d

25 févr. 2015 - ZeManiaK League of Legends

Windwalkers : La preview

Windwalkers : La preview

Connaissez-vous la Horde du Contrevent ? Ce roman assez unique (et français) de fantasy, écrit par Alain Damasio, qui fut un best-seller, va être prochainement adapté en film (avec un certain Yoshitaka Amano, designer des premiers Final Fantasy, qui a aidé au design), en comics et en jeu vidéo. À cette occasion, les développeurs ont organisé une rencontre avec la presse et O'Gaming était au rendez-vous pour se rendre compte des ambitions de ce projet qui promet beaucoup. Nom du projet : Windwalkers.

Windwalkers, késako ?

Cette question était légitime : en effet, les premiers trailers et déclarations de l'équipe nous laissaient entrevoir un rogue-like avec des inspirations puisées dans Dark Souls, Left4 Dead et Journey, soit un mélange de super ingrédients mais dont le résultat pouvait laisser perplexe... Heureusement, les développeurs rencontrés ainsi que les images vues nous ont rassurés sur ce point : Windwalkers sera un Action-RPG, où le but sera, comme dans le roman, de survivre dans un monde battu par les vents, comme l'est la planète Vénus. Car oui, le monde de la Horde du Contrevent est pour le moins hostile et des vents soufflent parfois très forts, ce qui oblige le héros et sa Horde à se déplacer contre le vent pour pouvoir partir vers l'Est et remonter à la source des vents, objectif du livre comme du jeu vidéo. Pour cela, le joueur dirigera un personnage, à choisir parmi les trois classes disponibles pour le moment (Le defender, guerrier et protecteur, l'aéromage, à la fois attaquant et support, et le mender, beaucoup plus utilitaire), et sera entouré de sa Horde pour faire face aux vents ainsi qu'aux ennemis qui attaqueront cette dernière, pouvant endurer le vent mais beaucoup moins les assauts des bêtes sauvages, des pirates ou de la Poursuite, cette religion opposée à la vôtre qui veut tout faire pour vous empêcher d'arriver à destination et qui ne vous laissera pas revenir sur vos pas.


Et non, rien à voir avec cette autre faction opposée à une Horde, merci.

Concrètement, les développeurs nous ont confié vouloir réaliser un jeu d'action avec peu de dialogues, basés sur le ludique : j'ai dû les entendre plusieurs fois me répéter que les QTE, les cinématiques et autres moments de non-jeu seraient réduits à la portion congrue, mais avec conviction et l'idée que les joueurs soient amenés à profiter d'une expérience dynamique, décrite par eux comme « à l'opposé des RPG Point'n Click à la troisième personne ». Dans ce monde battu par les vents, qui modèlent le paysage, la progression sera procédurale (le trajet ne sera jamais exactement le même) et la difficulté, réelle : si la Horde meurt, elle repart dans un point de spawn aléatoire assez loin dans le début du voyage. Cela dit, là aussi les développeurs ont bien insisté sur ce point : le jeu ne sera pas impossible, et les points d'exp gagnés par la Horde (ainsi qu'un peu de leur équipement à travers des marchands) pourront être récupérés par leurs successeurs. Par contre, même s'ils ont assuré qu'arriver à destination peut être fait en un run, il faudra probablement plusieurs tentatives avant de finir le jeu, et le challenge reposera sur le nombre de parties nécessaires avant d'arriver à destination : le rogue-like est donc un genre assumé.

Un A-RPG exigeant, « poétique » et coopératif ? Chiche !

Le design du monde et les premières images diffusées sur le Cryengine sont prometteuses mais, de l'avis même des développeurs, le projet, qui est encore très peu avancé, verra de nombreux remaniements à la fois graphiquement et dans le gameplay. Cependant, le côté coopératif du titre a été mis en avant : si le soft sera jouable, appréciable et faisable en solo selon ses créateurs, il recèlera tout son potentiel en coopération, les membres des différentes classes pouvant combiner leurs capacités pour s'entraider ; comme vu dans un des trailers, un aéromage peut amplifier le tir de boomerang d'un defender, le mender peut fortement baisser le cooldown du mage et faire grimper plus haut le defender en deltaplane.

Car une des volontés des développeurs semble être la diversité des phases de gameplay : au-delà du déplacement au sein de la Horde, qui se comporte comme un tank protecteur de 8 joueurs, il sera possible et même indispensable de détacher un ou deux membres pour récupérer de la nourriture, des objets, explorer (nous n'avons pas ici un open world, les joueurs devant progresser dans un sens précis mais dans leur progression, l'exploration est permise), ou faire du deltaplane pour atteindre des points inaccessibles sans. Cette richesse permettrait de différencier l'expérience de jeu en fonction de la classe adoptée. D'autant que le multiplayer pourrait permettre à 4 joueurs au moins de progresser ensemble.


Un projet de jeu où seul, on ne peut pas avancer, et si on n'avance pas, on meurt.

De bien belles intentions, mais quid du résultat ?

Eh bien, pour l'instant, le résultat attendra un peu car l'équipe n'en est qu'au début et, de leur propre aveu, pas mal de choses vont changer et/ou être affinées. Le kickstarter qui a été lancé (que vous pouvez backer ici : https://www.kickstarter.com/projects/forgeanimation/windwalkers-the-game) ne sera probablement pas complété mais les développeurs n'ont pas essayé de nous enfumer : leur but est de fédérer une communauté, de compter les fans et de faire parler du projet pour ensuite aller négocier, la négociation étant d'autant plus facile que beaucoup de gens backent sur Kickstarter (qui arrive dans quelques mois en France, le timing n'est donc pas très bon), et le projet devrait aboutir avec ou sans Kickstarter, puisqu'il s'intègre dans un plan transmédia avec le film et les comics. En règle générale, les développeurs n'ont pas caché leurs ambitions élevées mais aussi le fait que leurs contraintes pourraient in fine freiner le nombre d'items trouvables à modéliser, les classes à développer (et leurs animations), etc.

Pour être honnête avec vous, plusieurs membres d'O'Gaming, dont votre serviteur, ont été enthousiasmés par l'univers comme par les prémisses de ce jeu vidéo, qui plus est développé par des Français dans un studio français à Aix. Certes, il faudra voir d'ici un an plus de gameplay pour juger de tout ça. Ici, c'est comme si un chef cuisinier vous avait montré sa recette, les ingrédients qu'il utilise et ceux qu'il voudrait, puis avait lancé le four et préparé les sauces. On a l'eau à la bouche, mais le fumet ne nous est pas arrivé aux narines et on est encore loin de goûter. Du coup, et comme parler du projet l'aide déjà pour sa visibilité, je vous invite à aller voir la page des updates de ce jeu : http://forge-animation.com/kickstarter-windwalkers-game. Ce projet part sur de très bonnes intentions et les vidéos déjà montrées confirment tout cela ; le temps nous dira si ces promesses se concrétisent. Au vu de la passion des développeurs (dont un est venu parler du jeu dans le Oh My Trailer du 23 février), l'espoir est permis.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

3 commentaires

Kantyk
Kantyk - 25/02/2015 12h54

Ne pas oublier de lire le livre au passage. Une œuvre unique, où les mots et les concepts prennent vie (littéralement), et rivalisent de dangerosité avec les éléments déchainés d'un monde sans merci.
Une expérience a essayer, tout comme le sera, je l'espère, ce jeu vidéo.

ZeManiaK
ZeManiaK - 25/02/2015 14h26

Erf j'ai parlé du livre en intro sans citer l'auteur, j'ai réparé l'oubli. Merci Kantyk

Smyrno
Smyrno - 26/02/2015 14h25

Merci pour cette news, j'en avais pas entendu parler. Le livre est vraiment excellent, j'espère que les projets d'adaptation seront à la hauteur. J'ai hâte !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.