d

30 août 2013 - Kere Divers

WatchDogs, le verdict pad en main

WatchDogs, le verdict pad en main

Avec GTA V, WatchDogs est certainement le jeu qui fait le plus parler de lui parmi ceux qui ne sont pas encore sortis. Pour la première fois, il était jouable par le grand public à la GamesCom, et la presse était évidemment conviée. J'ai donc pu essayer ce titre qui intrigue tant. Verdict.

UbiSoft a décidé de frapper fort avec cette nouvelle licence. Toujours un risque à côté de celles qui marchent du feu de Dieu, comme les Assassin's Creed ou Call of Duty. Mais The Last of Us est venu récemment montrer qu'on pouvait sortir de nulle part et mettre tout le monde (ou presque) d'accord. Avec ce titre, UbiSoft a l'air armé pour faire de même.

Les bonnes inspirations

J'ai pu essayer ce nouveau jeu sur PS4, dans la business area d'UbiSoft avec un guide pour expliquer les rudiments de la bête. Les trailers, c'est amusant 2 minutes, mais il était temps de passer au gameplay et de ne pas se perdre dans Chicago, la ville où se déroule l'action.

On y apparait, dans une ruelle et la claque est immédiate. La texture est chatoyante, le pixel brossé avec soin, le shader programmé avec amour. C'est beau, on veut tout de suite se plonger dans l'action.

Mister Ubi nous explique les commandes, mais elles sont intuitives, pas de panique, on va s'en sortir. On comprend également rapidement que WatchDogs n'a pas inventé l'eau chaude sur bien des aspects, malgré son concept original : il s'est inspiré de ce qui se faisait de mieux. Les déplacements font beaucoup penser à Assassins's Creed, l'infiltration à du Metal Gear et le monde ouvert, avec le déplacement en voiture rappelle un certain GTA, bien évidemment.

Hack me, i'm famous

Dans la rue, le premier réflexe est d'abattre un passant lambda. Ben quoi ? Faut bien vérifier la config des armes non ? Bon, j'avoue, c'était une idée débile. La foule panique, il faut sortir de la zone de recherche sur la minimap pour éviter d'être arrêté. Tiens, ça rappelle ENCORE GTA ça...

Trêve de plaisanteries, l'open world c'est sympa, mais il est temps d'essayer ce qui constitue le véritable intérêt du jeu : la prise de contrôle des bidules électroniques qui pullulent dans la ville, avec votre "simple" smartphone. Un groupe de jeune glande dans le secteur ? Plaçons Aiden Pearce (le héros) à proximité. Boom, nous pouvons maintenant admirer leur orthographe déplorable en lisant leurs SMS et découvrir un nouveau vocabulaire en écoutant leurs conversations. Tiens, un jeune homme seul au téléphone sur un banc : allons donc écouter ce qu'il raconte à sa dulcinée.

Cette petite promenade, avant d'aller faire une "vraie" mission, me permet de confirmer qu'il y a bien plus de verdure, de détails, de population, dans ce WatchDogs que dans un GTA par exemple (oui, encore lui). Les PNJ sont beaucoup plus crédibles et réagissent à votre présence, comme ce SDF ivre qui m'interpelle.

La première mission

Passons aux choses sérieuses. Premier boulot, rentrer dans une base bien gardée. Enfin "bien gardée", tout est relatif. Pour les gens normaux, sûrement. Pour les as du hacking, les dispositifs en place sont autant d'aides potentielles. On teste la porte d'entrée, pour rire. Sans surprise, les vigiles expulsent ce bon Aiden, en le menaçant de plein de trucs pas agréables, voire douloureux, s'il se repointe dans le coin. Heureusement, il y a des caméras de surveillance. Heureusement ? Hé oui : en prendre le contrôle permet d'observer le coin pour chercher des failles. Oh, des portes automatiques ? C'est presque trop facile. Ouvront tout ça. Comment ? Avec le code volé en quelques secondes sur le téléphone d'un des gardes malpolis. Me voilà au chaud, et sans effusion de sang !
 
La réalisation fait décoller cette ambiance, avec une musique adaptée à ces techniques furtives : calme, oppressante. En même temps, du gros AC/DC qui tâche serait malvenu ici...

L'humanisation des victimes

Le "détail" qui saute aux yeux pendant cette première excursion, c'est la richesse des informations que nous fournit le jeu sur nos "victimes". Quand un garde vous barre la route, et qu'il faut le faire disparaitre, moins on en connait, mieux on se porte. Mais là, le prochain sur ma liste, c'est Roger (OK j'invente, je n'avais pas noté son nom), père de famille de 44 ans, qui adore regarder le sport à la TV et fait plutôt bien son boulot (la preuve, il me gène). Mais Roger ne regardera plus jamais le sport avec ses gosses. A cause de moi. Dérangeant non ? Ca tombe bien, je crois que c'était le but des développeurs. Un exemple parfait pour votre thèse sur le recul à prendre entre jeux vidéo et réalité.

En voiture !

Après cet apéritif côté gameplay furtif, il est temps de tester l'aspect motorisé de WatchDogs : la conduite des véhicules. Pas de surprise, c'est encore du GTA-like dans le concept, avec une ville très bien modélisée, beaucoup de trafic et des vues superbes qui mettent bien en valeur le boulot du moteur 3D. Les plus taquins d'entre vous prendront plaisir à changer les feux rouges de la ville, ce qui provoque évidemment des carambolages. Certes, c'est amusant, mais a priori ça sera surtout utile dans vos missions ! Côté navigation, on retrouve les classiques avec GPS dans la minimap mais aussi flèche virtuelle sur le sol pour une conduite zéro prise de tête.
 
La fin de la démo met en scène une confrontation contre un autre hacker, qu'il faudra refroidir très vite sous peine de perdre les avantages de votre smartphone magique. Oui, parfois, un bon vieux flingue reste plus utile que tout...

Tout d'un grand ?

Je vous avouerais qu'il est encore difficile d'avoir un avis tranché. Ca reste une démo sur un salon, sans réelle liberté ni exploration du jeu complet.
Mais le feeling est bon, très bon même. Aiden Pearce est un héros agréable à gérer, qui respire la classe. Sa modélisation est très réussie, son manteau est ultra détaillé, ses mouvements crédibles : rien que sa démarche, mains dans les poches, peinard dans la rue, est réussie. Et c'est plus compliqué à faire qu'on pourrait le penser !
 
La réponse définitive sur la qualité du jeu, nous l'aurons le 21 novembre, lors de la sortie officielle. Le PC sera de la partie ! Alors que pour GTA...

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

5 commentaires

leandra
leandra - 30/08/2013 09h38

Merci pour les impressions !

Je l'attends tellement *__*

SkyzoQuiche
SkyzoQuiche - 30/08/2013 10h28

"Le PC sera de la partie ! Alors que pour GTA..."

La messe est dite...

Plax
Plax - 30/08/2013 11h33

"Le PC sera de la partie ! Alors que pour GTA..."

La messe est dite...

Je suis pas d'accord, je pense que les deux jeux vont offrir des expériences différentes, et ne sont pas vraiment concurrents. Pour avoir vu cette démo, je dirais que Watch_Dogs reste très proche d'un Assassin's Creed (hacker les points stratégiques de la ville dans WD = Synchroniser sur les points hauts dans AC, sa cacher dans la foule pour ne pas se faire repérer, assassinats furtifs, etc...)

bstial
bstial - 30/08/2013 15h17

"Hack me I'm famous" c'est le nom du SSID de ma box, c'est pas bien de copier :D

sydbarrett55
sydbarrett55 - 04/09/2013 19h59

Je suis pas d'accord, je pense que les deux jeux vont offrir des expériences différentes, et ne sont pas vraiment concurrents. Pour avoir vu cette démo, je dirais que Watch_Dogs reste très proche d'un Assassin's Creed (hacker les points stratégiques de la ville dans WD = Synchroniser sur les points hauts dans AC, sa cacher dans la foule pour ne pas se faire repérer, assassinats furtifs, etc...)

Je pense qui voulais dire qu'on aurait pas de version PC pour l'instant.

On ne sait toujours pas d'ailleurs si on aura le droit à GTA V sur PC  ;)

Après, je pense comme toi au niveau gameplay, qu'il y aura beaucoup de ressemblance avec Assassin's Creed. Après c'est le propre de beaucoup de jeux d'Ubisoft c'est temps-ci

On pourrait tout aussi bien dire que Watch Dogs aura des points comment avec Far Cry 3. Synchroniser en haut des pylonnes pour voir ce qu'il y a à faire dans les environs, le crafting des armes, etc...

Ubisoft à trouver un gameplay qui fonctionne très bien dans AC et le reprend sur pas mal de ses jeux

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.