d

10 nov. 2016 - Nepou StarCraft 2

VSL : un nouvel espoir

VSL : un nouvel espoir

Alors que la Corée semblait vouée à la désertification, les compétitions StarCraft II se faisant de plus en plus rares, une organisation, la VSL, rallume le feu de la passion en créant une compétition tournoi par équipe.

Chez O'Gaming on sait que les mauvaises nouvelles sont ce qui fait le mieux vendre les papiers. Pourtant, la dépression nous guette tant l'accumulation de nuage gris sur la scène coréenne est importante. Inutile de vous dire que le rayon d'espoir que représente la VSL en Corée nous fait vibrer. Nous vous présentons rapidement cette compétition par équipe dotée de presque 9000 $.

 


Avec la fin de la Proleague, la Corée est en manque de compétitions par équipe
Photo Kenzi/Fômos

 

Une organisation reconnue

Au premier abord on pourrait penser que cette compétition sort de nulle part et, qu'organisée par des inconnus elle n'a aucune chance de succès. Que nenni ! VSL est une organisation coréenne reconnue, opérant depuis le studio Twitch de Séoul. Elle participe notamment à l'organisation et à la diffusion en coréen de l'Olimoleague. Cet élément est particulièrement important en Corée, où les joueurs sont parfois rétifs à l'idée de participer à des événements organisés par des inconnus. Certains des meilleurs joueurs Coréens se sont donc inscrits aux qualifications de l'événement. Si des amateurs les ont affronté, ils n'ont pas longtemps fait le poids et l'arbre final ne compte que des habitués de la scène.

 

 

Une compétition alléchante

Malgré la concurrence de la BlizzCon, les équipes sont alléchantes. Elles sont constituées de quatre joueurs et jusqu'à deux remplaçants ce qui a permis à certains membres du top 8 Coréen d'y prendre part. La première équipe, Yeoksam-dong, est constituée de MyuNgSiK, INnoVation, soO et Classic (remplaçant Sorry). Elle est donc constituée de certains des monstres de l'année 2015, qui ont quelque peu moins bien réussi en 2016. L'esprit de revanche est là, ils ont à coeur de prouver que la maison de retraite n'est pas pour tout de suite. La seconde équipe, TRAIN TO BUSAN, est constituée de ByuN, TRUE, Ryung et Hurricane. Lors de l'annonce de la compétition ils étaient presque tous sans équipe. C'est la seule équipe à n'avoir aucun remplaçant. Disposant dans ses rangs du champion du monde en titre, inutile de dire qu'elle fait peur. La troisième équipe est afnikka, qu'on pourrait tout aussi bien nommer Afreeca. En effet, elle est constituée d'aLive, KeeN, Symbol et Super avec pour remplaçants Billowy et DRGLing, qui sont tous membres de l'équipe. Ils sont loin d'être favori mais leurs conditions d'entrainement privilégiées puisque Afreeca dispose toujours de sa teamhouse et est une des seules équipes coréennes à n'avoir pas disband. Enfin, on trouve l'équipe No Toss qui, comme son nom l'indique, ne contient aucun défenseur d'Aïur. Au menu se trouvent donc Armani, Dream, Forte et Solar avec pour remplaçant de luxe Dark, le vice-champion du monde en titre. 

 

 

Un format de luxe

Inutile de le dire, alors que la scène Coréenne est au plus mal, voir un tournoi par équipe de si haut niveau est une bouffée d'air frais bienvenu. Avec un arbre à double élimination pour son top 4, la VSL s'offre le luxe de disposer de sept matchs successifs répartis sur plusieurs jours. Autant dire que chez O'Gaming c'est le train de la hype est en route. On a donc prévu de vous commenter le tournoi jeudi, vendredi et dimanche à partir de 20h sur la TV qui poutre

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.