d

10 mai 2013 - Nayte Versus Fighting

Week-End Baston : Le stunfest IX

Week-End Baston : Le stunfest IX

Je n’avais pas prévu une news récap' car je ne m’y attendais pas, mais ce tournoi fut une énorme boucherie. Dans le bon sens du terme.

On savait qu’il allait être sympathique, avec la présence de 4 joueurs japonais invités pour l’occasion. On savait que quelques joueurs français allaient se déplacer pour profiter du cadre toujours bien sympathique du festival. Mais les « inscriptions sur place » réservent des surprises : ainsi ce tournoi est devenu l’un des plus gros évènements européens. De quoi je parle ? OK, je reprends depuis le début...

Le bon p'tit event de l’ouest

Stunfest 9ème édition. 9 ans de jeux de baston et de jeux d’arcade/retro, en périphérie de Rennes. Et bien évidemment, une forte présence de Street Fighter 4 depuis sa sortie.

Un petit mot sur le festival en lui-même, car il ne ressemble à aucun autre : C’est un rassemblement arcade/jeux de baston/retrogaming d’origine assez underground. Ici, pas ou peu de stands où l’on achète des goodies, mais plutôt une salle de conférence sur des sujets liés au numérique et aux JV (par exemple : « En quoi l’intelligence artificielle conditionne-t-elle le gameplay et l’expérience du joueur ? » ou encore « Design narratif : les emprunts et les différences de narration entre le cinéma et le jeu vidéo » ) (nan, rigolez pas, c’est vraiment des sujets sympas !), une scène réservée aux superplay, speedruns et autre démontage de jeux, une scène de show principale pour les gros matchs des gros jeux, des tournois d’arcade, de DDR, de la découverte de nouveau/vieux matos, etc. Le tout accompagné d’un parvis au soleil (notez que c’est pas gagné en Bretagne) agrémenté de restaurateurs toujours très roots (vous aimez le bio), typiques et peu cher pour une ambiance LAN. Mixez tout ceci pour obtenir une atmosphère assez unique, et un nombre d’activités propice à la venue de joueurs japonais.

A la cool

La marque de fabrique du Stunfest : les transat. On fight, mais à la cool !

Il y a 2 ans, le festoche avait accueilli Tokido, MOV et RF, tandis que l’année dernière était plus calme, avec un event franco-français. En cet an de grâce 2013, nous avons eu le plaisir de (re)voir :

  • Kindevu, que vous avez dû voir au bataclan lors de d' OGaming 2. Il fait partie des « monstres » de la topanga league japonaise, top 8 sur les 2 derniers EVO. Et pour couronner le tout, il offre à son style de jeu agressif les persos qui vont bien : Cammy, Seth, Yun.
  • Eita, l’un des 3 meilleurs gouki japonais, vainqueur du Shadowloo Showdown, l’un des plus gros tournois du monde. Là, je me rends compte que je suis mal barré avec mon énoncé de palmarès, je ne connais pas tout par cœur !
  • Kyabetsu, autre légende, présent à la topanga league, vainqueur du Tougeki 2009, (feu) le plus prestigieux tournoi japonais, top 16 à l’EVO 2012. Meilleur joueur de Viper de son pays.
  • Misoteru, meilleur Blanka du Japon. Son niveau n’égale que sa discrétion sur la scène, car si on l’a souvent vu en vidéo chez Ken Bogard, et que son talent ne fait aucun doute, c’est aussi un joueur qu’on ne voit jamais en occident, ce qui rend le clash encore plus savoureux. Que vaut sa bête verte en France ?

Avec cette jolie base, on savait que tous les joueurs de talent français, comme Starnab ou Luffy, allaient se déplacer. Mais l’Europe aussi a joué le jeu ! On a ainsi vu débarquer Ryan Hart (Sagat), Problem X (Seth) d’Angleterre ; MBR (Akuma) et Emersion (Claw) de Hollande ; Fasoll (Ibuki) et Nercromina (Cammy) d’Espagne. Résultat, un joli tournoi d’un peu moins de 170 joueurs répartis en 32 poules, qui nous occupera tout le dimanche.
A noter également que la journée du samedi n’avait pas de SF4, le tournoi team 2v2 s’étant déroulé le vendredi. Ce qui semble être une plaie et un mauvais coup des orgas a en fait été une super idée : retrouver un si grand nombre de joueurs doser simplement, pour le fun et sans pression le samedi, a été une expérience très agréable !

Vendredi, première bataille

Les hostilités avaient commencé au tournoi 2v2. Vendredi oblige, seuls les chômeurs et les acharnés pouvaient être là, ce qui a considérablement baissé le nombre de participants.  Sur le papier, l’équipe favorite constituée de Louffy et Ryan Hart (aie) allait donc se friter contre les Japonais, séparés les uns des autres, car en team avec un GSU chacun, pour des raisons de sponsoring.

Je pensais vous écrire tout un roman sur le déroulement du tournoi, mais en fait, on va rester cordial et afficher les logs :

Phoenix/Koukou tuent Eita/Kusanagi en winner : grosse surprise et premier accident pour la team la plus dangereuse du tournoi.

Luffy/Ryan envoient Kyabetsu/Genki en looser dans un match expéditif !

La team Misoteru/Abou meurt, en winner comme en looser, face à Kyabetsu/Genki.

La team Eita/Kusanagi se fait striker par Malé/2pac en looser.

Luffy/Ryan tue Kindevu/Jims en finale winner dans un match d'anthologie.

Kindevu/Jims remonte en grande finale en tuant Kyabetsu/Genki.

Luffy/Ryan re-tue Kindevu/Jims en grande finale.

Dimanche, le solo :

Luffy bat Saunic, une de ses nemesis. Un obstacle de moins !

Starnab envoyé en looser par Cuongster 2 – 0. Le début des galères pour notre Fei Long national !

Cuongster part en looser contre Eita.

Rage Cuisto se prend le rouleau compresseur Eita dans les côtes.

Ryan hart tue Gagapa 2-1 serré : Gagapa avait totalement le match !

Luffy atomise Misoteru, roundless, qui part en looser.

Starnab tue RaGe Cuisto, le Fuerte montant.

Eita envoi Ryan Hart en looser.

Luffy envoit ensuite Kindevu en looser, sans problème !

Starnab continue de remonter les looser en sortant Problem X, off-stream.

Kyabetsu sort Cuongster : fin de la route pour notre français qui a joué 2 jap !

Gagapa venge Cuongster en tuant Kyabetsu assez tranquillement.

Enfin Gagapa perd in extremis face à Kindevu ! La route se termine ici pour lui.

Starnab fini sa route face à Kusanagi.

Puis Kusanagi s’arrête après sa rencontre face à Ryan Hart.

Pour démarrer les matchs de la grande scène, Kindevu bat Ryan Hart.

Finale winner Luffy envoi Eita en looser dans un 2 – 1 bien accroché. On rentre dans la range de la sweep pour ne pas la prendre !

Finale looser Kindevu en découd avec Eita et regagne sa place en finale.

Grande finale Luffy bat Kindevu 3 – 2 dans une grande finale magistrale.

Ce qu'on peut en retenir ?

Simplement que les Japs etaient très forts, mais que Luffy l'était plus. Un Americain disait récemment que jamais un joueur n'avait été aussi dominant sur la scène internationale que Infiltration actuellement : ce joueur n'a jamais fait de tournoi européen. Luffy reste archi dominant dans nos contrées, pour peu qu'il s'entraine avant les compétitions. Et chose intéressante : les 2 dernières fois que luffy a croisé infiltration en tournoi, il l'a battu !

Grrr misoblanka

Super sympathique, Misoteru n'aura pas imposé son Blanka en France.

Ce Stunfest était donc un excellent spectacle, avec un Ryan Hart archi solide, un Gagapa à qui il manque encore un petit peu de solidité pour être le dictator le plus dangereux de la planète, un Kindevu incroyable d'agressivité... Je vous conseille chaudement les vidéos ! J'éditerai cet article dès qu'elles seront sur le Net !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

1 commentaire

Tolki
Tolki - 20/05/2013 19h53

J'ai fait top 8 à Guilty Gear aussi \o\

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.