d

15 déc. 2016 - Nepou StarCraft 2

WCS 2017 : Blizzard en action

WCS 2017 : Blizzard en action

Les détails du circuit WCS pour l'année 2017 ont été révélés. Entre changement et continuité, la rédaction O'Gaming décrypte pour vous le projet de Blizzard.

Qui dit nouvelle saison dit nouveau circuit WCS. Cette année, nul besoin d'attendre janvier pour avoir les détails. Blizzard a pris de l'avance et nous offre aujourd'hui l'essentiel des informations à connaître pour comprendre le fonctionnement de la saison 2017 sur notre jeu préféré. Autant écarter ce qui ne change pas dès le début : le « region lock » reste en place aux mêmes conditions. Si la structure particulière des saisons pour la Corée et le reste du monde change quelque peu, le principe global reste le même avec sa combinaison de place automatique et de classement par points pour l'accès à la BlizzCon. Autre très bonne nouvelle, Blizzard souhaite conserver pour 2018 le format 2017, ce qui devrait apporter un peu de stabilité à une scène qui en a bien besoin.

 


Schéma résumant le circuit WCS 2017.
crédits Blizzard Entertainment

 

WCS Corée : la GSL au centre des débats

Ces dernières années, la GSL avait dû partager le feu des projecteurs avec la SSL, la KeSPA Cup et la Proleague. Depuis le départ de la KeSPA, elle se trouvait bien seule et Blizzard a décidé de faire quelques efforts – afin d'inciter Afreeca à rester sur le jeu. Cela se traduit par un retour à trois GSL annuelles, chacune dotée de 170 millions de Won – soit environ 137 000 euros. À cela s'ajoute les IEM Gyeonggi, que vous pouvez retrouver en ce moment sur O'Gaming TV, ainsi que deux « Super Tournament », des tournois joués sur un week-end et chacun doté de 30 millions de Won (soit environ 24 100 euros). De manière globale, la scène coréenne perd donc un tournoi majeur, passant de quatre tournois saisonniers à trois. Néanmoins, cette perte est partiellement compensée par un plus grand nombre de tournois et, surtout, une meilleure répartition de ceux-ci sur l'année. Si le cash-prize global est en légère diminution, il devrait être mieux réparti et devrait récompenser davantage les joueurs qui, sans nécessairement remporter un titre, sont réguliers sur toute la saison. Pour la BlizzCon, les GSL octroieront chacune une place garantie, tandis que les cinq autres places seront réparties en fonction du classement aux points WCS.

En plus de ces nouvelles sur les grands tournois, Blizzard a d'ors et déjà annoncé son intention d'œuvrer au maintien de deux compétitions régulières bénéficiant notamment aux joueurs coréens : l'Olimoleague et le SHOUTcraft Kings. Toutes ces annonces, et la sécurisation du modèle actuel pour les WCS 2018, devraient permettre à la scène coréenne de panser ses plaies après une fin d'année particulièrement difficile.

 


Une revanche de Dark contre ByuN ? C'est possible en 2017 !
Crédits WCS / Blizzard Entertainment

 

 

WCS Foreignie : au revoir Tours

La Corée n'est pas la seule scène a avoir reçu quelques nouveautés de la part de Blizzard. Les changements sont nettement moins profonds qu'au pays du matin calme, dans la mesure où les organisations chargées des événements n'ont pas disparu. La DreamHack et ESL restent donc à la manœuvre des différents événements du circuit WCS que l'on retrouvera non plus seulement à trois reprises au cours de l'année, mais bien quatre fois ! Ce sont donc quatre champions qui obtiendront directement leur place pour la BlizzCon, tandis que quatre joueurs devront se qualifier au nombre de points WCS. Les changements touchent aussi le mode de sélection : la Challenger League est intégralement remplacée par les sélections issues du ladder – qui avaient été expérimentées cette saison. Un détail a toute son importance pour les fans français : Tours ne sera pas une étape des WCS l'année prochaine. La capitale de la Touraine n'abritera plus qu'une petite LAN, bien loin de la renommée internationale des précédentes éditions.

 


Neeb pourrait remporter un titre WCS dans ses terres, à Austin.
crédits Kenzi / Fomôs

 

 

WCS Global Events : la Corée contre le reste du monde

Les précédentes éditions contenaient toutes dans leur règlement la possibilité de supers événements qui, pendant la BlizzCon, mettraient aux prises les meilleurs foreigners et les meilleurs coréens. Malheureusement, force est de reconnaître que cette possibilité n'avait jamais été vraiment exploitée. En 2017, ce ne sera pas un, mais bien deux événements de ce type qui auront lieu. Le premier – l'événement GSL vs The World – annonce la couleur, il devrait être particulièrement intéressant de le suivre, même si les détails ne sont pas encore annoncés. L'autre tournoi global de cette saison se déroulera lors d'un des plus gros événements esport de l'année : les IEM World de Katowice. Cette finale annuelle, dans un immense stade, mettra au prise les meilleurs joueurs du monde. À la clé, 250 000 dollars de récompense ainsi que des points WCS. Pour renforcer encore l'enjeu d'un événement aussi rentable qu'une BlizzCon entre 2012 et 2015, le champion remportera une place automatique pour la BlizzCon 2017. Elle viendra alors réduire le nombre de places disponibles dans la région d'origine au sein du contingent des points WCS. Inutile de dire que ce titre sera convoité.

 


En 2015, ce sont les WCS Winter Championship, remportés par Polt, qui se déroulaient à Katowice
crédits O'Gaming TV

 

 

Avec une saison qui s'annonce particulièrement animée, Blizzard a entendu rappeler qu'il soutenait le jeu pour les années à venir. Nous espérons que vous vivrez tous les grands moments d'esport à venir à nos côtés, sur O'Gaming TV.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.