d

31 mai 2018 - Nepou & Mantrente StarCraft 2

WCS Austin : qui pour bousculer Serral ?

WCS Austin : qui pour bousculer Serral ?

Début juin les meilleurs joueurs foreigners déposeront leurs valises dans la ville d’Austin (États-Unis) pour décrocher les 20 000$ promis au gagnant et surtout une qualification immédiate pour la BlizzCon 2018. Si certains comme Neeb, Scarlett et Khelazur font office de favoris, un joueur sort du lot, Serral. Bien sûr, d'autres joueurs sont capables de grandes choses mais une longue route les attends avant de parvenir en Ro16.

Qualifiés et favoris : les joueurs à suivre

Parmi tous les participants, seize joueurs sont qualifiés directement pour la troisième phase de poule au moyen des sélections régionales. Inutile de dire qu'ils sont donc les meilleurs parmi les meilleurs. Certains sortent encore davantage du lot et peuvent être qualifiés d'avance de favoris pour la victoire finale. Du côté de l'Europe, on retrouve ainsi Serral. Récent vainqueur des WCS Leipzig, le Finlandais a largement dominé les qualifications européennes et arrive avec l'espoir de doubler la mise. Il tente ainsi de copier la saison 2017 de Neeb qui, avec trois victoires lors des épreuves WCS, avait largement dominé la scène foreigner. Il arrive à Austin en tant que champion local et avec l'envie de conserver sa couronne. Deux autres candidats issus de l'ALENA ont les armes pour l'emporter. SpeCial, d'abord, est largement considéré comme le meilleur Terran non-Coréen à l'heure actuelle et enchaîne les top 4 dans le circuit WCS. Il ne lui reste qu'une petite marche à franchir et le trophée sera a lui, Austin en est l'occasion rêvée. Scarlett, enfin, est la dernière candidate majeure. Bien qu'elle puisse sembler moins forte, la reine des Zerg a réussi à atteindre le top 8 de la GSL cette année, ce qui la classe automatiquement dans la catégorie des meilleurs joueurs du monde. Après une performance décevante à Leipzig (elle n'avait pas atteint l'arbre final), la Canadienne tentera de se racheter et de gagner les points WCS indispensables à un séjour à Anaheim, en fin d'année.
 


Qui sera capable de faire tomber Serral après son titre à Leipzig ?
Photo :  Andre Hainke / DreamHack

 

Open qualifier : Pour certains la route sera longue

Lorsque nous citons des joueurs tels que ShoWTimE, TRUE, Snute et Nerchio c’est sans hésitation que nous les inscrivons aux côtés des joueurs du précédent paragraphe. Malgré tout le bien que l'on peut penser d'eux, aucun n'a réussi a atteindre directement le Ro16 des WCS Austin, ce qui les oblige à débuter au Ro64 le 1er juin prochain. Un parcours qui s’annonce éprouvant et qui, au moment des phases finales, pourrait leur coûter cher avec la fatigue accumulée. Bien sûr, aucun de ces hommes ne se voit échouer avant le Ro16, mais d’excellents participants pourront se dresser sur leur route à l’image de Semper, Cham, Harstem, MaNa et bien d’autres. Fort de sa seconde place aux WCS Leipzig, il est difficile de croire que ShoWTimE n’arrivera pas dans l’arbre finale. Snute, TRUE et Nerchio sortent eux d’un début d’année compliqué. Tous les trois ont été éliminés en quarts de finales à Leipzig et peinent à convaincre les observateurs depuis. Cependant, comme nous l’avons dit plus haut, ces trois hommes restent d’excellents membres du circuit foreigner et s’ils arrivent à sortir des phases qualificatives, ils peuvent prétendre au carré final de la compétition.
 


La route jusqu'au Ro16 sera longue pour ShoWTimE.
Photo : Jennika Ojala / DreamHack


 

Les frenchies

On ne nous prendra pas à dire qu'O'Gaming est une boîte un peu chauvine mais tout de même, il faut bien avouer qu'on aime bien nos petits Français. Quel plaisir, donc, d'avoir vu PtitDrogo se qualifier lors du tournoi européen en espérant que Clem et DnS le rejoignent lors du RO16. Le plaisir est augmenté par le fait que cela signifie également qu'il obtient une place qualificative automatique pour la troisième phase de poule. Frais et dispo, et face à des adversaires à sa hauteur, le meilleur joueur français devrait pouvoir se qualifier pour l'arbre final. Mis à part les têtes de série, tous les autres adversaires semblent prenables et Drogo devrait pouvoir faire un bout de chemin dans la compétition et, qui sait, attraper un podium. Le jeune Clem profite de ses 16 ans tous juste atteints pour enfin participer aux tournois WCS. S'il n'a eu que peu d'occasions de montrer son talent à l'international, nul doute que le jeune terran aura à cœur cœur de briller. Bon joueur, DnS a manqué en ce début d'année du petit quelque chose qui lui permettrait d'atteindre les hauteurs des compétitions. Avec une troisième phase de poule à Leipzig et un top 16 à PyeongChang, il ne lui manque cependant pas grand chose et Austin pourrait être l'occasion pour lui de se faire remarquer.
 


S'il ne se trompe pas d'heure, PtitDrogo est capable de grandes choses
 à Austin.

 

Que vous souteniez les joueurs français ou les autres (on ne vous en voudra pas trop), n'hésitez pas à nous rejoindre dès vendredi dès 20 heures, puis samedi à 18 heures et enfin dimanche à 17 heures pour suivre tout le tournoi, en direct sur O'Gaming TV, la TV qui poutre !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.