d

07 mars 2013 - Kere StarCraft 2

Wings of Liberty Ending : Stephano

Wings of Liberty Ending : Stephano

Terminons le dossier avec un passage en France, car on ne pouvait pas l’oublier : Stephano est incontestablement un des vingt joueurs les plus marquants de Wings of Liberty.

Il y aura donc eu vingt portraits dans ce dossier, mais un seul pour notre pays. Mais quel joueur ! Stephano est tout simplement le meilleur foreigner de Wings of Liberty, un des joueurs les plus riches, un des plus médiatiques, un des plus doués et un des plus controversés. Il ya donc beaucoup à dire sur le Frenchy, mais on va quand même faire court, ça serait bien si vous ne posiez pas de RTT pour lire ce papier.

Passeport

Nom : Ilyes Satouri

Âge : 19 ans

Nationalité : France

Race : Zerg

Équipe : Millenium puis Evil Geniuses

Un Français qui s’envole

Stephano a débuté sur un RTS extrêmement populaire en France : Warcraft III. Semi-pro sur ce jeu, jouant Humain, il a réussi à battre une pointure tricolore, Wolf, en finale d’un tournoi offline.

Il passe sur Starcraft II un mois après sa sortie et se fait suffisamment remarquer pour que Millenium l’engage. C’est un pari gagnant. Il a eu très tôt la confiance de Llewellys et ce dernier n’a guère été déçu par son poulain, même s’il lui a donné beaucoup de travail.

À cette époque, Stephano n’est pas du tout connu, très loin de l’aura des deux Français les plus populaires : Adelscott et MoMaN. Il participe à de nombreuses cups online mais aussi à des Lans afin de se qualifier pour les Masters 2011.

C’est cette année qu’il explose. Lors de la Gamers Assembly, Stephano n’est pas encore un nom qui fait rêver et pourtant il y joue comme un patron, s’inclinant en finale du trophée Medion.

Il ne tremble pas en affrontant les meilleurs Européens que ce soit sur le ladder ou lors des cups.

Adel, MoMaN, Stephano, le trio FR qui fait des vagues

Il se distingue déjà par son comportement qui dérange, balançant à chaque début de partie le fameux « gogo pink power » qui agace bon nombre d’adversaires.

Stephano, c’est le bad boy qui monte, on sent déjà que nous possédons un vrai phénomène.

On sent aussi que ce joueur n’est pas comme les autres. Il ne fait rien normalement. Il joue en chaussettes, apparait comme très hautain au premier abord, ne se déplace pas sans sa peluche Cujo, parle sans se cacher de sa volonté de se faire plein de blé sur le jeu, etc. La communauté Millenium ne s’y trompe pas puisqu’il est très populaire auprès des fans de l’équipe et on sent très vite une "Stephano dépendance" s’installer, d’autant qu’Adelscott commence à décliner. Il a aussi de très nombreux détracteurs.

Toute l’Europe le connait maintenant. Il faut donc confirmer. C’est ce qu’il fait lors de l’ASUS ROG Assembly en juillet 2011 où il prend la troisième place après un affrontement mythique contre DIMAGA.

Le Français impose le respect sur le terrain, d’autant qu’il commence à se calmer et à laisser de côté son Pink Power, sans pour autant changer de couleur dans le jeu, faut pas déconner.

MaNa - Stephano, éternelle rivalité amicale

En août, il participe aux IEM Cologne mais il se fait piéger par sa bête noire du moment, son ami MaNa avec qui il décide de s’entrainer. Le Polonais va dès lors avoir un mal de chien à battre le Français et celui-ci va progressivement devenir un monstre en ZvP.

Alors qu’il étudiait toujours, en vue de faire médecine, Stephano décide de se prendre une année sabbatique pour le jeu et annonce la couleur : il veut se faire 300000 dollars par an sinon ça ne vaut pas le cout.

En septembre, nous assistons à la première grosse affaire autour du joueur. En pleine nuit, compLexity Gaming annonce son recrutement. C’est une grosse équipe américaine. Au réveil, la communauté Millenium est sur le cul et insulte son protégé. Llewellys entre alors en scène et aux termes d’une journée mouvementée, arrive à faire capoter le transfert. Stephano signe alors un contrat d’un an. Aux USA, on crie au scandale. Stephano se chope une étiquette de casse-pied fort peu professionnel.

Stephano s’en moque. Le mois suivant, il est à Las Vegas. Alors que personne ne l’attend, il gagne les IPL#3. C’est la sensation. Je ne pense pas qu’une telle surprise se soit reproduite depuis en tournoi. Il gagne alors un statut de star internationale et les Américains commencent doucement à le considérer.

La semaine suivante, il gagne l’ESWC contre MaNa alors que le tournoi était promis à la star MarineKing. Le Français frappe fort. On le voit alors partout, avec quelques échecs en fin d’année 2011, à la DreamHack et à la Blizzard Cup. Néanmoins, ça reste classe de le voir sur le plateau de GOM.TV.

Ce tournoi se jouait en Bo1 dans les groupes et Stephano a été très loin d’être ridicule. En plus, lors de son voyage en Corée, il attrape très rapidement une place en ligue Grand Maître. On le perçoit alors chez nous comme un des meilleurs du monde. Ses fans ne voient personne de plus fort (c’est une connerie). On attend donc tous avec impatience une participation en Code S. Et on va pouvoir attendre longtemps !

Stephano survole l’Europe

Le retour de Corée est difficile. Il se fait cueillir à la HomeStory Cup par MC et MKP. Il participe ensuite à l’OnoG et fait parler de lui très négativement. Ce tournoi est financé par des barcrafts aux USA et les spectateurs ont payé pour voir les matchs. Stephano atteint la finale, mais il est fatigué. Il pose alors un ultimatum aux organisateurs : « vous repoussez mon match ou je déclare forfait ». La démarche est jugée agressive et c’est impossible de repousser le match alors que le public est sur place. Stephano n’a pas connaissance de ce détail. Les organisateurs l’excluent donc du tournoi.

En Europe, et encore plus en France, il n’y a plus de doutes, Stephano est de loin le meilleur. Il gagne facilement la LDLC Winter Trophy puis l’eOSL. L’excellent SarenS est désarmé en finale. Il prend un 4-1.

Stephano  doit donc aller chercher des adversaires à sa taille ailleurs et se faire moult piécettes à l’étranger. Il participe donc à l’ASUS ROG Winter qu’il perd en finale contre sa nouvelle bête noire, Polt, qui l’a également stoppé en MSI Pro Cup. Le mois suivant, il prend sa revanche et gagne le tournoi américain, le Lone Star Clash, contre le Terran coréen.

Voyage en classe business

Son comportement gène toujours. Vis-à-vis de Millenium, on sent que le joueur s’en moque complètement. Il ne se donne pas à fond dans les clans war et il fait tourner en bourrique Llewellys avec son tournoi, la MSI Pro Cup. Dans l’édition de mars, il disparait au moment de jouer son match contre Bly alors qu’il est présent sur les réseaux sociaux. Llewellys s’agace publiquement et le sanctionne.

À cette époque, Stephano enchaine les forfaits. Le plus médiatique est celui contre MMA lors d’Iron Squid #1. Le public est agacé par son comportement, d’autant qu’il refuse de participer à la GSL. Ses fans n’attendent que ça, GOM.TV l’invite en Code S mais le Français n’a pas aimé la Corée et ne veut pas y retourner. Il veut se faire davantage d’argent et le pognon est aux USA, pas dans un très long tournoi élitiste. La pilule passe mal chez le public.

Dans cette optique, il participe aux WCS France car il sait qu’il peut briller dans le tournoi de Blizzard. Il se qualifie pour la finale nationale. Avant de la gagner, il aura le temps de réaliser une superbe MLG Spring Arena #2 où il finit troisième. C’est la place qu’il prend également lors des Red Bull Battlegrounds. Stephano montre d’excellentes choses contre les Coréens. En juin, il atteint les demi-finales de la DreamHack Summer, tournoi au cours duquel il sera arrêté en état d’ébriété par la police suédoise, écrivant une nouvelle page à sa légende.

De retour en France, il gagne tranquillement les WCS France sans perdre une seule map. Il y a la scène française et Stephano.

L’été arrive et elle va être bénéfique pour Stephano. Toujours aussi fort, il s’assagit et est plus ouvert, devenant très populaire aux USA. Sa victoire à la NASL#3 y est pour beaucoup. Alors qu’il fait le con avec Day[9] en dehors des matchs, sur le terrain, il est diabolique et écrase tout le monde. Alicia est terrassé en finale 4-0. C’est son titre le plus prestigieux et il y a montré une excellente image de lui, dansant notamment après sa victoire et ne cachant pas son émotion.

Son départ de Millenium ne fait plus de doute depuis longtemps. En août, il le confirme. Les spéculations vont bon train, mais un seul nom est plausible : Evil Geniuses. Sans briller, il fait sa dernière sortie sous les couleurs françaises lors de la MLG Summer Championship alors qu’on attendait ce moment symbolique avec impatience. Il se fait notamment ridiculiser par viOLet.

En septembre, à la fin de son contrat chez Millenium, les rumeurs grossissent. Stephano publie une fausse image de recrutement chez SK Gaming puis apparait dans une vidéo pleine d’autodérision sur l’EG Curse. Il devient bien un joueur d’Evil Geniuses.

Passager de la compagnie Evil Geniuses

L’arrivée de Stephano chez EG lui fait franchir un cap. Déjà, il gagne un énorme salaire, très loin de son précédent, et il doit se comporter avec davantage de sérieux. EG ne rigole pas avec son image, histoire de ne pas déplaire aux sponsors.

Le Français commence bien sous ses nouvelles couleurs en gagnant les WCS Europe facilement.

Mais les choses se gâtent ensuite. Lors d’un stream de son ami BlinG, Stephano fait une blague déplacée, pensant déconner dans le cadre privé. Il prend cher. La scène US est scandalisée et EG le suspend un mois, face à la pression.

Il part alors en Corée s’entrainer et il y découvre vraiment la GSL, qu’il regarde. Il nous confie alors être effrayé par le niveau des Top Monde et évoque une sérieuse baisse de motivation et une perte de créativité. Il s’appuie sur ses bases, très solides.

Stephano reste énorme en ZvP et de plus en plus fort en ZvT, mais son ZvZ est trop fragile et cela lui joue de nombreux tours.

Il revient en novembre pour le mois le plus chargé de sa carrière. Il enchaine les tournois à travers le monde. Le pari est risqué et c’est un échec. S’il gagne le Lone Star Clash #2, il déçoit dans tous les autres tournois, dont les WCS Monde où il ne sort pas des poules. Il arrive néanmoins à tout faire oublier au grand public en gagnant quatre matchs contre des champions GSL lors de la GSL World Championship, effaçant les résultats décevants de ses camarades de jeu, Scarlett, Nerchio, NaNiwa, VortiX et LucifroN.

Décembre n’est guère mieux. Il perd contre XlorD à la HomeStory Cup, puis échoue dans les deux tournois de Millenium. Le point positif, c’est qu’il a écrasé des ténors Terrans, comme MMA, MKP et Mvp, et il sort brillamment de son groupe à Iron Squid #2.

Il ne finit pas 2012 de la meilleure des manières et on est inquiet, même s’il reste le meilleur des Foreigners.

Aux portes du terminus Wings of Liberty

Stephano est en Corée depuis le début de l’année. Il participe à la ProLeague avec l’équipe EGTL et semble s’y ressourcer au contact de joueurs comme Jaedong. Ses résultats sont plutôt bons puisqu’il est à 6 victoires pour 3 défaites. Il a raté les playoffs d'Iron Squid #2, ratant un voyage à Paris en perdant en quart de finale contre DRG 3-0. Il avait néanmoins éliminé au tour précédent le tenant du titre, MMA.

Il a surtout participé à son premier Code S ! Enfin ! Malheureusement, il est passé à côté de l’événement, se faisant sortir par INnoVation et Flying, des joueurs de la KeSPA qu’il voit pourtant évoluer en ProLeague. Il a néanmoins réussi cette semaine à retrouver sa place en Code S grâce aux Up&Down.

En Corée avec le légendaire Jaedong

Il est aujourd’hui en Allemagne pour les IEM Hanovre. Il a terminé troisième de son groupe, alternant entre le chaud et le froid. Décevant contre Mvp et Dream, il a été très spectaculaire contre TLO, Golden et Grubby, proposant même un 200 de pop avec des hydras, sur B4, en 13 minutes ! On ne s’inquiète pas vraiment pour lui concernant HotS.

Casier judiciaire

Trolls peu appréciés, forfaits à répétition, transfert avorté, peu ponctuel, souvent trop distant, jouant pour l’argent, suspension, Stephano a énormément animé la rubrique faits divers. C’est aussi pour ça qu’il est un des joueurs les plus médiatiques de l’histoire de Wings of Liberty. Il se teint les cheveux en rose et le voilà en tête des postes sur Reddit.

Mais Stephano n’est pas un mauvais bougre, il est dans son monde, voilà tout. En ProLeague, il balance le classique, mais interdit « glhf » en début de partie et c’est le scandale. S’il le mérite parfois, le milieu lui tombe trop souvent dessus de manière excessive. Lui s’en moque, tout ça est vendeur.

Distinctions

• Juillet 2011 : Vainqueur des Masters Français

• Août 2011 : Troisième de l'ASUS ROG Summer

• Août 2011 : Vainqueur de la MSI Pro Cup #1

• Septembre 2011 : Plus beau transfert avorté de la scène SC2

• Septembre 2011 : Vainqueur du SCAN Invitational #1

• Octobre 2011 : Vainqueur de la MSI Pro Cup #3

• Octobre 2011 : Vainqueur de l'IPL#3

• Octobre 2011 : Vainqueur de l'ESWC

• Novembre 2011 : Vainqueur de la MSI Pro Cup #4

• Janvier 2012 : Vainqueur du SCAN Invitational #3

• Février 2012 : Finaliste de l'ASUS ROG Winter

• Février 2012 : Vainqueur de l'eOSL

• Février 2012 : Vainqueur de la LDLC Winter Trophy

• Mars 2012 : Vainqueur du Lone Star Clash #1

• Mars 2012 : Vainqueur du SCAN Invitational #4

• Avril 2012 : Vainqueur du GD Studio The Arena #1

• Mai 2012 : Vainqueur du Take Reloaded Invitational

• Mai 2012 : Troisième de la MLG Spring Arena #1

• Mai 2012 : Troisième de la RedBull Battlegrounds

• Juin 2012 : Demi-finaliste de la DreamHack Winter

• Juillet 2012 : Vainqueur des WCS France sans perdre de map

• Juillet 2012 : Vainqueur de la NASL#3

• Août 2012 : Vainqueur de la MSI Pro Cup #13

• Novembre 2012 : Troisième de l'ESWC

• Novembre 2012 : Vainqueur du Lone Star Clash #2

• Novembre 2012 : Vainqueur de 4 champions de GSL à la suite dans la GSL World Championship

• Décembre 2012 : Quatrième de la HomeStory Cup #6

• Décembre 2012 : PodCraft Award du meilleur Foreigner 2012 (quoi?!)

L’avis de la compagnie « Wings of Liberty »

« Stephano est le plus coréen des Foreigners, un créatif diablement doué avec un des plus gros palmarès du jeu et plus de 200 000 dollars gagnés en tournoi. Il lui manque néanmoins un sacre en GSL, à la MLG et à la DreamHack. C’est aussi un mec totalement hors-norme qu’on adore ou déteste, mais qui ne laisse pas indifférent. Il est devenu une icône sur ce jeu. »

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

13 commentaires

Cornelius
Cornelius - 07/03/2013 23h05

Très beau dernier portrait ! Très bien écrit Bravo Bravo!

Dans casier judiciair et'aurais pu écrire qu'il a été dans une cellule de dégrisement lors d'une dreamhack ^^

Et puis même si Mvp la massacrait aujourd'hui il a quand mêem dit "Stephano est sans conteste le meilleur foreigner au mondde, s'il s'entrainait plus il serait dans le top monde!" Problème Stephano l'entrainemetn intensif c'est pas son truc !

Frakkofff
Frakkofff - 07/03/2013 23h34

Ha Stephano, c'est certainement l'un des plus gros potentiels de la scène starcraft... mais quel caractère de merde!

reality
reality - 08/03/2013 00h22

je sais plus qui avait dit lors de iron squid 2 "P&T ou rush news" mais les finalistes de is 2 ont sorti " stephano doit absolument changer son jeu, il est étudié par n'importe quel joueur en corée" . il es doué, il a un caractère qui lui joue des tours mais un de ses problème c'est qu'il est aussi trop connu du coup les joueurs savent bien en face sur quoi ils doivent jouer pour gagner face à lui 

Calaius
Calaius - 08/03/2013 00h37
Un joueur irrégulier mais plein de potentiel. Effectivement d'arriver au coeur de la compétition chez les coréens, on peut comprendre son stress, manque de confiance et baisse de motivation. Mais son arrivée chez EG et leurs nombreux contacts avec TL va lui faire du bien, même si la réunion des deux équipes se fait éclater par les teams Kespa ça lui donne un cadre plus pro que Millenium dont on salue tout de même le taf à leur niveau.

Je regrette surtout que son côté "dans sa bulle" fasse qu'on ne parle jamais de lui en France (enfin, jamais, tout est relatif). Ça fait bizarre de le voir sur cette photo avec MoMan car on dirait presque qu'ils ne se sont jamais croisés, personne n'a d'anecdotes, on ne le voit pas chez P&T (même du temps où il résidait en France) etc. Stephano dans Heart of the Swag ça aurait quand même de la gueule.
WhiteLys
WhiteLys - 08/03/2013 08h26

Je sais que c'est un peu tirer sur l'ambulance, des 20 joueurs les plus marquants, il était nécessaire de faire des choix, mais certains joueurs sont vraiment absents: KiWiKaKi par exemple ou encore Bomber ou White-Ra, DIMAGA...C'est pourquoi je propose (dans l'espoir d'être lu) de faire un article contenant les joueurs qui auraient pu faire parti de ce dossier mais qui n'y sont pas en expliquant le pourquoi.

Upcios
Upcios - 08/03/2013 09h35

C'était une très bonne série de dossiers ! Dommage que ça s'arrête^^

OnclePaul
OnclePaul - 08/03/2013 14h07

L'humour a la Française!

Werther
Werther - 08/03/2013 14h10

Pourquoi pas mettre cette photo pour le casier judiciaire ?

VyE6J.jpg

kialandi
kialandi - 08/03/2013 16h28

Très bon article, cependant je ne suis pas d'accord sur un point, il n'a pas du tout été décevant contre Dream aux IEM, il s'est fait certes éclater par MVP, car probablement pas près au TvZ, mais le b03 contre Dream est impressionnant, les deux joueurs on offert un jeu exeptionnel, et on a vu stephano s'adapté au tvz de hots. Même si'il perd contre Parting, il est attendu sur hots.

Effectivement, ça serait sympa un stephano a ogaming

JeSuisUnePerdrix
JeSuisUnePerdrix - 08/03/2013 17h42

Pourquoi avoir choisi une image avec un drapeau français ? C'est pas trop dans ses revendications, une banderolle avec des "$" lui irait à ravir

Kere
Kere - 08/03/2013 18h55

@Werther, car en France diffuser des photos de personnes arrêtées est illégal et ça n'a aucun intérêt.



@WhiteLys : c'est prévu depuis le départ :)

OnclePaul
OnclePaul - 08/03/2013 19h55

Kere est dou, Kere prévoit tout!

JeSuisUnePerdrix
JeSuisUnePerdrix - 14/03/2013 21h31

Pourquoi pas mettre cette photo pour le casier judiciaire ?

VyE6J.jpg

Qu'est ce qu'il avait encore foutu pour ça ? Et c'est bien Tweekz de Millenium derrière ? lolol

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.