d

28 févr. 2013 - Kere StarCraft 2

Wings of Liberty Ending : PartinG

Wings of Liberty Ending : PartinG

Le Président Protoss MC a du souci à se faire. De jeunes pousses arrivent pour lui chiper sa couronne. Si Squirtle, Creator ou Seed ne sont pas encore au sommet de l’Everest, il y en a un autre qui vient d’enfoncer son piolet dans les hauteurs du jeu : PartinG.

Très discret pendant longtemps, PartinG n’avait pas de temps à perdre fin 2012. Conscient que son compte en banque ne lui permettrait pas d’inviter Hyuna au restaurant, il a passé la vitesse supérieure, terminant l’année avec le plus gros porte-monnaie et en plaçant ses lunettes dans le Top 3 des meilleurs joueurs.

Passeport

Nom : Won Lee Sak

Âge : 18 ans

Nationalité : Corée du Sud

Race : Protoss

Équipes : fOU, puis FXOpen, StarTale et enfin SK Telecom T1

Plan de vol d’un Protoss qui prend son temps

PartinG amorce sa carrière de pro-gamer très jeune. C’est le clan fOU qui l’a découvert, lui offrant son premier contrat. Lorsque cette équipe s’est fait avaler par FXOpen en juillet 2011, PartinG a suivi le mouvement sans broncher. Le petit n’avait encore rien prouvé. Il apparait dans quelques cups hebdomadaires, mais personne à l’époque ne se dit qu’un jour, il posera ses fesses sur bien des visages.

Puisqu’il n’est pas un indispensable de FXOpen, ils le laissent partir dans l’anonymat le plus complet chez une rivale qui monte : StarTale. Oh l’erreur !

C’est dans l’équipe sponsorisée par Redbull et aux côtés de partenaires comme July ou Bomber que le petit PartinG progresse. Il apprendra beaucoup des Protoss de l’équipe, AcE et surtout Squirtle, un sacré morceau en pleine ascension.

GSL à la vitesse du son

Lassé par les weeklys, PartinG se lance corps et âme dans la GSL. En novembre 2011, il accède au Code A après avoir battu Tree et surtout BBoong dans l’infâme Code B. PartinG veut se faire une place dans l’élite. Pour ses débuts, il réalise un fabuleux parcours qui ne passe pas inaperçu. PartinG s’est fait un nom ! Il s’impose contre le pauvre TOP, puis contre Clide et s’offre enfin Killer pour se qualifier directement en Code S.

Le Protoss découvre donc la division la plus classe de SC2 en janvier 2012. Son année !

Pour ses débuts en Code S, il est loin d’être favori dans un groupe délicat où Puzzle et NaDa sont favoris. On se doute aussi que Keen va y faire mal. Il n’en est rien, le patron a 17 ans et il porte de grosses lunettes sur le plateau de GOM.TV. PartinG se balade, s’imposant contre Puzzle puis NaDa dans la finale du groupe. La révélation a fait son taf. Il peut s’arrêter là, on ne va pas lui en vouloir.

Au second tour, il a un groupe horrible avec deux vainqueurs de GSL (MC et Jjakji) et un énorme Terran (GanZi). Alors que StarTale s’attend à son retour et lui a déjà préparé un bol de lait chaud, PartinG continue de surprendre tout le monde. MC est au-dessus, mais pas les autres et PartinG atteint alors les quarts de finale du Code S pour sa première participation. Le coquin. Notons que son match contre MC était fabuleux, avec un duel de microgestion de Stalkers très marquant.

Comme SC2 n’est pas un conte de fées, PartinG doit bien tomber à un moment donné. La chute est douloureuse. C’est DongRaeGu qui l’expulse de l’appareil sans parachute. 3-0. Fin de l’aventure, mais quelle aventure !

Lors de la saison suivante, PartinG est attendu, surveillé et même craint. Belle évolution. Ses adversaires sont prévenus, mais ça ne change rien. PartinG éclate Polt et ForGG (il n’avait pas encore tourné le dos à la GSL). Hop, premier de son groupe. Au second tour, il continue sa douce ballade en trucidant TheStC et MarineKing. Oz l’attend en quart de finale. PartinG ne s’arrête pas devant le pauvre joueur Fnatic qui prend 3-0.

Il faudra sortir l’artillerie lourde pour sortir le Protoss. Mvp se positionne alors devant lui en hurlant « vous ne passerez pas » et PartinG n’est pas passé.

Une demi-finale de Code S pour sa deuxième participation, c’est quand même le top de la classe.

PartinG / MKP, amis / ennemis

Dans la foulée, PartinG fait mumuse avec ses copains de StarTale en GSTL. Après avoir perdu son match en demi-finale contre l’équipe MVP, il est aligné à Las Vegas, lors de l’IPL#4, contre Prime. Il s’impose alors contre Maru et BBoong, obligeant l’équipe adverse à aligner le patron, MarineKing. PartinG lui met la misère, pour parler concrètement.

Le Protoss s’envole vers la victoire et là, déconnexion. Internet a lâché. On s’attend à ce que PartinG reçoive très logiquement la victoire, mais à la surprise générale, les organisateurs demandent à rejouer le match. PartinG s’incline, MKP s’envole, StarTale perd la finale.

C’est un des choix les plus controversés de l’histoire des compétitions SC2 et PartinG en a été la première victime.

Nous sommes en avril et le Protoss veut sa revanche.

"Oups, l'internet est cassé."

En juin, il retrouve MarineKing sur sa route en Code S. Non seulement, PartinG ne gagne pas, mais il se fait éliminer par le Terran et tombe en Code A. Il n’y a pas de justice, ma pauvre Lucette. C’est le premier faux pas de PartinG en GSL. Dans la seconde division, il réalise néanmoins un parcours parfait et retrouve sa place dans l’élite en sortant Tree, Killer et aLive.

Le beau voyage des WCS

L’été arrive. PartinG ne se laisse pas déconcentrer par l’invasion des mini shorts dans les rues de Séoul et il se focalise sur les WCS, moins sexy mais pouvant lui faire gagner gros. Il est qualifié pour l’édition coréenne du tournoi de Blizzard grâce à ses points GSL et il fait mal. Il s’impose contre sC, aLive, Curious, Seed mais perd en finale du Winner Bracket contre son coéquipier Squirtle.

Il lui reste une chance néanmoins de retrouver la grande finale, mais il ne la saisit pas et perd contre Creator. PartinG termine donc troisième des très relevées WCS Korea, une grosse performance.

Aux WCS Asia, il s’offre MacSed, Curious, RorO mais perd contre HerO. Tombé dans le Loser Bracket, il s’impose contre Curious (encore, le pauvre Zerg), puis herO et obtient sa revanche contre HerO (l’autre, celui de TL) pour accéder à la grande finale. PartinG touche du doigt son premier titre, mais le joueur de la KeSPA Rain lui tape très vite sur la main en lui disant « pas touche ».

Rain l’écrase alors avec une dernière partie absolument humiliante, où le joueur SK Telecom T1 passe de la B1 à la B2 avec des Stalkers Blink, rendant fou le pauvre PartinG.

Une super star à bord

Bon, si on suit un peu la progression, PartinG a terminé troisième en Corée, second en Asie, il devrait donc gagner les WCS Monde. En effet. PartinG triomphe, mais sa victoire a un goût amer. Il s’impose en effet au détriment de Creator en finale, mais sans avoir battu d’autres Coréens sur sa route. C’est pas très classe.

Blizzard le dresse néanmoins au rang de meilleur joueur du monde avec ce titre, lui qui n’a jamais gagné de GSL, de MLG ou de ZOTAC (oups, désolé). PartinG oublie vite ce détail lorsque Mike Morhaime lui remet un chèque de 100 000 dollars, la plus grosse somme reçue par un joueur au terme d’un tournoi.

Deux semaines après, PartinG est aux WCG Monde. Il y est un peu arrogant, annonçant qu’aucun joueur ne peut le battre. Le pire, c’est que c’est vrai. Il s’y impose au détriment du Français Adelscott. 25 000 dollars de plus dans la banque du Protoss qui termine l’année en tête du classement des joueurs ayant gagné le plus de pépettes en tournois.

Et la GSL alors ? Lors de la dernière édition de l’année 2012, il passe le premier tour, mais perd au second face à Polt et le futur champion Sniper.

PartinG conclut son année avec la Blizzard Cup. Il termine second de son groupe derrière Leenock mais devant DRG, HerO et Mvp. C’est déjà sacrement joli. PartinG confirme un peu plus son talent. En quart de finale, il élimine dans la douleur viOLet 3-2. On s’attend alors à un massacre en demi-finale face au tenant du titre de la GSL, Sniper.

C’est en effet le cas, mais pas dans le sens que l’on imaginait. Avec son push immortels qu’il effectue à trois reprises, PartinG humilie un Sniper désemparé.

En finale, il fait la même à Life lors des deux premières manches. L’histoire va nous apprendre que Life n’est pas Sniper. Agacé, son jeune coéquipier chez StarTale remonte délicatement ses manches et sort alors le grand jeu. PartinG s’incline 4-2.

Il termine donc bien l’année 2012. Il est riche et perçu par beaucoup comme le meilleur. Il gagne d’ailleurs quelques titres. Ok, PartinG est surement le meilleur Protoss de l’année 2012, mais le meilleur tout court, ça, il ne faut pas exagérer. Il n’a jamais gagné en GSL, sort assez peu de Corée et a perdu deux grosses finales.

Pour son incroyable ascension, il mérite néanmoins d’être de la partie dans ce dossier « Wings of Liberty Ending ». Puisque 2012 correspond à un tiers l’aventure SC2 et que PartinG est l’un des 2-3 héros de cette année, faites donc le calcul !

Aux portes du terminus Wings of Liberty

Héros réclamé, PartinG a quitté StarTale début janvier. Annoncé partout, et surtout chez EG après avoir été vu sur le stream de ThorZaIN, PartinG a créé la surprise en rejoignant l’équipe de la KeSPA, SK Telecom T1. C’est LE dernier gros transfert sur SC2. Il a maintenant pour coach BoxeR et pour coéquipier FanTaSy, Bisu et Rain. PartinG est devenu un des joueurs les mieux payés de la planète par la même occasion.

"Je dois vous appeler Coach BoxeR ou Empereur BoxeR ?"
"Empereur Coach, ne nous compliquons pas la vie."

Le début d’année 2013 n’a pas été très heureux pour lui. A trois reprises on le voyait plus loin et il s’est fait surprendre à chaque fois. Grand favori face à NesTea en huitième de finale d’Iron Squid II, il se fait battre par un papy magicien. Aux IEM Katowice, ses premiers IEM, il perd bêtement en demi-finale contre Dream 3-1. En GSL, il sort Life d’une façon magistrale puis se fait totalement no-match par Curious en quart de finale. Il passe donc sur Heart of the Swarm et se prépare pour la prochaine MLG.

Casier judiciaire

PartinG a l’air un peu arrogant, mais il est jeune, on lui pardonne !

Distinctions

• Février 2012 : Top 8 GSL Code S

• Mai 2012 : Demi-finaliste GSL Code S

• Août 2012 : Troisième des WCS Korea

• Octobre 2012 : Second des WCS Asia

• Novembre 2012 : Vainqueur des WCS Monde

• Décembre 2012 : Vainqueur des WCG

• Décembre 2012 : Finaliste de la Blizzard Cup

• Janvier 2012 : Demi-finaliste des IEM Katowice

• Février 2012 : Top 8 GSL Code S

L’avis de la compagnie « Wings of Liberty »

« PartinG symbolise parfaitement le sang neuf Protoss. Il est très doué même s’il abuse des stratégies un peu pétées. Il fait partie des joueurs les plus à suivre. »

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

5 commentaires

Goji
Goji - 28/02/2013 19h48

P6h9b.gif

Réaction de Parting après la lecture de l'article... :)

Je me demandais si vous alliez mettre Squirtle (pour sa finale) ou Parting (pour son ascension). Impatient de le voir en PL !

GL999
GL999 - 01/03/2013 01h00

Mon joueur préféré <3 ... Merci Kere <3

A noter cependant que la première game vs Life en finale de la Blizzard cup il gagne sur un opening stargate et non un 7G... 

De plus il faut souligner qu'il a fait un joli Ro8 en OSL à la fin de l'été mais se fait battre par sa bête noire Rain...

PartinG a marqué 2012 sur différents aspects et à différents moments...

Début de 2012, pour sa première GSL il fait parler de lui en marchant sur le code A pour arriver en code S, à la suite de quoi il parvient en Ro8... Il échoue alors vs DRG futur vainqueur, mais pour ne revenir que plus fort la saison suivante. En effet il échouera cette fois-ci en Ro4 vs MVP, futur vainqueur à nouveau... Mais PartinG fait beaucoup parler de lui pour son PvT qui est impressionnant, on le surnomme alors "terran killer" et on lui donne la réputation de meilleur PvT du monde. Ses confrontations vs MKP sont la quintessence de la micro...

On arrive alors à la finale de la GSTL S1 2012: Startale vs MKP. Maru met le premier point pour Prime. Startale fait appel alors à son "terran killer". PartinG se défait de Maru puis de BBong. MKP entre en scène. Il reste sur 2 victoires en MLG et malgré le fait qu'il ne perf pas en GSL il se bataille avec DRG pour la place de meilleur joueur du monde. Cette quatrième game de finale de GSTL qui voit se confronter le meilleur TvP et le meilleur PvT est somptueuse, intense, serrée, les 2 joueurs se rendent coup pour coup allant dans un sens puis dans un autre, les storms de PartinG jaillissent de nul part, sa gestion d'armée est impeccable  MarineKing est au sommet de son art, sa micro gestion est hallucinante, ses splits et son kite étaient à pleurer... Alors qu'enfin PartinG semble avoir pris un avantage conséquent, la déconnexion de MKP survient, accompagnée par la clameur du public à bout de souffle. Le public se met alors à scander "We want LAN". La rencontre a finalement été reconduite. MKP n'en demandait pas tant et remporte la revanche puis aligne allègrement Bomber Squirtle Curious pour offrir la victoire à Prime. Cette finale et cette rencontre entre MKP et PartinG restera dans les annales pour la grande controverse engendrée, le résultat de la finale étant biaisé.

PartinG ne brillera pas la saison 3 de GSL éliminé en Ro32 par MKP après avoir perdu de peu vs Symbol. La saison suivante par Leenock alors qu'il l'avait battu dans le premier BO3 et Seed. Il parviendra cependant à terminer 3ème des WCS Corée mais en concédant 2 défaites en PvP contre Squirtle et Creator. De plus il accédera au Ro8 de l'OSL, tombant contre un Rain impassible. Mais PartinG fera peu parler de lui à ce moment-ci, MC, Seed, Creator, HerO, Rain lui volant la vedette.

PartinG est monstrueux en PvT depuis le début d'année, cependant son PvP et son PvZ lui portent préjudice à de nombreuses reprises, n'étant pas au niveau. A cette période-là PartinG néglige grandement le PvP, il pensait que le MU n'était qu'affaire de chance et avouait ne pas le travailler. A la fin de l'été l'échéance des WCS Asie se rapproche. Un grand changement va s'opérer chez PartinG. Tout d'abord il s'arme d'un push (certes trop fort) immortal divin, qu'il travaille énormément à force d'entrainement, il en enchaîne plusieurs dizaines sur ses coéquipiers et dira plus tard en interview juste après avoir all-kill LG-IM: "In practice matches, I've performed around 70 Immortal timing attacks, and I have never seen anyone block one. There are no Zergs who can defend against my Immortal rush in Wings of Liberty.".  Le PvZ de PartinG devient alors bien plus effrayant, mais pas seulement. En effet il va se mettre à travailler d'arrache-pied le PvP pour les WCS Asie, et sa fébrilité dans le MU s'est envolée. J'ai tendance à penser que la force de Rain dans le MU l'a influencé. PartinG déroule vs MacSed Curious Roro mais chute dans le WB contre HerO, ce n'est que partie remise. Il sort Curious dans le LB et s'offre le luxe d'éliminer coup sur coup herO et HerO, pour chuter en finale à nouveau contre un Rain impérial après leur rencontre en OSL. Mais PartinG en sortira grandi.

Aux WCS World PartinG alignera Socke Illusion Scarlett Suppy Sen Creator. Suppy aura été le plus proche de faire chuter PartinG par son jeu intelligent et son très bon niveau à cette période-ci avec notamment une très belle game où il contrera l'immo all-in de PartinG. En finale PartinG va littéralement éclabousser de sa classe le malheureux Creator au terme d'un magnifique BO7 de PvP. 

PartinG est décidemment un autre joueur après cette victoire. Il s'envolera pour les WCG qu'il remportera sans trop de difficulté, puis remportera la MLG Tournament of Champions en corrigeant Life, SoO et Rain respectivement 3-0, 3-1, 4-1. S'ensuit l'Iron Squid 2 dans lequel il bat Lucifron et MC et, malgré un faux pas vs Nestea qui aura contrecarré son plan de jeu savamment, PartinG arrive sereinement à la Blizzard Cup qui clôturera l'année 2012. 

PartinG sort second de son groupe en battant DRG, MVP HerO et s'inclinant seulement 1-2 contre Leenock. On notera une très belle troisième game vs DRG. En Ro6 PartinG est le seul non zerg, et fait face à Violet qui est dans la forme de sa vie lui aussi, brillamment sorti second de l'IPL5. PartinG et Violet livrent un des plus beaux BO5 de PvZ de WoL, dans lequel PartinG se sort miraculeusement après avoir été mené 2-1 par un rush mothership et une 5ème game de folie. PartinG continue de faire vivre la flamme protoss, et terran par procuration, et se présente contre un Sniper brillant lui-aussi, après sa victoire en GSL et après avoir terminé son groupe de Blizzard Cup en tête. Sniper est donné favori, il a la réputation de toujours faire tomber le favori du public, et doit assumer le dur surnom de "fun killer".

Pour bien comprendre cette rencontre il faut se replacer dans le contexte. PartinG n'a pas sorti un seul push immo de la MLG ToC et de la Blizzard Cup et a vaincu ainsi Life SoO DRG Violet. PartinG a déclaré en interview avant la rencontre contre Sniper qu'il pensait que le push immo était essoufflé et qu'il n'était plus d'actualité. Sniper étant le dernier à l'avoir contré en GSL, tout le monde s'attendait à un gros choc et à des macro games endiablées comme contre Violet. Il n'en a rien été. Dans la première game Sniper part très très greedy, tombant complètement dans le piège PartinG. PartinG quand à lui part sur son fameux push et force le "gg" de Sniper dès que ce dernier voit arriver PartinG. Sur la deuxième Sniper part plus safe mais pas assez, il ne s'attendait pas à ce que PartinG reparte sur le même push, et doit s'incliner assez facilement. Sur la dernière, bien qu'il s'y attende, PartinG parvient à percer les défenses du zerg et remporte le BO3, 3-0. Sniper est abattu, cloué sur son siège, pétrifié. Les commentateurs et observateurs aussi il faut bien l'avouer. Personne ne s'attendait à ça après les interviews d'avant match et le Violet-PartinG. La question qui se pose alors est: qui peut stopper PartinG? La réponse est bien évidemment Life. Lors de la finale, PartinG remportera la première game sur un opening phoenix, la seconde sur son 7G. La troisième est à nouveau un 7G mais Life tient. Life remportera cette finale pourtant mené 0-2, en se montrant supérieur, la finale aura montré du gros niveau de jeu même si elle n'égale pas le MMA vs DRG de l'édition précédente.

Pour approfondir:

games:

http://www.youtube.com/watch?v=Ou6mCSJXOq0&list=PL93E56CB077923137&index=173 PartinG MKP un grand classique, les plus grosses storms que j'ai vues. (Terran sensible s'abstenir)

https://www.youtube.com/watch?v=x7sPXlUHA0c PartinG's highlight quelques actions de PartinG en PvT

http://www.youtube.com/watch?v=YlaqzUjmbiA parting vs MKP GSL 

http://www.youtube.com/watch?v=J2b4ZAqHbbU MC vs PartinG micro battle GSL
https://www.youtube.com/watch?v=KKTdAQXAvoI PartinG vs Creator finale WCS magnique PvP (A voir surtout G4&5)
https://www.youtube.com/watch?v=C5SH8HffPkk PartinG vs MKP finale GSTL S1 ma game préférée
http://www.ogaming.tv/vods/pt-hd592-suppy-vs-parting-zvp PartinG vs Suppy 240 kills en 15min, un immo à 50 kills... 
http://fr.twitch.tv/fxopenesports/b/365329820 PartinG vs Leenock tout le BO est à voir mais j'adore la G5 perso qui débute à 1:28:00
Aussi à voir PartinG vs Violet Blizzard Cup tout le BO notamment g4&5, et DRG vs PartinG g3 Blizzard Cup, PartinG vs Life GSL S1 2013 g3&5.
 
célébrations: 
Anhydre
Anhydre - 01/03/2013 04h05

Je pensais pas qu'il y avait encore des gens qui se souvenaient de ce film. L'image de fin est juste géniale.

Ferro
Ferro - 01/03/2013 14h13

Salut.

Lol, mais, y a un article dans un article :lol: Tu t'es laché GL999. C'est juste illisible par la mise en forme, mais interressant de voir à quel point tu es passionné.

Je te rassure, moi aussi j'aime bien Parting, et ça me fait plaisir de lire un article sur lui. Merci Kere !

Enjoy.

+

Cornelius
Cornelius - 01/03/2013 15h38

Je crois qu'on a un fan ici ^^

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.