d

06 mars 2013 - Kere StarCraft 2

Wings of Liberty Ending : MarineKing

Wings of Liberty Ending : MarineKing

Éviter un fourbe baneling quand on contrôle une belle grappe de marines, ça n’est pas une mince affaire. Aujourd’hui, nous faisons donc un zoom sur celui qui a élevé le split d’unités au rang d’art : MarineKing.

Vous venez de vous farcir les presque 3000 mots du portrait de NesTea et vous voulez vous préserver pour celui sur Stephano ? Bien bien bien... Pour ne pas épuiser vos dernières ressources cérébrales, on va faire court aujourd’hui tout en parlant d’un des monuments de la scène Wings of Liberty, ce petit Terran à lunettes très chouette.

Passeport

Nom : Lee Jung Hoon

Âge : 19 ans

Nationalité : Corée du Sud

Race : Terran

Équipe : Prime

Falsification de passeport pour monter à bord

Lorsque sort Wings of Liberty, un petit nouveau fait grandement parler de lui. Son nom ? BoxeR ! Vous vous dites alors que j’ai glissé par accident une cuillère de chartreuse dans mon café, mais non. Il s’agit en fait d’un petit rigolo, fan de l’Empereur mythique de Brood War qui lui a piqué son nom. Et il joue bien !

Le problème pour lui c’est que le vrai BoxeR arrive aussi sur le jeu. Les fans différencient le vrai du faux en donnant alors le sobriquet de FakeBoxer puis FoxeR à celui qui deviendra MarineKing. C’est une manière comme une autre de se faire un nom et ça a marché.

Membre de l’équipe Prime dès le départ sur SC2, ce petit bonhomme a commencé sa carrière de gamer sur Brood War chez MBCGame avec MC en coéquipier.

Sur SC2, il montre tout de suite un gros talent et se retrouve parachuté dans la seconde GSL. Il est jeune et pas attendu aussi haut dans la compétition même s’il campe les premières places du ladder coréen. On se retrouve alors dans une situation cocasse avec deux BoxeR dans un même tournoi. Le faux, MKP, est dans le Groupe A et y fait mal. Il élimine notamment le tenant du titre FruitDealer. En demi-finale, il écrase RainBOw et espère bien retrouver le vrai BoxeR en finale. Malheureusement pour lui, c’est NesTea qui passe en finale après avoir ravagé le pauvre Empereur. Le faux BoxeR est donc plus haut dans cette GSL que le vrai : tout un symbole. NesTea aime bien rigoler, et s’offrir deux BoxeR de suite pour gagner une GSL, c’est assez marrant. Dommage pour MarineKing qui s’incline.

Le Terran montre déjà de grosses qualités de microgestion et un gout prononcé pour le marine, l’unité phare de la race Terrane. Il est à cette époque le joueur phénomène sur la scène, paradoxalement plus que ceux qui gagnent les tournois. On lui propose alors de devenir OptimusPrime en hommage à Transformers mais MKP refuse : il n’a pas gagné et ne prendra ce nom qu’avec un titre en poche.

Il devient alors MarineKing.

Copilote MKP, le Poulidor aérien

Cette anecdote autour de son nom n’est pas la seule chose qui démarque le jeune Terran : il perd toujours en finale ou alors se fait éliminer par le futur vainqueur. C’est un peu le Poulidor du jeu.

En novembre 2011, après sa défaite en GSL #2, il perd de nouveau en finale du All-Stars Invitational de GOM.TV, contre Kyrix.

Lors de la GSL #3, il se fait sortir par le futur champion MC.

C’est la même chose lors du Gainward SC2 Tournament où il perd en demi-finale contre Mvp, titré un match plus tard. En janvier 2011, le Code S fait son apparition et MKP continue d’être maudit. Exceptionnel tout le tournoi, il se fait de nouveau retourner en finale par Mvp (4-0).

MarineKing prend un coup derrière la tête. Il rate complètement la GSL de mars et récupère sa place en Code S grâce aux Up&Down. Pas terrible. Il nous refait le même coup en mai et sort MMA pour s’assurer difficilement une place dans l’élite. MKP connait une période délicate d’autant qu’en avril, il a encore perdu en finale d’un tournoi, la GSL World Championship, contre Mvp toujours.

Il se venge alors sur le ladder, notamment en Ligue Grand Maître où il occupe les avant-postes avec plusieurs comptes.

Arrive alors la GSL Super Tournament. MKP veut la gagner ! Il ne va quand même pas finir second éternellement ! Eh bien non, puisqu’il échoue en demi-finale contre MMA.

De modestes titres dans les bagages

L’idylle entre MKP et la GSL tourne mal. En juillet 2011, le Terran se rate et tombe en Code A ! Il va donc rater son premier Code S. Pour oublier tout ça, il gagne son premier titre, la FXOpen Invitational Series 4. Il faut bien l’avouer, ça n’est pas terrible. Le Terran garde donc cette image d’éternel second, comme YellOw sur Brood War.

En octobre, il gagne un tournoi déjà plus prestigieux, l’Arena of Legends contre DRG, son nouveau grand rival. Malheureusement pour lui, ça n’est pas une GSL, ni une MLG. MarineKing est néanmoins une des plus grandes stars du jeu. Sa venue à l’ESWC à Paris est un événement.

Si la GSL lui résiste, il est temps alors de se frotter à l’épreuve reine aux USA, la MLG. Il s’envole donc pour Providence, mais se fait battre en winner et en loser par le sympathique sC. 

Hôtesse de l’air de la MLG

Providence n’a été qu’un accident pour le Terran. En 2012, il va faire de la MLG son nouveau terrain de jeu, s’opposant systématiquement à DongRaeGu. En février, il s’impose face au Zerg lors de la MLG Winter Arena. Le mois suivant, il confirme sa grande forme en remportant contre le même joueur la MLG Winter Championship, son premier titre vraiment marquant. C’est le premier joueur à gagner deux MLG de suite. Il est alors considéré comme le meilleur joueur du moment avec DRG.

En avril 2012, DRG prend sa revanche et prive MKP d’un triplé en finale de la MLG Spring Arena #1. Peu importe, il vient d'offrir une GSTL à son équipe en gagnant la très controversée finale contre StarTale. En mai, il se fait surprendre par Alicia qui le prive d'une nouvelle finale de MLG. Il termine troisième après de superbes parties, notamment contre Stephano.

MKP fait alors une pause MLG pour se concentrer sur le tournoi phare qui lui échappe toujours : la GSL. Malheureusement pour lui, il ne sera pas récompensé. C’est pourtant le seul joueur à réussir à atteindre le Top 16 à chaque Code S de l’année 2012. Il ira même à deux reprises en quart de finale. On est donc loin du MKP finaliste. La GSL le boude malgré ses efforts.

À côté de cela, MarineKing n’a pas été très performant lors de la seconde partie de l’année 2012. Il ne se qualifie pas pour les WCS Korea et en OSL, il sort discrètement en prenant la troisième place de son groupe derrière DRG, toujours lui, et Rain, la révélation et futur vainqueur.

Heureusement pour lui, 2013 commence mieux. Il sort de son groupe à Iron Squid II, derrière Scarlett mais devant Brown et le redoutable TaeJa. HerO est favori en huitième de finale, mais le Terran survole le match pour réitérer la performance en demi-finale contre un MC balayé. C’est donc Paris qui attend le Terran. Au Palais des Congrès, seul non-Zerg, il reçoit une acclamation du public absolument incroyable. On y découvre un mec très attachant et fun, un des Coréens les plus sympathiques que j’ai pu croiser sur la scène.

Paris ne lui réussit pas néanmoins. Life l’écarte sans soucis avant que NesTea lui inflige une sévère correction. Il était dans le Top 4, vainqueur de grands joueurs, preuve que MarineKing n’a point à rougir de son parcours.

Aux portes du terminus Wings of Liberty

En participant au dernier Code S de Wings of Liberty, MarineKing a fait pleuvoir des records. Il fait partie des quatre joueurs à avoir participé au premier Code S et au dernier Code S de cet épisode du jeu (avec MC, NesTea et Leenock). Il est surtout devenu également le seul joueur à n’avoir jamais quitté la GSL depuis la création du Code S, puisque Genius et Mvp ont échoué au dernier moment.

Lors de cette GSL, MKP a perdu au second tour, tombant en Code A où il s’est fait surprendre par le très bon YoDa. Il a donc été contraint de jouer les Up&Down, qu’il a gagnés devant Stephano.

Et Heart of the Swarm alors ? MarineKing y joue beaucoup déjà et il a réitéré la petite histoire du vol de nom ! En effet, un joueur nommé KTFlash est arrivé directement en tête de la ligue Grand Maître mondial avec un ratio de victoires absolument dingue. On découvre alors qu’il ne s’agit pas du célèbre Flash, mais encore une fois de ce coquin de MarineKing !

Casier judiciaire

Franchement, cette partie du dossier ne m’est utile que pour les Foreigners. Il n'a pas brulé une voiture MKP ? Falsification d’identité sur le ladder parce qu’il est fan des plus grands, ça fait léger.

Distinctions

• Novembre 2010 : Finaliste GSL

• Novembre 2010 : Finaliste du All-Stars Invitational de GOM.TV

• Janvier 2011 : Finaliste GSL

• Avril 2011 : Finaliste de la GSL World Championship

• Juin 2011 : Demi-finaliste de la GSL Super Tournament

• Juillet 2011 : Vainqueur des FXOpen Invitational Series #4

• Octobre 2011 : Vainqueur de l'Arena of Legends

• Octobre 2011 : Troisième de l'ESWC

• Décembre 2011 : Sujet d'un article sur CNN

• Janvier 2012 : Demi-finaliste du Kings of Kong

• Janvier 2012 : Finaliste des FXOpen Invitational Series #5

• Févier 2012 : Vainqueur de la MLG Winter Arena

• Mars 2012 : Vainqueur de la MLG Winter Championship

• Avril 2012 : Finaliste de la MLG Spring Arena #1

• Décembre 2012 : Vainqueur de la Numericable M-House Cup

• Janvier 2012 : Seul joueur à n'avoir raté aucune GSL depuis la création du Code S

• Janvier 2012 : Quatrième d'Iron Squid #2

L’avis de la compagnie « Wings of Liberty Ending »

« MarineKing est un phénomène. Aussi doué qu’attachant, il n’a pas encore le titre coréen qu’il mérite amplement. »

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

8 commentaires

Upcios
Upcios - 06/03/2013 19h22

Encore un très bon dossier ! Maintenant on attend Stephano avec impatience ! xD

DeriveD
DeriveD - 06/03/2013 19h31

Il a finit 4ème à l'IronSquid 2, et non #3, c'était Nestea ça!

chakaa
chakaa - 06/03/2013 19h36

le casier judiciaire de steaphano est asse grand pour tous le monde ^^

Graven
Graven - 06/03/2013 20h02

S'il y a bien un joueur que j'ai hate de voir sur HOTS c'est MKP !

Frakkofff
Frakkofff - 06/03/2013 20h34

Encore un qui nous a fait crier au palais des congrès (On est à 2-0 pour Life qui tente à nouveau l'agression rapide et MKP manque de nous refaire un cc directement sur sa B2!! :D). Alors comme ça c'est lui le KTFlash de hots!!! :D Merci Kere de l'avoir finalement inclus dans ton dossier ;) 

Coxman
Coxman - 06/03/2013 20h40

PROCHAIN DOSSIER

Wings of Liberty Ending : KERE
Chestnut
Chestnut - 07/03/2013 11h31

N'être jamais sorti de la GSL sous WoL avec un seul code A, c'est beau quand même, ça montre bien toute la qualité de ce joueur, dommage qu'il manque de réussite sur la fin des tournois.

Keynybale
Keynybale - 07/03/2013 17h52

Il s'incline peut être en demi finale de l'Iron Squid contre Life, mais après nous avoir livré le plus beau split de marines jamais vu (CF game 3)...  :)

Super ces articles, merci!

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.