d

18 oct. 2017 - Hatnuz League of Legends

Worlds 2017 : Preview des quarts

Worlds 2017 : Preview des quarts

Il n'en reste plus que huit. Seules quelques équipes et une poignées de joueurs sont encore engagés dans ces Championnats du Monde. Après le tirage au sort de dimanche soir, nous avons maintenant un aperçu des matchs à venir et des forces en présence. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'Europe n'a pas été gâtée.

Des matchs inégaux

La cérémonie de tirage au sort des quarts de finale tenue ce dimanche se caractérisait par quelques règles additionnelles qui n'ont pas manqué de déstabiliser les joueurs. Alors que Cloud9 rencontrait World Elite, c'est le joueur de chez RNG qui s'avance face à Jensen, dans un petit moment de confusion et de rigolade (Maxlore quant à lui aurait peut-être moins ri s'il avait su ce qui l'attendait).

Toujours est-il que nous pouvons désormais dresser le tableau final des rencontres, qui se présente comme ceci :

Contrairement à l'année passée, c'est SKT qui se retrouve sur le côté « plus facile » de l'arbre final alors que Samsung aura fort à faire contre l'armada Longzhu. Crédits : Lolesport.

Pas mal de choses à dire sur ce tirage au sort. Le hasard, parfois cruel parfois salvateur, nous offre une finale avant l'heure et un match entre deux équipes du Play-In (remarquez d'ailleurs que trois des huit formations encore debout sortent de ces Play-In) qui, s'il sera assurément disputé, fait pâle figure à côté de Longzhu-Samsung.

Fnatic - Royal Never Give Up : le chaos

Commençons par notre bonne vieille équipe Fnatic, rescapée (c'est pas peu dire) de la phase de poule, qui ira défier l'ogre chinois RNG. À domicile et gonflée à bloc, la formation mythique part largement favorite et n'a présenté que très peu de faiblesses jusqu'à présent. Uzi et Ming forment la meilleure botlane hors Corée, alternant agression et temporisation. Xiaohu, Mlxg et Letme sont redoutables sur la lane et mettront une pression maximale sur SoaZ et ses coéquipiers.

Pas assez mis en lumière jusqu'ici, Firefox a produit un travail formidable avec RNG. Il a notamment réussi à gommer le surplus d'agressivité de Mlxg pour en faire un jungler complet et multitâche. Crédits : Riot Games.

 SoaZ avait déjà rencontré Uzi et RNG (alors appelée Star Horn Royal Club) aux Worlds : c'était il y a... quatre ans en demi-finale et le duel (perdu 1-3 par l'Europe) avait débouché sur l'un des plus incroyables BO5 de l'histoire de Fnatic.

Misfits - SKT T1 : le mur

Second représentant du Vieux Continent, Misfits nage actuellement en plein rêve. Mais il y a fort à parier que leur formidable saison s'arrête ici. Car en face d'eux, le mur coréen les écrasera avec une quasi certitude sans aucune pitié. Cela dit, c'est un match de prestige qui attend Hanssama et ses coéquipiers. Ce dernier avait d'ailleurs confié que son idole n'était autre que Bang, et il devra donc, à l'instar de Rekkles rencontrant Deft en 2014, jouer contre la personne qu'il admire le plus.

Meilleurs sur tous les plans de jeu à partir des 15 minutes, SKT devra uniquement veiller à ne pas se faire dépasser en early game. Crédits : Riot Games.

Comme premier adversaire coréen, Misfits affrontera donc la meilleure équipe de tous les temps. Bienvenue en quart de finale, Misfits !

Samsung - Longzhu Gaming :  l'arène

Incontestable duel au sommet, ce quart de finale sera certainement le plus relevé en terme de niveau de jeu. L'affrontement 100% coréen tant redouté opposera donc des joueurs Longzhu intouchables en apparence aux finalistes de l'année passée. Apparue solide mais pas aussi dominatrice que l'on aurait pu le penser, la formation emmenée par Crown et Ambition part outsider et devra compter sur sa science du teamfight pour s'en sortir. Car il est difficile de voir Longzhu ne pas dominer le début de partie.

Mais ne vous y trompez pas, cette affiche aurait pu être celle de la finale et tous les joueurs figurent sans équivoque dans le top 10 (voire top 5 ?) des joueurs de la planète à leurs postes respectifs. C'est un must watch !

Quelle stratégie Gorilla et ses coéquipiers adopteront-ils contre une équipe qu'ils connaissent fort bien ? Crédits : Riot Games.

Le génie de Pray, la science d'Ambition, les drafts coréennes, le premier duel Corée-Corée depuis six semaines, le gagnant qui sera assuré d'une demi-finale « facile », il y a tellement de raisons de vous lever jeudi matin. Trouvez-vous en une, mais soyez au rendez-vous pour ce qui pourrait être l'un des BO5 de l'année.

Cloud9 - World Elite : le flou

Et on termine notre tour de ces quarts de finale avec une confrontation certes un peu moins hypante, mais pas pour autant inintéressante. Miraculée de son groupe après une deuxième semaine très moyenne, C9 avait décidément la chance de son côté en piochant la tête de groupe la plus faible. Alors que jamais l'Amérique ne s'est retrouvée en demi-finale des Worlds, Sneaky et cie ont une occasion unique de porter haut la région NA. Mais World Elite reste favorite notamment grâce au nombre exceptionnel de fans qui soutiendront l'équipe. De plus, Mystic semble être comme un poisson dans l'eau avec une méta privilégiant des picks comme Kog'Maw.

Bien entouré par la formation WE, Mystic a su déployer son jeu avec un Pug'Maw de toute beauté et a pu, par la même occasion, sécuriser la première place du groupe D. Crédits : Lolesports.

Au moins une équipe coréenne aura plié bagage d'ici dimanche, et nos deux représentants européens joueront leur va-tout vendredi et samedi. Pour ne rien rater de ces quarts de finale, rendez-vous dès 9h30 demain sur Ogaming.tv !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.