d

12 oct. 2017 - Hatnuz League of Legends

Worlds 2017 : L'Encensoir encensé !

Worlds 2017 : L'Encensoir encensé !

À mi-chemin de la phase de groupes, on peut se permettre de dessiner quelques traits de la méta « Worlds 2017 ». Cette période, sprint final de la saison, propose toujours un microcosme particulier avec ses optimisations, ses nouveautés…et puis parfois aussi ses coups de génie.

La diversité soumise aux impératifs

Beaucoup de choses intéressantes sont à décortiquer dans cette première véritable semaine de compétition. Trois champions (!) possèdent 100% de présence : Jarvan, Sejuani et Kalista. La dernière citée n'ayant toujours pas été autorisée à passer la phase de picks & bans.

Ni Zven ni Hanssama n'ont pu montré leurs compétences sur l'un de leurs meilleurs champions : Kalista. Crédits : Riot Games.

Mais le fait transversal, c'est évidemment une diversité globale assez faible. Diversité de champions, de stuff ou encore de styles de jeu. Quelques axes peuvent cependant être retenus.

Ezreal et Phacochère

La faune de la jungle n'a pas spécialement changée par rapport à la fin de l'été. Avec principalement de la Sejuani et du Gragas (respectivement à 25 et 86% de taux de victoire), le poste est généralement prisé par des champions à engagement. C'est même parfois la seule force d'agression de l'équipe. D'un autre côté, Ezreal est apparu de nulle part avec plus ou moins de fortune, et il semble difficile d'imaginer le pick perdurer dans un contexte aussi passif.

En vérité, cette méta passive régit toutes les parties, de leur commencement à leur fin. Certains choix relèvent purement et simplement de l'optimisation pour un stade plus avancé dans la partie. C'est ainsi que des Brassards de Targon se sont retrouvés aux bras des ADC, afin de pouvoir jouer des Twitch et autres champions ayant des difficultés à push en début de partie.

Dans le même projet d'optimisation, c'est désormais le support qui porte le Soin et son compatriote qui s'affuble d'une Barrière. Comme ici lors de la victoire de Misfits sur TSM. Crédits : Lolesport.

Les midlaners se dirigent eux principalement sur des sorts défensifs (Purge ou TP). Les grands perdants de cette situation, ce sont évidemment les Fatigue et Embrasement.

Quant aux toplaners, ils se retrouvent plus souvent sur un Cho'gath, un Maokai ou un Shen que sur Jayce. Pas grand chose à rajouter pour une lane qui a vraiment du mal à se mettre en avant autrement que par des picks comme Gnar (parce que bon, le flash-ult de Cho'gath c'est impressionnant, mais loin d'être intéressant à regarder).

Lanna et Julu ? Jalu et Luna ?

À force de voir les deux sorcières sur la Faille de l'Invocateur, on en perdrait presque son latin. 48 champions ont été joués au poste de support, et 31 d'entre eux étaient soit une Janna, soit une Lulu. Or si le nombre de picks est relativement similaire entre les deux magiciennes, le pourcentage de victoire est quant à lui drastiquement différent : Lulu n'a que 40% de victoire, alors que Janna culmine à 75%.

Crédits : Riot Games.

Rajoutez un Rakan ici et là, et vous avez le trio gagnant de cette phase de poules plutôt orientée vers la défensive. Et tant qu'on parle de support, la transition est toute trouvée !

Et l'Encensoir fut !

L'Encensoir Ardent, cette magnifique invention qui confère à chaque allié soigné ou protégé un bonus de vitesse d'attaque et de drain de vie. L'objet est tellement fort qu'il annule toutes les autres priorités pour les supports qui se livrent à une mythique « Course à l'Encensoir », aux dépends des objets à ward ou du Solaris par exemple. L'objet a déjà fait beaucoup parler de lui et, récemment, une interview de Gorilla nous éclairait sur l'avis des professionnels sur la question.

Le support de Longzhu s'est exprimé de manière très transparente sur l'encensoir, avançant que ce dernier était un outil qui permettait aux équipes moins fortes de gagner contre les plus fortes. Selon lui, cela complique la tâche des meilleures formations qui ne peuvent pas jouer des supports à contrôle (Alistar, Tresh, etc.) car aucun CC ne peut compenser ce que l’Encensoir Ardent apporte.

Imperturbable aux côtés de Pray, le support Longzhu a été impressionnant durant la première semaine de compétition. Crédits : Riot Games

En d'autres termes, cet objet bloquerait complètement toute initiative nouvelle du côté de la botlane (on comprend par la même occasion pourquoi les Jhin, Caitlyn et autres picks qui ne se basent pas sur la vitesse d'attaque ont déserté la Faille).

Difficile de dire si la méta de ces Worlds a révélé tous ses secrets. Si certaines équipes tentent de casser les standards et proposent des stratégies inédites, les grosses écuries ne se sont pas encore totalement dévoilées et conservent pour l'instant une ligne de jeu classique.

Au pied du mur, certaines équipes tenteront peut-être quelque chose de plus exotique. Pour suivre la suite des Championnats du Monde, rendez-vous sur Ogaming.tv dès ce jeudi matin !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.