aube de la 4e semaine de compétition à aligner Rudy, un joueur recruté depuis la SoloQ. Envers et contre tout, malgré trois semaines de compétition avec trois junglers différents, UOL garde la cadence et défait Roccat, puis Vitality aux termes d’une rencontre extrêmement animée.

Unicorns of Love  - Vitality

Face à la solide équipe de Shaunz, les UOL ont bataillé ferme dans cette rencontre serrée de bout en bout. Le début de partie tourne principalement autour du très explosif duel Poppy - Fiora qui tourne à l'avantage de Vizicsacsi mais Hjarnan et Kasing entrent dans la danse et la Jinx du carry AD des Vitality's  équilibre les débats. Alors que la partie pouvait basculer d'un côté comme de l'autre, l'insaisissable duo Lucian - Corki force la décision en faveur des licornes. Si stratégiquement les deux équipes nous ont proposé des belles choses, c'est au niveau des mécaniques et de l'exécution que la différence s'est faite sentir. À l'image des grosses formations, UOL a su se montrer décisif lorsqu'il l'a fallu.

À l'image de  cette première moitié de split, l'équipe est emmenée par un Fox et un Steelback de gala.

C’est avec beaucoup de mérite que les UOL se positionnent désormais en 3e place de ce Spring Split. Avec un trio Fox-Steelback-Hylissang (ce dernier détenant le record de 79 assistances), l’équipe affiche un très gros potentiel qu’elle aura l’occasion de montrer dans la grosse semaine qui les attend, dès ce jeudi.

Et vous ? Pensez-vous que les coéquipiers de Steelback peuvent franchir les obstacles H2K et Fnatic qui se dressent devant eux ?

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

liclic
liclic - 09/02/2016 14h49

H2K, ce sera difficile surtout si leur problème de jungler continue. Par contre, FNATIC a du mal avec ses rotations ce qui n'a pas semblé être le cas pour UOL. Je pense que UOL devrait l'emporter sur FNATIC.

splytelol
splytelol - 09/02/2016 21h13

je pense que le match contre h2k va etre interessementet extrement indecis, par contre face a FNATIC, UOL l'emporte largement je pense, apres a vois si le nouveau support des FNATIC fait des miracle

Baby6steR
Baby6steR - 11/02/2016 01h08

Et bien un 2-0 pour UoL serait merveilleux, d'un point de vu tout à fait subjectif je ne vois pas les UoL l'emporter face à Fnatic :-P Mais si il continu avec cette régularité, un 1-1 est tout ce qu'il y a des plus envisageable.
Point de vu Objectif : 1-1
Point de vu Subjectif : Défaite contre Fnatic donc 1-1 ou 0-2
Point de vu GG : 2-0

Bel article au passage !

LBot
LBot - 12/02/2016 13h39

Bon article, bien résumé. Merci.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.