d

06 nov. 2014 - FatalBoobs Divers

World of Tanks à la PGW, c'est par là !

World of Tanks à la PGW, c'est par là !

La Paris Games Week a été mouvementée, et si tout O’Gaming avait pu s’y rendre en char d’assaut, nous n’aurions pas eu aussi mal aux pattes après avoir déambulé plusieurs jours dans les 50 000 m² du salon. Mais trêve de bavardage et adieu les plaintes, parlons un peu du vrai combat qui s’est déroulé là-bas, sur la scène de l’ESWC, et qui a opposé quatre équipes de World of Tanks dans de furieux matchs !

Quatre tankistes et un Général


Ils étaient prêts !

Fallait vous imaginer la scène. On était réunis avec le chef, nous les soldats, autour d’une vieille table en bois usée par le temps et par les années de planifications de combats. Ça collait sous nos choppes de bière, ou plutôt sous nos verres d’eau gazeuse – ouais, on boit jamais avant les combats, on attend les copains pour ça.

C’est là que le Général s’est penché vers nous. Il a rapproché son visage de la marmite au centre de la table. Un bon pot-au-feu qui nous attendait, je pouvais sentir l’odeur du plat à travers le couvercle, je m’imaginais déjà étalant la moelle sur une tranche de pain pour la dévorer…

« Soldats ! »

J’ai sursauté. Il nous regardait, son œil droit tremblait légèrement, un tic qu’il avait et qui lui revenait avant chaque bataille importante. C’est qu’il avait de la bouteille, le Général. On pouvait pas dire qu’il avait pas usé ses grolles. Il avait combattu dans le bayou, il avait fait le tour du monde. On disait même parfois qu’il était capable de raser un désert avec ses chars ; et croyez-moi, c’est pas n’importe qui qui peut faire ça.

Il savait nous motiver, le Général Noi. Ses années à faire des discours lui ont donné la verve nécessaire pour transformer le plus peureux des soldats en un formidable lion. Mais c’est son visage qui en disait le plus. J’avais envie d’être comme lui, déterminé, fixé sur la victoire, prêt à mourir pour défendre mes idées.

On a parlé stratégie, on a élaboré nos plans pour la bataille. Puis il a ouvert la marmite. Le pot-au-feu était sacrément bon, on a laissé la moelle au Général. Tant pis. Je ferai mes preuves au combat, Général ! Et un jour, moi aussi j’aurai droit à la moelle !


La vidéo de coverage de l'évènement !

Direction le champ de bataille

Vers 14h, les soldats et leur Général se sont dirigés vers le stand de l’ESWC. Si vous n’avez pas pu vous rendre à la PGW, laissez-moi vous décrire un peu l’endroit. Dans le fond du pavillon 7.1, près du stand Meltdown, se trouvait la Coupe du Monde des Jeux Vidéo. Une grande scène, et des centaines de chaises devant, toujours remplies. Les visiteurs du salon ont adoré s’asseoir devant les compétitions de Just Dance, ont aimé regarder du ShootMania, et sont venus soutenir leurs équipes préférées pendant le tournoi World of Tanks le vendredi après-midi.

Noi et ses comparses ont rapidement été reçus dans leurs loges, partageant un peu leur espace vital avec l’équipe de Gaming Live. Mais chacun a su rester de marbre et c’est avec une classe digne de Morgan Freeman que les équipes se sont saluées. Puis la tenue de combat, tee-shirts OGTV WoT et maquillage de rigueur, et direction la scène !

Le show a commencé à 16h15 avec un Boblegob plutôt en forme, le cigare aux lèvres et une crête verte et crépue sur son crâne pour l’occasion. Le premier match était plutôt bien préparé, mais O’Gaming a quand même perdu contre Millenium. Puis, c’était au tour d’Eclypsia et de Gaming Live de s’opposer : les derniers sont ressortis vainqueurs du combat. Nous avons donc affronté Eclypsia pour la 3e place et nous avons gagné. Nos soldats étaient fin heureux, comme on dit dans le nord, même si la première partie leur a laissé comme un goût amer. C’est finalement Millenium qui s’est imposé en finale face à Gaming Live, remportant ainsi ce tournoi World of Tanks !

À la fin des combats, nos soldats OGTV ont reçu des souris et casques qui leur ont vraiment fait plaisir. L’idée de départ a été totalement réussie : jouer pour le fun et passer un bon moment, offrir du spectacle et donner envie aux spectateurs de revivre ça. En voyant les yeux émerveillés des centaines de personnes assises devant la scène, ça nous a donné envie de recommencer et de rejouer ensemble… Pourquoi pas sur OGTV ?

En tout cas, un tournoi qui s’est passé dans la bonne humeur générale, et que tout le monde a pu apprécier ! Alors ? Vous voulez faire de la bouillie de chars et rouler en chenilles sur vos ennemis ? C'est par ici !


World of Tanks par ESWC

article sponsorisé

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

1 commentaire

Hoelic
Hoelic - 07/11/2014 22h53

"C'est un botte d'Eclypsia" Ahaha, Bob merci et dommage qu'ils aient couper votre tendre baiser !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.