d

26 juin 2019 - Sunday Silence League of Legends

Zoom sur les Rift Rivals

Zoom sur les Rift Rivals

Le Summer Split a repris depuis peu pour toutes les régions et c'est déjà l'heure des Rift Rivals ! Aujourd'hui, nous vous proposons un petit zoom sur la compétition qui opposera l'Europe à nos amis américains. Alors, serez-vous plutôt EU ou NA ?

 

Les Rift Ri-quoi ?

Alors que la troisième édition des Rift Rivals est sur le point de débuter, voici une petite piqûre de rappel pour ceux qui auraient oublié en quoi cela consiste (ou qui n’auraient jamais entendu parler de cette compétition, l’erreur est humaine après tout).

Les Rift Rivals, c’est un événement international qui, durant ses deux premières éditions, faisait s'opposer toutes les régions du monde en fonction de leur position géographique. Cette année, cela a changé, puisqu'il n'y a plus que deux Rift Rivals : l’Europe et l’Amérique du Nord d'une part, ainsi que la Corée du Sud, la Chine, Taiwan/Macao/Hong Kong et le Vietnam d'autre part. Les hostilités ont lieu généralement fin juin ou début juillet, peu après le début du Summer Split et chaque région envoie ses meilleures équipes, en fonction de leur classement lors du Spring Split.

Pour l’Europe et l’Amérique, la compétition commence par une phase de groupes en BO1, où les équipes joueront trois fois et affronteront toutes les autres équipes de la région adverse. Puis aura lieu la finale en BO5, lors de laquelle chaque équipe devra jouer au moins une fois. Cependant, un point est important à retenir : la région qui sera la moins performante lors de la phase de groupes choisira en premier quelles équipes disputeront les trois premiers matchs de cette finale, puis ce sera le tour de l'autre région qui aura ainsi l'opportunité de contrer les équipes adverses. Enfin, pour les deux derniers matchs, les équipes de chaque région seront sélectionnées au même moment et il n’y aura donc aucune possibilité de contrer l’autre région. La première région à remporter trois matchs sera alors couronnée championne des Rift Rivals !

Concernant la Corée, la Chine, Taiwan/Macao/Hong Kong et le Vietnam, le format est un peu plus complexe et ne sera pas traité ici, pour nous concentrer exclusivement sur les Rift Rivals occidentaux.

 

Cette année encore, l’Europe affrontera donc l’Amérique du Nord du 27 au 29 juin, dans les studios des LCS à Los Angeles, tandis que nos amis asiatiques se battront joyeusement entre eux du 4 au 7 juillet dans les studios de la LCK à Séoul.

 

Victoire de l'Europe aux Rift Rivals 2018 (Crédits : Riot Games)

 

EU > NA

Comme annoncé plus haut, l’Europe va à nouveau être opposée à l’Amérique du Nord, dans un combat qui s’annonce épique et sans pitié et il est bien sûr évident que notre région adorée sera couronnée de succès une fois de plus, comme elle l’avait été l’année passée. Après tout, tout le monde le sait, l’Amérique du Nord est l’une des pires régions du monde, où les seuls mots d’ordre sont « clown fiesta ». Des moves et des drafts improbables, leurs games n’ont ni queue ni tête. Franchement, qui aurait envie d’aller jouer là-bas ?

Toujours est-il que cette belle région enverra les équipes qui se sont illustrées lors du Spring Split en terminant dans le top 3, à savoir Team Liquid, Team SoloMid et Cloud9 ! Elles auront face à elles les petits prodiges européens de G2 Esports et Fnatic, déjà présents pour l’édition 2018, ainsi qu’Origen, qui prend la place de Splyce cette année.

Nous pourrons ainsi voir Team Liquid tenter de prendre sa revanche contre G2 Esports, puisque les Américains avaient mangé un 3-0 sec en finale des MSI il y a seulement quelques semaines. Seront-ils à la hauteur de ce nouveau défi ? Aurons-nous droit à du beau jeu ?

 

Pour le savoir, rendez-vous jeudi à 21h sur O’Gaming pour le match d’ouverture des Rift Rivals qui opposera les champions du MSI G2 Esports à Cloud9 ! Et surtout n’oubliez pas… WE ARE EU !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.