d

03 août 2017 - Mantrente StarCraft 2

Warchest : pour une poignée de dollars

Warchest : pour une poignée de dollars

Une des actualités du moment sur Starcraft II, c’est le « Warchest », le « coffre de guerre » en bon français. En cherchant à recréer des interactions avec sa communauté tout en générant du profit, le géant américain tente – un peu tard – une nouvelle stratégie commerciale pour son RTS star. Choix payant ? Participation en masse à l'événement ? Nous faisons un petit bilan quelques jours après le départ des festivités.

Qu’est-ce que le Warchest ?

Le Warchest est un événement qui se déroule du 20 juillet au 5 novembre 2017. Le principe de ce dernier est de proposer aux joueurs de Starcraft II d’acheter trois trésors de guerre, au prix de 9,99€ par race – ou 24,99€ l’ensemble – qui offriront plus de 70 éléments (skins d’unités, tags, émoticônes ou encore portraits). Chaque lot pousse le joueur à prolonger son aventure sur Starcraft II. En effet, une fois l'achat effectué, seule l’unité ouvrière et un portrait sont immédiatement disponibles. Pour débloquer l’ensemble des éléments il faut jouer et engranger de l’expérience. Même si cette dernière est commune à toutes les races, le principe fait grincer quelques dents. Un achat qui n’implique pas immédiatement l’accès au contenu… c’est effectivement un choix plutôt curieux.
 


 

Afin de faire durer le plaisir donc, Blizzard a décidé de débloquer progressivement les éléments, en trois phases. La première, qui se déroule actuellement, durera jusqu’au 17 août prochain et débloque une première partie des éléments. Pour continuer la course aux personnalisations il faudra attendre les secondes et troisièmes phases, respectivement prévues pour les 17 août et 14 septembre prochains. À la fin de l'événement, le 5 novembre, ceux qui auront entièrement débloqué un lot n’auront pas moins de quinze skins d’unités par race, utilisables dans toutes leurs parties. Pour les autres… tant pis. Un système qui semble agacer au plus au point le célèbre John « Totalbiscuit » Bain.
L’achat des lots sera disponible jusqu’au 5 octobre. Lors du dernier mois, l’expérience gagnée en jeu sera doublée afin de laisser la possibilité aux derniers acheteurs de débloquer l’ensemble de leur achat. Pour ceux jouant aux autres jeux Blizzard, l’achat d’un trésor de guerre offre des récompenses spécifiques. Par exemple, il a été annoncé qu’une mascotte Tal’Darim dans Diablo III, un coffre de butin dans Heroes of the Storm et un dos de carte dans Hearthstone sont au programme.
 


L'ensemble des éléments proposés par le Warchest (Source : Batlle.net)

Suivez l’argent !

On aurait pu craindre que l’ensemble des revenus générés par l'événement reviennent directement dans les caisses de Blizzard sans que l’on ait trop d’idée sur leur future utilisation. Et bien que nenni ! Ou presque. En effet lors de l’annonce vidéo du Warchest, disponible ci-dessus, il a été annoncé que 25% des revenus totaux iront dans les événements compétitifs. Les premiers 200 000$ récoltés s’ajoutent au cashprize de la Blizzcon 2017, le reste des fonds récoltés serait dédié aux circuits WCS 2017 et 2018. C’est ici qu’un petit doute s’installe. Ces fonds supplémentaires seront-ils utilisés pour la création de nouvelles compétitions intégrées au circuit WCS ou seront-ils dépensés pour renforcer les récompenses et productions des événements déjà prévus ? Et surtout, aucune autre source officielle ne redonne clairement et noir sur blanc la destination exacte de ce surplus, une fois passé le cap des 200 000$. La page dédiée n’indiquant qu’un laconique « Event Production » (production d’évènements), sans plus de détails.
 


Pour le moment aucune réelle clarification n’a été publiée de la part de Blizzard concernant ce point. Il ne s’agit pas de voir le diable partout et la vidéo officielle est une source qui engage Blizzard, mais on aimerait que ce genre d’information soit plus accessible et, surtout, cohérente sur tous les supports de l’éditeur. Pas d’arnaque ici, vraisemblablement juste un petit manque de communication.

Une communauté séduite ?

Aujourd’hui le cashprize de la Blizzcon 2017 a déjà atteint l’objectif des 700 000$. Après un rapide calcul, en se basant sur l'achat du lot de trois trésors de guerre à 25€, on se rend compte que c’est plus de 32 000 trésors de guerre qui ont été vendus. Un chiffre impressionnant après seulement un peu plus d’une semaine d’ouverture ! Il ne fait donc aucun doute que la communauté répond bien à ce projet. Les skins et autres contenus de personnalisation sont très demandés et rencontrent un grand succès dans beaucoup de jeux. Jusque-là peu impacté par ce phénomène, Starcraft II risque de connaître une transformation visuelle importante, vu le nombre d’exemplaires vendus. Si les joueurs lambdas vont sans aucun doute apprécier les modifications, certaines voix n’ont pas tardé à se faire entendre. Certes, le recul sur tout cela n’est pas encore assez important mais il est dommage d’observer une unité de mauvaise couleur qui trompe un joueur. C’est ce qu'a rencontré Imre, caster O’Gaming SC2, lors d’un match en ligne. Bien sur, Blizzard ne manquera pas de sortir une mise à jour pour régler ces quelques problèmes mais vu la concentration exigée par Starcraft II, les joueurs ne pourront prêter attention à ce genre de détails qui pourtant pourraient leur faire tout perdre.
 


Le Warchest semble être un beau petit succès commercial pour Blizzard sur un jeu qui peine à surnager dans le monde compétitif. Voilà qui prouve, au moins, que Starcraft II possède une vraie communauté de fidèles. Sur la pertinence du découpage des gains, l’obligation de débloquer en jouant ce que l’on a pourtant payé et la clarté de la communication… c’est un peu moins évident. C’est en tout cas un projet en appellera sûrement d’autres et qui permet à tous de participer au financement des compétitions proposées tout au long de l’année. Quoi que l’on pense de la méthode ou de la mise en place, pour ceux qui veulent voir du StarCraft II compétitif dans les années à venir, acheter un warchest reste sans doute la méthode la plus efficace pour inciter Blizzard à soutenir sa scène.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.