d

02 mars 2013 - Cafeine Dota 2

Valve, une autre vision de l'eSport

Valve, une autre vision de l'eSport

Quand les joueurs comparent le succès des "gros" MOBA (Heroes of Newerth, DotA 2 et et le roi du genre côte audience, League of Legends), ils oublient souvent un petit détail. Dans le lot, DotA 2 n'est toujours pas disponible en Free 2 Play. Il le sera dans quelques semaines, quand les derniers héros auront intégré le jeu ! Mais ce qui nous intéresse surtout aujourd'hui, c'est la façon dont Valve veut monétiser la facette eSport de son titre.

Malgré le gros handicap d'être encore en bêta "fermée", le titre de Valve a passé la barre des 180 000 joueurs simultanés samedi dernier. Un chiffre "amusant" pour les fanboys de Riot (LoL fait facilement 10 fois plus), mais ça reste plus que prometteur, comme le prouve Steamgraph. Une courbe qui annonce clairement la couleur : DotA 2 plait, et ça risque de continuer ! Les "invitations" tombent régulièrement pour faire rentrer de nouveaux joueurs sur la bêta. Ce système permet aussi à Valve de rajouter de manière régulière des serveurs et d'assurer ainsi un service de qualité.

Le e-Ticket, l'avenir de l'e-Sport ?

L'autre facette des MOBA, c'est évidemment les compétitions qui pullulent, avec pour chaque titre un énorme évènement par an. Bon OK, oubliez HoN, je parle surtout de DotA 2 et LoL…


Choisissez votre tournoi et...


... regardez les games Live ou les replays !

Ici, la force incontestable de DotA 2, c'est son mode spectateur tout simplement parfait, qui permet de regarder une compétition "in game" de la manière qui vous convient. Avec les voix de vos casteurs préférés, leur caméra, celle d'un joueur en particulier, votre propre cam' ou la version "automagique" du jeu. La très grande classe. Et pour ne pas "voler" d'argent aux casters, dont les revenus dépendent directement du nombre de spéctateurs, il faut "acheter" un ticket pour regarder l'ensemble d'une compétition. C'est simple, c'est pratique et tout le monde y trouve son compte côté business. On peut râler sur le prix de certains évènements, mais l'initiative est bonne. Rien n'est réellement gratuit dans ce bas monde et je préfère ça à des pubs toutes les 25 secondes comme à la TV américaine...

Dans le même ordre d'idée, on voit même apparaitre sur le Workshop (le magasin en ligne de DotA2, où les objets / costumes sont faits et vendus par les joueurs) des partenariats. Ainsi, les champions Na'Vi se sont offert un "courier" (bestiole qui peut vous apporter votre matériel sur la carte) personnalisé. Réalisé en partenariat avec un habitué du Workshop, chacun touche une commission sur les ventes : Na'Vi, le créateur et Valve. Une façon originale de financer son équipe !

C'est ce genre d'opérations, plus que nouvelles dans le milieu, que Valve rend possible. Une vision, des outils et, ne nous le cachons pas, une trésorerie, qui vont faire le plus grand bien à l'eSport, qui a réellement besoin d'argent pour attirer - et garder - ses joueurs.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

5 commentaires

Talfos
Talfos - 15/12/2012 00h05
Aussi, j'aime beaucoup l'initiative pour The Defense 3, un ticket couplé à un couriser inédit. Ça gonfle le prix du billet, ça attire plus d'acheteurs, ça fait bouger la communauté, et ça fait grandir l'e sport. Vraiment un bon modèle.
opelk
opelk - 15/12/2012 13h47
2-3 petites critiques sur l'article.

Un détail pour commencer : pourquoi parler de Heroes of Newerth en introduction, puis annoncer qu'on en parlera pas en fait.
Un deuxieme pour la route : Le steamgraph. Pas sûr que ce soit pertinent puis l’accès est restreint. Les gens jouent parce qu'ils ont une clef beta obtenue en la recherchant activement (pas juste aller sur le site et cliquer sur participer à la beta ouverte). Les gens sont donc motivés. Le jeu peut avoir atteint son maximum de joueurs. Il sera plus intéressant d’étudier Steamgraph après la sortie du jeu en Free to Play.
Enfin le gros morceau : Il est annoncé qu'on ne s'attardera que sur Dota2 et LoL. Dota2 a été décrit mais ou est passé LoL : juste évoqué au début mais oublié au final. Voir critique 1.
Concernant la description de Dota2 je n'ai pas très bien compris le fonctionnement.
Pour regarder une compet' officielle, il faudra avoir le client du jeu ? Les commentateurs seront surement les officiels de la compet' mais quid des commentateurs en langue différente ? Et surtout en compet', avec des 50k-100k spectateurs, n'y a-t-il pas des risques de lag pour les joueurs ?

Pour finir je n'aurai qu'une seule vraie question : quel est l'angle utilisé pour cet article ? Que Fallait-Il Démontrer ?
Icarus
Icarus - 16/12/2012 06h46
[quote name='opelk' timestamp='1355575638' post='34318']
2-3 petites critiques sur l'article.

Un détail pour commencer : pourquoi parler de Heroes of Newerth en introduction, puis annoncer qu'on en parlera pas en fait.
[/quote]
C'est simple c'est une mise en situation pour pouvoir présenter plus facilement Dota2,
afin de faire un différentiel rapide entre les titres sur leurs manière de mettre en avant l'E-Sport.

[quote name='opelk' timestamp='1355575638' post='34318']
Concernant la description de Dota2 je n'ai pas très bien compris le fonctionnement.
Pour regarder une compet' officielle, il faudra avoir le client du jeu ? Les commentateurs seront surement les officiels de la compet' mais quid des commentateurs en langue différente ? Et surtout en compet', avec des 50k-100k spectateurs, n'y a-t-il pas des risques de lag pour les joueurs ?
[/quote]

Outre le faite de pouvoir regarder les matchs via les streams classique, Valve a développer un système de Spectateur payant pour les competitions.
En achetant un Ticket cela te donne acces aux Matchs en Live et au Replay dans le Mode spectateur du jeu
Ce qui permet de générer des fonds pour la scène E-sport plus facilement ,
et de rendre les compétitions bien plus accessible pour tous le monde sans être obliger de passer par une plateforme de streaming classique.
Les commentateurs officiel de chaque Competition sont ecoutable directement dans le mode spectateur.
Et généralement de nombreuses langues sont disponibles(UK/FR/RU)
Il n'y a pas de risque de Lag pour les joueurs puisque j'imagine qu'il retransmette les matchs via un serveur de diffusion avec un décalage de 2 minutes pour éviter le StreamHack.

[quote name='opelk' timestamp='1355575638' post='34318']
Pour finir je n'aurai qu'une seule vraie question : quel est l'angle utilisé pour cet article ? Que Fallait-Il Démontrer ?
[/quote]

L'article de Caf' démontre clairement que meme si Dota2 est encore en Beta Fermer
Valve prend de bonne décision pour aider la scene E-sport a se développer plus sereinement.
Avec les Tickets pour le Mode spectateur qui rémunère plus facilement les competitions ,
Les Banniere de Clan pour établir une FanBase de Team Pro
ainsi que les objets liers au TeamPro dans le WorkShop qui remunere la TeamPro ,le createur de l'objet et Valve .
akerseck
akerseck - 16/12/2012 07h06
[color=#0000ff]@opelk, juste concernant les clés bêta, j'en ai reçu une d'une personne qui était ami avec une de mes connaissance de steam car il ne trouver personne a qui en donner car tout le monde en avait déjà. Ça ma fait rire et me suis dit "raa le mec pas d'amis" puis steam m'a passer 5 clé cadeau a envoyer à mes amies... j'en ai encore 3.. Tout le monde à reçu la clé de dota2 ! [/color]
opelk
opelk - 18/12/2012 02h11
Merci pour ces réponses.
Ca confirme mes craintes concernant le développement de l'esport. En rendant le financement des compétitions lié au client du jeu, cela freine la diffusion et donc l'exposition des compétitions. Certes c'est un progrès par rapport à la situation actuelle en apportant un nouveau mode de financement.
Je pense que pour se développer, l'esport doit pouvoir toucher d'autres personnes que les passionnés. Un sport où il n'y a que les pratiquants qui regardent les compétitions ne sera jamais connu publiquement. J'ai peur qu'en favorisant un financement en interne, cela freine au final la diffusion de l'esport.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.