d

23 sept. 2017 - Biggy League of Legends

Worlds 2017 : Focus sur la Team WE

Worlds 2017 : Focus sur la Team WE

Approchez approchez ! Mesdames et messieurs, l'événement le plus attendu de l’année pour tout fan de League Of Legends vient de commencer ! Mais avant que ne démarre la phase de groupes, laissez-nous vous raconter l’histoire de la Team WE, que l'on imagine sortir aisément des Play-in, après une saison haute en couleurs.

L’or de la victoire

Team WE, anciennement Team World Elite, est un pilier de la LPL : c’est d’abord la première structure e-sportive créée et basée en Chine. Ensuite, c’est la formation avec le plus grand nombre de match joués en LPL. Alors qu’en Chine Team WE fait l’unanimité, l’équipe est méconnue en Occident. La faute à une faible présence sur la scène internationale. Elle n’a été présente que durant un seul championnat du monde, celui de la saison 2 et un MSI, celui de cette année. Les Worlds étaient donc la priorité pour cette structure.


L'émotion est palpable après la victoire du Spring Split.
(Source : RiotGames)

Team WE a rapidement posé les bases pour atteindre son objectif. Dès le Spring Split elle fait très forte impression, prend la tête de son groupe en LPL et impose son rythme aux autres équipes. Seule ombre au tableau, l’écrasante défaite 0-4 face à Edward Gaming. Elle a cependant haussé son niveau de jeu durant les Playoffs, notamment son carry AD Mystic, et a largement dominé ses adversaires : une game perdue en deux BO5 et la victoire au bout du chemin.

Un été en demi-teinte

Avant de se lancer dans la course au Summer Split et de s'assurer la place qualificative pour les Worlds, la Team WE devait passer par la case du MSI. Une bonne occasion pour redorer son blason à l'international, et mettre la LPL sur le devant de la scène avant des Worlds se déroulant en Chine. Le fait est que Team WE a été impressionnante durant la phase de groupe du MSI. Condi et ses coéquipiers ont été la seule équipe avec SKT à montrer un haut niveau de jeu, et la finale semblait se dessiner entre ces deux équipes. Toutefois, le destin en a décidé autrement. Alors qu'ils avaient largement dominé G2 durant la phase de groupe, ils se sont totalement écroulés dans le BO5. Ils ont dû se contenter d'une 3e place partagée avec Flash Wolves.


La déception de Zero à la suite de la défaite face à G2.
(Source : Flickr Lolesports)

Malgré cet échec, Team WE s'est relancée avec panache durant le Summer Split et a disputé la première place de son groupe à Edward Gaming. Elle a finalement dû se contenter d'une seconde place significative de tour supplémentaire durant les Playoffs. Alors qu'il suffisait à la structure d'atteindre les finales pour obtenir son ticket pour les championnats du monde, Team WE a craqué face à Royal Never Give Up puis face à Invictus Gaming, transformant le doux rêve en sombre cauchemar. La formation de Condi est donc passée par les finales régionales qu'elle a remportées sur le fil face à Invictus Gaming. Malgré tout cette qualification laissera un goût amer : la nécessité de passer par les Play-in et en cas de qualification, un groupe relativement difficile à négocier.

Les play-in : une formalité

Tout le monde s'accorde à dire que Team WE est l'équipe favorite des Play-in. Au vu du niveau affiché par les joueurs de la structure chinoise, cette phase ne semble être qu'une formalité. Elle devra toutefois passer outre une autre équipe historique, les Gambit Esports, et l'équipe Wildcard d'Amérique du Nord, les Lyon Gaming.


Le groupe A : le groupe de la mort des Play-in.
(source : RiotGames)

La véritable question est de savoir dans quel groupe Team WE sera reversée en cas de qualification. Rejoindra-t-elle le groupe B, composé de Longzhu Gaming (Corée), Immortals (NA) et des Gigabyte Marines (Asie du Sud-Est) ? Ou bien le groupe D composé des Flash Wolves (LMS/Taïwan)  Misfits (EU), et de la Team SoloMid ? Dans tous les cas l'équilibre des forces sera redistribué avec l'arrivée de la formation de Condi, et seule Longzhu semble être largement au dessus du niveau de la Team WE. Les autres équipes peuvent dès lors craindre pour leur qualification en phase finale.

Les formations chinoises ont déçu lors des récentes éditions. La véritable question pour la Team WE n'est pas de savoir si elle va sortir des Play-in, mais de savoir jusqu'où elle va pouvoir se hisser. Vous pouvez bien entendu suivre la compétition, dès 7h du matin sur O'Gaming !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.