d

04 août 2020 - Zekki League of Legends

Baguette League | Summer 2020 - Episode 1

Baguette League | Summer 2020 - Episode 1

C’est enfin le retour de la meilleure ligue d'Europe du monde ! La Ligue française de League of Legends (LFL) reprend ses droits et nous a directement régalé avec une excellente « superweek » de trois journées pour ce début de summer split.

 

LDLC.OL et Misfists Premier mènent la danse

« Ça y est, c’est enfin l’été, on va pouvoir jouer ». Ce refrain du tube interplanétaire de Narkuss System prend tout son sens tant ce segment d’été était attendu par les fans français. Parmi ces derniers, ceux ayant suivi la ligue au printemps ne seront pas dépaysés ; après trois journées, le classement est exactement le même qu’à la fin du spring split. Par conséquement, on y retrouve encore LDLC.OL et Misfits Premier dans les premières positions. 

 

 

Avec seulement le remplacement de Hades pour Exakick depuis leur victoire aux European Masters, LDLC.OL semble rester sur la même dynamique. Malgré certaines victoires difficiles mais non moins convaincantes, YellowstaR et ses coéquipiers commencent ce segment sur les chapeaux de roues, emmenés par un Véthéo toujours plus inspiré. Auréolé de deux titres de MVP, le rookie semble confirmer tous les espoirs placés en lui. 

Misfits Premier fait également très bonne impression avec un score sans faute. L’équipe semble avoir développé un style de jeu plus axé sur le « scaling » et, de ce fait, ne concède que très peu de kills. Les arrivées de Ronaldo au détriment de Decay et celui de Targamas, remplaçant Doss promu en LEC, semblent être tout à fait convaincantes. Indubitablement, la confrontation entre les deux leaders montrera quelle équipe est la mieux armée pour ramener une troisième coupe d’Europe à la ligue française.


Gameward et GamersOrigin : on prend les mêmes et on recommence

La dernière marche du podium concerne deux équipes partageant la similitude de n’avoir fait aucun changement de joueurs durant le mercato : GameWard et GamersOrigin. Les deux équipes restent fidèles à ce qu’elles étaient au printemps, surtout concernant GameWard, toujours apte à proposer des compositions étonnantes. On gardera notamment en mémoire leur premier match, où Enjawve et les siens ont joué Fiddlesticks mid, Karthus bot avec un Nocturne jungle. Résultat ? Une écrasante victoire face à une équipe MCES visiblement pas préparée à jouer ce type de composition. 

Les deux structures terminent cette superweek à deux victoires pour une défaite, celle de GameWard ayant été, d'ailleurs, infligée par GamersOrigin. 

 

Vitality.Bee, une déception de plus

Ce n'est que la première semaine, mais si l'on devait retenir une déception, ce serait bien l’équipe sœur de Vitality. Larges vainqueurs des Underdogs (3-0 en finale contre LDLC.OL), l’équipe à l’abeille débute péniblement avec une victoire pour deux défaites. Pourtant, la régularisation des visas (pour Yoppa notamment) était signe de stabilisation du roster. La différence semble résulter du changement de Skeanz, promu en LEC, pour Nji. Le style de jeu des deux junglers est diamétralement opposé et ce qui pourrait expliquer un temps d’adaptation nécessaire avant que la structure Vitality.Bee soit au point.

Quelques mots également sur la performance de Solary. La structure tourangelle, accompagnée de ses deux nouveaux joueurs (Fraid et Dreamsu) connaît un début de segment mitigé avec seulement une victoire contre MCES et deux défaites contre Misfits Premier et Vitality.Bee. Toutefois, les parties perdues restent plutôt serrée et envisagent un summer split à l’image du spring. Et pourquoi pas espérer mieux avec, dans ses rangs, le nouveau top 1 du ladder européen en la personne de Manaty.

 

MCES et Izi Dream déjà au fond du classement

Comme au dernier segment, MCES et Izi Dream se placent au fin fond du classement avec trois défaites au compteur. Résultat potentiellement explicable dû au fait que les deux équipes ont procédé à un changement quasi-total de leur effecitf. Côté MCES, seuls Moopz et Djoko sont restés et sont désormais épaulés par l’expérimenté KikisDecay (ex-Misfits Premier) et Saddy

Concernant Izi Dream, seulement Nolan a été gardé. On note l’arrivée du prometteur Eyliph en toplane (ex-Team Oplon), Toaster en botlane (ex-Vitality) et des deux Suédois Backlund et Viking, provenant tout deux de la ligue espagnole. Le temps nous dira si ces changements ont porté leurs fruits. 

En attendant, laissons ces nouveaux rosters s’épanouir et, qui sait, pourra-t-on voir une belle surprise ?

 

Pour l'instant, les saisons se suivent et se ressemblent. Mais nous ne sommes pas à l’abri de grandes surprises dans les prochaines journées. Par ailleurs, pour cette deuxième semaine, ne ratez pas les deux affiches de LDLC.OL, contre Misfits Premier (mardi 04 août à 22 heures) et GameWard (mercredi 05 août à 21 heures). Mais rendez-vous dès ce soir à 19 heures sur la chaîne twitch d’O’Gaming (18h30 pour le preshow) pour la suite de cette ligue passionnante !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.