d

09 avr. 2015 - Floove StarCraft 2

WCS : La Hype à la française

WCS : La Hype à la française

Ce grand week-end est fini, il est temps de nous remettre de nos émotions après cet évènement titanesque que furent les WCS. Pendant 3 jours, Poitiers a fait vibrer le monde de StarCraft 2 au rythme du skill, de la classe et de l’ambiance !

Une mise en bouche des plus excellentes !

Dès vendredi, la crème de la crème était dans les starting-block ! Le groupe A inaugurait cette magnifique scène, en plein cœur de la France, pour voir défiler devant nos yeux les 16 meilleurs joueurs du monde (hors Corée). Je ne vous cache pas que tous les fans de SC2 présents à cet évènement avaient une lueur dans le regard, digne d’un matin de Noël pour un enfant. Après de timides applaudissements pour l’entrée des joueurs, la foule se réveille et clame haut et fort son soutien pour ses favoris, avec notamment ForGG, le plus français des coréens, TLO et Snute, les deux Zerg de Team Liquid, mais surtout FireCake, notre unique représentant français qui jouait un peu plus tard dans la soirée.

Un début calme...

Tout cela a dû se ressentir sur le stream, mais le public était légèrement frileux vendredi au début des phases de poules. Mais l’ambiance n’a cessé d'aller crescendo, le public français assurant sa légendaire réputation ! Les tribunes se remplissaient au fur et à mesure qu’approchaient les games de FireCake, un brouhaha montant de plus en plus fort, assurant le spectacle et l’ambiance. Les « Wouallez ! » étaient lancés, la foule leur donnant écho et amplifiant l’excitation de voir un Français sur une scène française ! Malgré la présence des casteurs anglais sur scène lors des présentations, l’équipe d’O’Gaming animait toute la compétition, en faisant le show devant le public entre les games. Chaque apparition des Français sur l’écran était accueillie par des applaudissement, des cris. Rien que leur présence suffisait à chauffer la salle !

Pomf et Anoss dans la place poulet !

...Pour un samedi exaltant...

Une fois joués les 2 premiers BO3 de chaque groupe, samedi s’annonçait comme une journée chargée ! Sans surprise, la foule acclama ForGG après sa victoire relativement facile face au jeune Serral.

ForGG et son (petit) sourire.

Le public se trouva également un nouveau chouchou, en la personne de PiG ! Le joueur australien, avec sa mascotte, le petit cochon sur la bouteille d’eau, s’est très vite fait aimer et applaudir sur ses moves des plus audacieux. Malheureusement, la force du public ne fut pas suffisant pour réussir à battre MacSed.

Coucou la mascotte !

Puis vient le tour du Zerg de l’équipe Punchline. Les fans de tous les âges présents à ce moment-là acclamèrent FireCake dès son entrée ! La bannière du dernier représentant français suffisait à rendre la foule hystérique ! Applaudissant, criant et scandant son nom ! Son adversaire Mana devait déjà sentir les faveurs du public pour son adversaire. Et l’hystérie ne retomba pas, Mana décidant de faire un proxy 2 gate dans la base principale du joueur Français. Le mouvement de l’overlord, ne voyant pas ce proxy, engendra une réaction intense dans la salle ! Mais ce ne fut rien comparé à la défense exemplaire de FireCake, le GG laissant la foule crier des « FireCake » et applaudir son héros d’un soir !

Un FireCake victorieux et joyeux

Malgré sa défaite contre Polt, le Zerg français a fait de très beaux WCS, et se souviendra probablement longtemps de la ferveur de la foule !

Wouallez !!!

Le clou du spectacle arriva avec le BO3 opposant Bunny à Kane. Le joueur mYinsanity chauffa la scène avant même de jouer en prenant le micro pour dire : « Ce soir, je vais manger du lapin » ! Le canadien, fier de lui, se dirigea vers sa cabine avec tout le public derrière lui !

… et un dimanche renversant !

Dernier jour de compétition, mais toujours autant de games ! La scène, sous l’impulsion d’un arbre de plus en plus serré, se remplissait à vue d’œil au fur et à mesure de la journée. Les quarts et les demi-finales se faisaient en BO5, et la grande finale en BO7. Cependant, Hydra, futur finaliste, expédia TLO dans les cordes en l’éliminant sèchement de la compétition 3-0 . Malgré une défaite pour le joueur Allemand, TLO fut acclamé en sortant de sa cabine par tout le public ! D’une façon générale, tous les joueurs étaient applaudis, peu importe le résultat. Le public français, c’est aussi du soutien psychologique pour les joueurs !

Toute la salle était en effervescence, et l'arrivée de Pomf et Anoss sur scène avant le teamkill de la Team Liquid ne fut pas sans conséquence ! En nous faisant faire le lapin avec nos mains sur nos oreilles pour l'arrivée de Bunny sur scène, le duo de casteurs s’assurait de renforcer la bonne ambiance déjà présente.

"Comment ça les casteurs nous font faire n'importe quoi ?"

Aucune idée si c’est cela qui fit gagner Bunny, mais le Terran remporta son BO5 contre son coéquipier Snute 3 à 1, en se montrant exemplaire.

Pour les demi-finales, Hydra resta sur le même rythme que contre TLO, en remportant son accès pour la finale en éliminant ShoWTimE 3 à 0. Les WCS connaissent alors le premier finaliste. Mais le dernier spot pour la finale se disputait entre Bunny et Polt. Le dernier foreigner montra un niveau de jeu excellent, contrant la plupart des moves de Polt. La moindre unité perdue engendrait des cris ou des applaudissements dans les gradins. La tension était palpable, toute la foule ne vibrait qu’au rythme du match. Polt finira par s’imposer 3 à 2, après 5 games particulièrement serrées. Il se passe sur scène des choses que le stream ne montre pas, les larmes de déceptions de Bunny après cette défaite en font partie. L’émotion du Terran danois fit frémir le public. Malgré la victoire de Polt, toute la foule acclama Bunny, réconforté par les applaudissements et son coéquipier TLO.

Une Finale explosive !

Les deux finalistes sont alors Hydra et Polt, 2 coréens. Le public était partagé, Polt faisant office de favori si on se fiait aux « Poltounet » ou aux « Captain America » qui étaient criés sur scène. Mais un seul pouvait repartir avec ce trophée tant convoité.

Mon précieux!

Cette finale, les joueurs s’en souviendront, mais aussi le public. Une telle ferveur pour notre passion est juste extraordinaire. Tout le monde avait le souffle coupé à chaque attaque, à chaque défense, à chaque parade. Nous ne formions plus qu’un dans la salle, exaltant aux mêmes moments, frémissant sur les mêmes actions, et ses 7 games étaient des plus intenses pour chaque personne présente ce jour-là. Une tension persistante régnait sur tout le public et seule la victoire d’un des deux pouvait nous libérer de ça. Le déroulement, vous le connaissez sûrement déjà, notre Poltounet préféré fait une remontée formidable, avec un mental en adamantium ! Mené 3 à 1, il remporta la finale 4 à 3, face à un Hydra qui semblait totalement perdu mentalement. 7 games de production en flux tendu, d'agression quasi constante. Le Terran fit preuve d’une micro et d’une macro parfaite. Polt remporte donc cette première saison des WCS 2015 à Poitiers. Il fonce vers son trophée dès que le GG fut lâché par Hydra, la foule lui faisant une standing ovation ! Captain America s’accorda même un petit bain de foule histoire de profiter au mieux de l’ambiance survoltée !

La fierté du travail accompli !

Polt peut sourire, il devient le premier triple vainqueur de WCS au monde et l’avenir nous présage que du bon pour le joueur CM Storm !

Cette finale restera dans les esprits : ceux des joueurs, mais aussi du public, du staff, des commentateurs français et aussi anglais. La France est à la hauteur de sa réputation pour les compétitions eSportive. Ce fut un long week-end inoubliable, ponctué de rencontres, de frissons, d’excitation. Toutes ces personnes réunies pour une seule et même passion, c’est tout simplement formidable.

Tout le monde prend la pose !

Nous tenons à féliciter Polt pour son titre, toutes les personnes présentes à Poitiers et sur le Stream ! Tous derrière notre passion ! :)

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

2 commentaires

ZeManiaK
ZeManiaK - 09/04/2015 18h00

gg à tout le crew O'Gaming, car non-joueur/spectateur de SC2 en temps normal, j'ai vibré pour Pol jusqu'à la fin !

Axonefr
Axonefr - 09/04/2015 19h43

Bravo à toute l'équipe. Un peu dommage que le public fut un peu clairsemé. Je mets cela sur le compte de la localisation de l'événement et l'information tardive du cast Ogaming pour le public sur place.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.